smartcity-mag

Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Andorre mise sur le véhicule tout électrique


Rédigé par le Vendredi 8 Septembre 2017 à 10:30 | Lu 2293 fois


Pour réduire l’empreinte carbone des transports collectifs, villes et territoires ne manquent pas de ressources. C’est le cas de la principauté d’Andorre qui propose aux randonneurs, nombreux dans les Pyrénées, de les acheminer dans un minibus électrique, tout en proposant un programme ambitieux pour une automobile plus verte.


La navette touristique électrique autonome de Canillo (photo Andorra Turisme SAU)
La navette touristique électrique autonome de Canillo (photo Andorra Turisme SAU)
Est-ce le début des véhicules électriques 100% autonomes, c'est-à-dire ne nécessitant pas un branchement électrique pour effectuer la recharge des batteries nécessaires à l’alimentation du moteur dont ils sont pourvus ? C’est en tout cas l’option qu’a choisi  la collectivité de Canillo, une commune frontalière avec le département français de l’Ariège.  Cette dernière dispose d’une navette entièrement électrique de 15 places  pour le transport des randonneurs pédestres vers le départ des sentiers.

« La route qui nous emmène vers le départ des sentiers, d’une longueur de 5km, est fermée à toute circulation, sauf à ce véhicule électrique qui emmène les randonneurs pour la somme modique de 3€ aller-retour », explique  Jérémy Kieffer, randonneurs et membre de l’association La Ville Intelligente et Citoyenne (LVIC). « Au départ j’ai trouvé l’idée surtout commerciale, puisque seul ce véhicule peut emprunter la route. Mais finalement c’est un concept très innovant,  écologique puisqu’il respecte l’environnement et permet de prendre le temps de découvrir les paysages  (en silence – NDLR), mais aussi créateur d’emplois locaux pour la  gestion des passagers, la conduite et l’entretien du véhicule ».

Proposé par la FEDA, structure qui gère l’électricité de la Principauté d’Andorre, ce véhicule dont la propulsion est assurée par un moteur électrique alimenté par des batteries à la particularité d’être rechargé par ces cellules photovoltaïques  installées sur le toit du véhicule. Autre innovation, les batteries sont placées sous les sièges des passagers, « ce qui permet d’optimiser au mieux la place, sans vraiment alourdir le véhicule », note  Jérémy Kieffer.

L’idée d’utiliser des véhicules pour circuler de manière plus respectueuse de l’environnement, n’est pas nouvelle dans la petite principauté d’Andorre. C’est même le second pays au monde, après la Norvège et la France à utiliser le plus de véhicules électriques.
Pour stimuler l’achat de véhicules électriques par les Andorrans le gouvernement s’est même engagé l’an dernier à payer un tiers de chaque véhicule acheté. Cette démarche a connu un tel engouement que les crédits alloués à cette opération ont été épuisés au bout de deux semaines, selon le journal All-Andorra.com.

« Nous avons pris une décision audacieuse et nos citoyens y ont cru », a déclaré le ministre des transports d’Andorre, Jordi Alcobé. Désormais le parc des véhicules électriques dans le petit état pyrénéen atteint 6%, ce qui est bien au-dessus du parc français qui, malgré les encouragements nationaux, atteint seulement les 0.25% du parc automobile (source le Figaro  )

Et pour aller encore plus loin, le ministre des transports a proposé dans le même temps que la recharge des véhicules soit effectuée gratuitement pendant trois ans. Pour cela les citoyens et résidents d’Andorre possèdent une carte spéciale. Cette démarche est accessible aux touristes après enregistrement auprès des autorités.

En proposant ce programme ambitieux pour ce pays producteur d’électricité à moindre coût et surtout écologique grâce à ses centrales hydroélectriques,  le ministre Albert Moles a mis l’accent sur la compétitivité économique des véhicules électriques dans la principauté. En effet la recharge d’un véhicule électrique, calculé tous les 100 km, coûte 1.20 €, soit 5 à 7 fois moins cher que les frais de remplissage d’une voiture avec des carburants traditionnels.



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Septembre 2017 - 08:07 Smart city : le citoyen est la clé de la réussite

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information






L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté