smartcity-mag

le magazine de la Smart City, IoT et e-Santé

Angers SmartCity Platform : les entreprises ont tout à y gagner


Rédigé par le Lundi 6 Février 2017 à 17:05 | Lu 186 fois


Née de la volonté des institutions locales, des écoles supérieures du domaine de l’électronique et surtout des entreprises de l’écosystème numérique, Angers SmartCity Platform (Pavic) propose aux entreprises d’envergure nationale et internationale qui s’investissent dans la ville connectée, un véritable terrain d’expérimentation. Le point avec les membres les plus actifs.


A Angers les chefs d'entreprises connectées favorisent la mutualisation et la collaboration
A Angers les chefs d'entreprises connectées favorisent la mutualisation et la collaboration
Au pied du château du Roi René on ne présente plus l’association Pavic. Si en local elle a déjà pris ses marques auprès des acteurs de l’écosystème numérique, à l’extérieur, auprès des entreprises, de plus en plus nombreuses, qui s’investissent dans l’Internet des Objets (IoT), tout reste à faire pour inciter les entreprises à venir tester leurs projets à Angers.
 
Le territoire angevin désormais labellisé French Tech a des arguments pour attirer les entreprises qui veulent tester en vrai grandeur les produits et autres applications qui favorisent le développement d’une ville intelligente.  Un écosystème numérique très dense fait de startups et d’entreprises technologiques, la Cité de l’Objet Connectés, des écoles d’ingénieurs dans le domaine de l’électronique et de l’informatique, un centre hospitalier également très investi dans les usages numériques, et une population réceptive a tout ce qui peut améliorer le quotidien, sensible à son environnement et aux dépenses publiques. Un terrain fertile au développement de la Smart City.   
 
« Angers French Tech fédère l’écosystème des acteurs numériques et électroniques du territoire, autour d’une vision partagée de l’objet connecté », explique Michel Perrinet, le président de la société Octave, délégué territorial d’Angers French Tech  et secrétaire de Pavic. « Nous avons initié Angers Smart City platform en visant l’accélération d’expérimentations en matière de Smart City pour faciliter leur déroulement pratique et raccourcir la durée de mise sur le marché de solutions mises au point par les acteurs privés en lien avec les parties prenantes publiques ».
 
il s’agit pour nous de démontrer la valeur apportée  par les usages

Pour l’équipementier technologique Lacroix, membre de Pavic, dont l’un des sites de production est installé en Maine-et-Loire, le territoire angevin constitue une véritable opportunité, notamment pour ce qui concerne la voirie intelligente, l’une de ses activités. «  En tant qu’équipementier de la voirie on fournit des équipements et on est dans un rôle de passeur technologique entre monde d’aujourd’hui et le monde de demain. Dans ce rôle qui est le nôtre il est fondamental de pouvoir faire des expérimentations pour faire connaître nos produits aux collectivités, mais aussi pour entrer en relation avec l’écosystème numérique dans un souci de complémentarité », explique Vincent Bedouin, président du directoire du Groupe Lacroix. « Dans cette démarche il s’agit pour nous de démontrer la valeur apportée  par les usages ( valeur économique notamment - NDLR). Ça nous permet de faire passer le message auprès des collectivités ».
 
Devenu territoire national de référence en matière d’objets connectés, Angers se veut aux avant-postes de la Smart City, le projet collaboratif et associatif de Pavic (Plateforme d’Aménagement d’une Ville Intelligente et Connectée) renforce cette position.  L’association se positionne comme une véritable plateforme d’accompagnement des entreprises pour leur faciliter la réalisation d’expérimentation, contribue ainsi à bâtir la ville intelligente et connectée de demain.
 
Et de rappeler aux entreprises intéressées qu’au sein de l’association les acteurs les plus représentatifs du territoire sont prêts à les accueillir. Les collectivités et les associations valident les besoins et fournissent des données, les entreprises implantées localement peuvent apporter des services supports ou complémentaires et enfin, le monde académique peut relayer les expérimentations et collaborer à des travaux d’étude et de recherche. 

Michel Perrinet, le président de la société Octave, délégué territorial d’Angers French Tech, lors du Forum organisé par l'association Pavic en juin 2016


Yannick Sourisseau
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur
              

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | Health Care Actus | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information





L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté