smartcity-mag

le magazine de la Smart City, IoT et e-Santé

Avec Car@connect, Benoit Chocolats entre dans l’ère technologique


Rédigé par le Vendredi 17 Février 2017 à 19:04 | Lu 554 fois


On peut être artisan chocolatier, respectueux des traditions, et s’ouvrir au monde de la Tech. C’est le cas de la chocolaterie Benoit à Angers qui se lance dans les boites de Caramandes® connectées, une innovation et une nouvelle expérience pour les amateurs de chocolats.


Anne Benoit avec une boite de Caramandes® et l’application DTSL
Anne Benoit avec une boite de Caramandes® et l’application DTSL
Que les gourmets et gourmands se rassurent. Ils n’auront pas besoin de se connecter au réseau internet pour pouvoir déguster les fameux chocolats croustillants  « Caramandes® »,  élaborés par Anne Benoit et sa « caréquipe », lesquels font désormais la réputation de cette enseigne quadragénaire bien connue des Angevins.
 
« L’idée de lancer la boite de chocolat connectée est née de la rencontre entre plusieurs Angevins passionnés, acteurs du développement économique et de l’innovation de l’écosystème French Tech  », explique Anne Benoit.  C’est au cours d’une discussion avec Pierre Horeau, chargé de mission économique à Angers Loire Développement (ALDEV) et Corine Busson-Behamou, Directrice des Relations extérieures d’Angers French, en juin 2016, qu’est né le principe de la boite de chocolat connectée.
 
Après avoir rencontré plusieurs startups locales, - la ville d’Angers en accueille un bon nombre dans les différents espaces de l’écosystème numérique local -, la chocolatière est séduite par la proposition de la Sté Soft Enov, implantée à Angers Technopole, laquelle lui propose d’apposer des pastilles digitales de type « eKey Secure» sur les boites de la gourmandise maison : les Caramandes®.
 
« Ces pastilles sont infalsifiables et attestent ainsi de l’authenticité du produit. Aujourd’hui on est jamais à l’abri des contrefaçons », soutient Anne Benoit. (Les calissons d’Aix sont actuellement copiés par les Chinois – NDLR). « Ces pastilles permettent aussi d’offrir des informations et des services au client en approchant une tablette ou un smartphone ».
 
C’est une opération de communication qui permet de montrer que tout en restant un artisan chocolatier on peut aussi vivre  avec son temps.
 
IL suffit de télécharger l’application et aussitôt d’avoir accès  à la « carasphère », un univers dédié au chocolat, de l’histoire de la désormais célèbre maison angevine, des vidéos de présentation, les différents conditionnements et, cerise sur … le chocolat, la possibilité de laisser (prochainement) un message personnalisé avec une photo à celui ou celle qui recevra une boite de Caramandes® en cadeau. « C’est une petite attention qui permet de créer un lien de proximité avec le consommateur », ajoute Anne Benoit.
 
Un gadget inutile ? Anne Benoit réfute l’idée. « C’est une opération de communication qui permet de montrer que tout en restant un artisan chocolatier on peut aussi vivre avec son temps. Angers s’investit dans les objets connectés. Notre établissement s’inscrit dans cette démarche en proposant un objet moderne et ludique qui rapproche l’entreprise de ses clients ».
 
De Paris où l’entreprise a désormais deux boutiques, en passant par le Japon où un revendeur distribue cette friandise très appréciée au Pays du Soleil levant,  l’idée a fait son chemin.  Et la chocolatière s'amuse de dire « que c’est son fameux croustillant qui aurait permis d’obtenir l’organisation du Word Electronics Show à Angers en octobre prochain ». Corinne Busson-Benhamou qui est allée défendre la candidature d’Angers à Singapour en aurait emmené dans ses valises, et les membres de la  Consumer Technology Association auraient craqué, comme tous ceux qui approchent cette fameuse friandise.
 
Pour vivre l’expérience, pour le moins originale, de la boite « Car@connectée », il suffit d'acheter une boite de chocolats et d’installer l’application DTSL sur son smartphone IOS, Android ou Windows, laquelle va permettre de flasher la pastille sécurisée. L’application s’ouvre alors sur dix icônes et un bouton central au design Caramandes®.
 
Pour en savoir plus : www.benoitchocolats.com

Bon à savoir :
Benoit chocolats est une chocolaterie artisanale créée à Angers en 1975, rue des Lices, par Gilbert Benoit. La cadette des trois enfants, Anne qui se destine à des études de Sciences économiques, reprend l’établissement en 1997. Après la gestion des affaires commerciales et financières de la Maison, elle se lance avec brio dans le métier de chocolatière.

En 2004, elle ouvre la boutique Benoit Macarons avec salon de thé, de l’autre côté de la rue, à l’angle avec la rue Voltaire. Sa sœur ainée, Véronique, la rejoint en 2009 pour ouvrir la boutique parisienne, rue Saint-Antoine, dans le quartier du Marais. En 2015 elles ouvrent une autre boutique au cœur du VIe arrondissement, rue de l’ancienne comédie, entièrement dédié au Caramandes®

Les petites boutiques du centre-ville d’Angers ne permettant pas de travailler dans de bonnes conditions, l’entreprise ouvre en 2015 un laboratoire de 300m2, aux Ponts-de-Cé, au sud d’Angers.  


Yannick Sourisseau
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur
              

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | Health Care Actus | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information





L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté