smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Bill Gates veut construire une Smart City en plein désert de l'Arizona


Rédigé par le Mardi 14 Novembre 2017 à 09:52 | Lu 749 fois


Le cofondateur de Microsoft, Bill Gates, aujourd’hui retiré de la gestion de sa multinationale informatique pour se consacrer à sa fondation, refait parler de lui. Une société d'investissement qu’il contrôle aurait acheté des terrains en Arizona (USA) pour y créer une ville futuriste, dotée des technologies de pointe.


Bill Gates, lors d'une conférence à la Sorbonne à Paris, en 2008 (Photo Wikipedia)
Bill Gates, lors d'une conférence à la Sorbonne à Paris, en 2008 (Photo Wikipedia)
Quand on est classé comme l’une des plus grosse fortunes du monde, -  exactement second selon le magazine Forbes en janvier 2017 avec 90 milliards de dollars – on peut tout s’offrir, ou presque. Même si l’entrepreneur milliardaire a décidé depuis  2014 de se retirer des affaires courantes et de la présidence de la firme qu’il a créé en 1975, pour se consacrer à la fondation humaniste et philanthropiste « Bill-et-Melinda-Gates », il n’en reste pas moins éloigné, tout de même.
 
En effet, la société d’investissement Cascade Investment LLC, contrôlée par le cofondateur de Microsoft a acheté récemment près de 25 000 acres  (101,17 Km2),  à 80 km à l'ouest de Phoenix  (Arizona) pour y construire une ville intelligente. A titre indicatif la ville de Paris occupe une superficie de 105,40 km2.
 
L’idée de Bill Gates c’est de construire en plein désert, selon le principe de Las Vegas, la capitale du jeu construite de toutes pièces dans le désert du Nevada, une véritable communauté urbaine capable d’intégrer la technologie dans la vie de ses habitants. D’autres  géants de l’informatique et d’internet sont également intéressés par la Smart City. Récemment Google a annoncé qu’il se lançait dans pareille expérience, mais à l’échelle d’un quartier, à Toronto, au Canada.
 
Cette ville nouvelle qui prendrait le nom de « Belmont », s’installera en lieu et place de Tonopah, une petite ville de 1400 âmes. Elle servira selon ses initiateurs de « modèle » pour le développement de villes durables en capitalisant sur les infrastructures de pointe, selon les dirigeants de Belmont Partners , le promoteur immobilier chargé du projet.
 
« Belmont sera organisée autour d’une communauté avant-gardiste avec une infrastructure de communication et d'infrastructure qui comprendra des technologies de pointe, conçues autour de réseaux numériques haute vitesse, centres de données, nouvelles technologies de fabrication et modèles de distribution, véhicules autonomes et centres logistiques autonomes » a déclaré dans un récent communiqué, Bill Gates et sa société d’investissement.
 
« Belmont Partners a dépensé 80 millions de dollars pour acquérir le terrain »

L’idée d’investir dans une ville nouvelle et futuriste, intervient dans un contexte croissant des investisseurs américain pour les villes dites intelligentes. De plus en plus en plus de villes s’équipent de technologies permettant de contrôler le remplissage des bennes à ordures, d’optimiser le fonctionnement des bureaux ou encore de réserver le meilleurs itinéraire pour vers une place de stationnement. Des technologies mises en place sans véritable stratégie globales qui visent à optimiser les dépenses des collectivités et améliorer le quotidien des usagers.
 
 « Belmont Partners a dépensé 80 millions de dollars pour acquérir le terrain permettant d’implanter cette nouvelle communauté », poursuit la société d’investissement. «  Belmont sera composé de 80 000 unités résidentielles, avec plus de 3 800 acres pour les bureaux, les espaces commerciaux et commerciaux, 3 400 acres d'espaces ouverts et 470 acres pour les écoles publiques », a précisé le promoteur immobilier.
 
 « Ce n'est pas la première fois que   le désert de l'Arizona fait l’objet d'un projet d'habitation utopique », relève la chaine américaine CBS News. D’autant que les détails du projet soutenu par Bill Gates et sa société d’investissement, notamment le début des travaux et qui vivra dans cette ville nouvelle, ne sont pas encore connus.
 
Toutefois, le projet semble plutôt bien préparé puisque qu’une autoroute reliant Las Vegas, à la frontière mexicaine, dont la construction a démarré au cours de l’été dernier, passe sur les terres acquises par le fonds d’investissement de Gates. Ce n'est sans doute pas un hasard...



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information






L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté