smartcity-mag

le magazine de la Smart City, IoT et e-Santé

Des solutions technologiques pour tendre vers la Smart City


Rédigé par le Jeudi 9 Mars 2017 à 15:35 | Lu 2216 fois


De plus en plus de collectivités investissent dans des solutions technologiques susceptibles d’améliorer la qualité des services urbains ou encore réduire les coûts de fonctionnement. C’est un premier pas vers le concept émergeant de la Smart City. Plusieurs solutions commencent à sortir du lot et notamment celles qui concernent les services aux usagers, la gestion de l’énergie et la sécurité.


La solution PayByPhone installée dans plus de 150 villes de France et à l'étranger (photo PBP UK)
La solution PayByPhone installée dans plus de 150 villes de France et à l'étranger (photo PBP UK)
Sans perdre de vue que la ville intelligente ne peut pas et ne doit pas se limiter à une course technologique, c'est-à-dire qu’elle aussi favoriser le lien social, force est des constater que les collectivités gestionnaires, poussées par des entreprises qui voient dans la mutation numérique de nouvelles perspectives économiques, entrent dans le concept de la smart city par l’angle technique. La gestion des déchets, la mobilité, l’information des citoyens, la surveillance et l’éclairage public sont les solutions technologiques les plus prisées.   
 

Stationnement des véhicules

Plusieurs villes ont opté pour des systèmes de gestion des parcs de stationnement ou de paiement à l’aide d’un smartphone.   Nantes, Angers, Montpellier, Lyon, en tout 150 villes ont opté pour le système règlement de stationnement « PayByPhone  ». Plus besoin d’avoir de l’argent de poche, il suffit d’entrer le numéro de l’horodateur, différent selon les villes et les zones, et le temps prévisible du stationnement. IL devient donc possible d’ajouter du temps sans se déplacer et d’interrompre son décompte en cas de retour avant l’heure prévue. Le coût de stationnement est alors recalculer et prélevé sur son compte bancaire.
 
Des villes comme Nantes avec « statiophone » permettent d’indiquer, en exploitant l’Open Data, de connaître, à l’aide d’un smartphone le nombre de places dans les parcs fermé de la ville. 

 

Les conteneurs intelligent de Sigrenea
Les conteneurs intelligent de Sigrenea

Gestion des déchets

Des systèmes de traitement de déchets et de recyclage sont en cours d’installation dans la plupart des grandes métropoles américaines, Philadelphie, San Diego, Los Angeles New York et Chicago, et une cinquantaine de villes dans monde. Ces villes utilisent « Bigbelly » un bac de collecte intelligent, connecté à un Cloud, qui fonctionne à l’énergie solaire. Il alerte les services municipaux lorsqu’il doit être vidé. Un moyen de réduire le nombre de points et les problèmes d’insalubrité en cas de dépôt au pied du bac. Et pour les gestionnaires de mieux suivre les collectes.
 
 En France, des villes comme Tours, Chinon, Orléans, Colombes… ont opté pour le système « Sigrenea » , un dispositif équivalent qui permet aux collectivités d’optimiser la collecte voire de facturer les déchets. « Domogy » , un autre système de collecteur intelligent a également été lancé en Espagne à Santander. 

 

Les bornes d'information d'Urbik
Les bornes d'information d'Urbik

Bornes d’information numériques

Paris teste les bornes « Urbik » une marque de mobilier urbain intelligent, qui abrite un émetteur Wi-Fi et un petit serveur informatique. Autonome grâce à trois panneaux photovoltaïques, la borne ne requiert aucune alimentation électrique. Il suffit de s’approcher du totem pour capter le les réseaux et recevoir des informations géolocalisées via son navigateur web. Son concepteur indique que ces bornes peuvent servir dans le cadre de grands travaux afin de mener une concertation publique auprès des riverains. Ces bornes de 4m de haut, pourraient également être déployées sur des grands événements et des capteurs de la qualité de l’air pourraient y être installés.
 
D’autres villes implantent des réseaux WiFi qui permettent de distribuer de l’information locale sur les objets connectés au réseau, ou de géolocaliser des enseignes. C’est le cas du réseau « WiFilib », implanté dans plusieurs villes françaises. 

 

la citybox de Bouygues
la citybox de Bouygues

Lampadaires intelligents

Les lampadaires LED connectés sont souvent les premiers équipements dans les villes qui se lancent dans le concept de ville intelligente. Ces dispositifs qui s’illuminent lorsque l’on passe à proximité, assure la sécurité des habitants, tous en réduisant la facture d’énergie. Los Angeles économise environ 9 millions de dollars par ans en remplaçant ses 215 000 lampadaires à vapeur de sodium par des Led.  Une opération 57 millions de dollars tout de même qui s’amortira en 6 ans.
 
Certains dispositifs, à l’exemple de « Citybox® » de Bouygues permettent en plus d’améliorer la performance énergétique des lampadaires, de contrôler l’éclairage à distance et de déployer des services numériques à moindre coût (wifi, vidéo protection, sonorisation et illuminations...)


Yannick Sourisseau
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur
              

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | Health Care Actus | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information





L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté