smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Innovation : Un robot imprimante 3D construit une maison sociale à Nantes


Rédigé par le Jeudi 14 Septembre 2017 à 10:57 | Lu 3796 fois


Lancée dans le cadre de la Digital Week qui se tient à Nantes du 13 au 24 septembre, une maison du futur est en construction dans le quartier de la Bottière, à Nantes. Pas de maçons, pas de parpaings, mais des ingénieurs et un robot industriel muni d’un bras polyarticulé qui devrait rapidement construire la maison, louée par la suite à une famille nantaise.


L'esquisse de la future maison industrielle par impression 3D nantaise (Illustration Ville de Nantes - Nantes Métropole)
L'esquisse de la future maison industrielle par impression 3D nantaise (Illustration Ville de Nantes - Nantes Métropole)
Pour la ville de Nantes c’est une première mondiale ! D’une surface de 95 m2, cette maison de 5 pièces baptisée « YHNOVA », germe dans la tête de chercheurs et sur les ordinateurs de l’Université de Nantes,  depuis plusieurs mois. Pour les chercheurs de l'Université, Nantes Métropole Habitat, Ouest Valorisation et Nantes Métropole, accompagnés de leurs partenaires, qui ont réuni leur expérience, c’est l’aboutissement d’un projet unique en France, voire au monde.  Depuis hier, début de la Digital Week,  l’événement qui concentre tous les savoir-faire de l’écosystème numérique nantais, la construction de la maison locative à partir d’une imprimante industrielle 3D suscite la curiosité des habitants comme de tous ceux qui s’intéressent à l’innovation technologique dans le domaine de l’immobilier.
 
« Cette maison révolutionnaire est constitué d’un ensemble de formes architecturales complexes, réalisées par le biais de la technologie de fabrication additive robotisée : Batiprint3D™ brevetée par l'Université de Nantes », explique Benoit Furet, chercheur et porteur du projet pour l'Université. Ce projet totalement innovant est le fruit d'un travail interdisciplinaire entre les équipes de recherche du Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes (Université de Nantes, CNRS, Ecole Centrale, Inria, IMT Atlantique) et de l’institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (Université de Nantes, CNRS, Ecole Centrale).
 
« Ce système innovant de dépose d'une triple paroi coffrante/isolante/structurante permet aujourd'hui de construire les murs d’une maison par impression 3D, directement sur le chantier et en quelques jours seulement, réduisant ainsi les délais, les nuisances, la pénibilité et les coûts », ajoute le chercheur.
 
Sur place, lentement et silencieusement, la grosse imprimante  3 D dépose par couches successives un liquide polymère, constituant deux parois rigoureusement parallèles dans lesquelles le robot coulera, après séchage, le béton, pour réaliser les murs trois jours seulement, le temps de la Digital Week. La maison sera livrée en décembre prochain.
 
« Ce projet est une nouvelle expression du « jeu à la nantaise » qui réunit des acteurs issus de milieux différents, au service de la ville et de ses habitants ».

 Pour Marc Patay, Directeur général de Nantes Métropole Habitat, « YHNOVA est l’occasion de confronter et résoudre les contraintes techniques, environnementales, urbaines, règlementaires, phoniques, thermiques,  etc. avec l’appui de différents experts intégrés à cette réalisation ».
 
Si le bailleur social nantais apporte son expertise de maître d’ouvrage, il a su mettre autour de la table les acteurs de l’habitat social de demain. Du cabinet d’architecture TICA qui a su tirer parti de ce procédé innovant pour dessiner une maison qui se glisse dans un terrain arboré en respectant la végétation existante, tout en déployant une surface élégante et ouverte sur l’environnement, en en passant par l’expertise scientifique du CSTB, les analyses techniques de SOCOTEC et l’ingénierie du bureau d’étude EGIS, chacun a apporté son expertise à l’équipe de l'Université de Nantes
 
D’un coût de 195 000 euros HT, intégrant les coûts de développement spécifiques, YHNOVA sera dotée de multiples capteurs et équipements de domotique afin d’évaluer et analyser le comportement des matériaux, la qualité thermique et acoustique, durant la 1ere année de mise en service. Cette maison révolutionnaire sur le plan constructif et technologique,  sera également un lieu pédagogique pour les professionnels et les habitants. « La maison sera louée à une famille sélectionnée par la Commission d’Attribution de Logement de Nantes Métropole Habitat selon les critères habituels du logement social », précise Luc Stéphan Directeur de l’innovation à NMH.
 
Pour Johanna Rolland, maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole « ce projet est une nouvelle expression du « jeu à la nantaise » qui réunit des acteurs issus de milieux différents, publics, privés, au service de l’innovation, de la ville et de ses habitants ».  Cette dynamique  s’exprime dans le cadre d’un dispositif créé par Nantes Métropole : Le Nantes City Lab. «  C’est  un terrain d’expérimentation pour tous ceux qui souhaitent développer et tester des solutions innovantes, contribuant à construire la ville de demain et à faciliter la vie quotidienne », ajoute la maire – présidente. 
 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 15:40 L’innovation doit se mettre au service des citoyens

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information






L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté