smartcity-mag

le magazine de la Smart City, IoT et e-Santé

Laval Virtual, le monde de la réalité virtuelle s’enracine en Mayenne


Rédigé par le Dimanche 26 Mars 2017 à 23:20 | Lu 759 fois


Ce n’est peut-être pas Las Vegas et son Consumer Electronics Show, mais le rendez-vous des technologies et usages du virtuel de Laval (Mayenne) occupe désormais une place de choix dans monde de l’innovation numérique. C’est même le premier salon européen de la spécialité, installé depuis 19 ans en région des Pays de la Loire.


Le stand Samsung était très prisé. Il fallait faire la queue samedi pour essayer le grand huit en réalité virtuelle
Le stand Samsung était très prisé. Il fallait faire la queue samedi pour essayer le grand huit en réalité virtuelle
En se baladant dans les allées du 19e Laval Virtual, impossible de ne pas les remarquer. Les casques de réalité virtuelle ( VR pour virtual reality ) étaient sur tous les stands, les deux géants du secteur, Samsung et HTC, se partageant ce salon devenu en deux décennies un incontournable de l’innovation technologique. Et il fallait parfois faire la queue pour s’immerger dans ces univers virtuels, l’espace de quelques minutes, avec ces objets connectés qui font désormais fureurs chez les joueurs et passionnés de nouvelles technologies.  
 
Parmi les stands les plus fréquentés, celui de Samsung avec une rangée de quatre fauteuils accueillant autant de personnes équipés du casque immersifs Gear VR, pour un tour de grand huit renversant mais supportable. Plus difficile, surtout pour les personnes sensibles, le fauteuil « Optione » six axes imaginé par le Studio Optima Réality. A l’intérieur d’un taxi aérien aux trajectoires incontrôlées ou sur une luge, avec un casque VR le rendu était très réaliste, certains quittant même l’animation le visage blême.
 
Plus intéressant, mais pas encore très développé, le mélange de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée avec des contrôleurs capables de se repérer dans l’espace. HTC avec son modèle Vive l’a adopté, permettant au joueur de devenir acteur du jeu en tirant à l’arc ou en repoussant les boules de feu adressées par des adversaires sur le stand de techno-sport Hado.
 
Amusante aussi la partie de ping-pong sur une table interactive. La table TTT en plus d’être ludique via son application de réalité augmentée qui analyse les impacts de balle et propose des trajectoires aux joueurs afin d’améliorer leur jeu et augmenter leurs performances. Tout aussi ludique la balade virtuelle sur Mars d’Orbital Views. Le joueur est suspendu au-dessus du sol avec un harnais et des filins ce qui lui permet, une fois équipé d’un casque, de plonger dans le cosmos en apesanteur. Même L'Unicef, l'ONG qui protège et défend les droits des enfants,  participait à ce grand rendez-vous, avec une présentation en VR de ses activités d'aide à la scolarité. 

La startup Area, un espace dédié aux jeunes entreprises de la VR et de la robotique

NAO, le petit robot humanoïde était également de la fête pour une structure d'aide aux personnes en situation de handicap.
NAO, le petit robot humanoïde était également de la fête pour une structure d'aide aux personnes en situation de handicap.
La robotique était également présente dans les allées de Laval Virtual avec des panneaux d’information mobiles, pour la visite de grandes sculptures sans prendre un tour de rein, ou plus surprenant dans le bar où le barman était remplacé par deux bras capables de saisir un gobelet, le remplir et vous le servir.
 
Les « gamers » n’étaient pas en reste, des stands de démonstration et des associations de joueurs étaient présents dans l’enceinte du salon pour présenter leur activités et les jeux qui sortiront prochainement sur le marché. Les écoles d’ingénieurs étaient également présentes avec des robots, dont un capable de venir à bout en quelques minutes d’un rubik's cube ou encore des prothèses de bras. Les casques d’immersion étaient même mis à disposition pour effectuer une opération chirurgicale, virtuelle bien sûr.
 
Un espace, la Startup Area, était réservé aux startups de la région ou d’ailleurs. 14 entreprises innovantes ont pu présenter leurs projets aux professionnels, pendant les trois premiers jours et au grand public, samedi et dimanche. Les visiteurs ont pu voler comme superman sur le stand d’Hypersuit, contrôler des drones via de simples mouvement du bras dans la volière de WePulsit, découvrir une nouvelle génération d’hologrammes avec Hololamp, tester la réalité mixte avec Holostoria et même découvrir une nouvelle génération de robots grâce à Realtime Robotics.
 
Le salon international de la réalité virtuelle s’est terminé ce dimanche 26 mars, à 18 h. En cinq jours, 17 000 visiteurs, professionnels et grand public, ont été accueilli pendant ces 5 jours contre 15 500 l’an dernier. La prochaine édition, la 20e de Laval Virtual, aura lieu du 4 au 8 avril 2018.

 



Yannick Sourisseau
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur
              

Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | Health Care Actus | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information





L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté