smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Orange se lance dans la banque mobile gratuite, ou presque


Rédigé par le Vendredi 3 Novembre 2017 à 11:17 | Lu 287 fois


On l’attendait avant l’été, c’est à la Toussaint qu’Orange l’opérateur historique français de télécommunications a décidé d’ouvrir enfin sa banque mobile. Un sacré pari pour l’entreprise qui vise qui se fixe pour objectif de convaincre 2 millions de clients en 10 ans. Pour cela l’opérateur a des arguments qui risquent de faire peur à ses concurrents.


Les consommateurs pourront payer avec leur carte bancaire Orange ou avec leur mobile, sans contact.
Les consommateurs pourront payer avec leur carte bancaire Orange ou avec leur mobile, sans contact.
Dans un marché concurrentiel, la banque 100% mobile d’Orange a enfin vu le jour ce jeudi 2 novembre.  Le teasing a été lancé au printemps dernier avec une première ouverture prévue juste avant les vacances, puis reporté à la rentrée de septembre. Il aura fallu attendre la Toussaint pour voir Orange Bank apparaître sur les mobiles, pour les clients Orange comme pour les autres.  Pour l’opérateur, le temps était compté, car les concurrents, principalement les banques traditionnelles (BNP, Crédit Mutuel, La Poste, … ) déjà bien implantées sur les mobiles ont eu le temps de préparer la contre-attaque.  
 
Enfin Noël approche et pour l’opérateur il ne s’agissait donc pas de cannibaliser les offres qu’il lance à cette période. « Cette date permet à la fois de tenir peu ou prou l'engagement de sortie à la rentrée, sans repousser jusqu'à 2018, et de ne pas percuter l'activité commerciale chargée d'Orange France, avant Noël, pour ne pas faire de l'ombre aux offres télécoms traditionnelles », a déclaré dans La Tribune, Stéphane RICHARD, le patron d’Orange.
 
Si le pari technologique est osé pour l’opérateur, Orange s’appuie sur son réseau de boutique pour se positionner entre la banque exclusivement en ligne et le réseau bancaire traditionnel, avec un point fort, celui de disposer d’une  importante base de clients connectés. Ainsi, si les clients ne sont pas à l’aise, ils pourront toujours se rendre dans l’une des 140 boutiques pour obtenir un conseil. 700 vendeurs ont été spécialement formés pour apporter des conseils directs aux clients.
 
Le principe de cette nouvelle banque qui se veut plus « fun » que les autres, c’est de proposer une offre de compte courant totalement gratuit,  sauf en cas d’inactivité du compte et totalement utilisable sur smartphone ou tablette. Toutes les opérations sont donc réalisables depuis le mobile et en toute sécurité : ouverture de compte, transfert d'argent, blocage temporaire de la carte bancaire, … L’opérateur a même mis en place un assistant virtuel pour pouvoir aider les clients.
 
« C’est une banque pensée par des experts du numérique centrée sur les usages »

 Si l’opérateur vise les deux millions de clients, dont une grosse partie acquise directement auprès de son fichier, grâce à une offre d’entrée, il envisage de lancer ultérieurement des offres des prêts à la consommation et immobiliers pour se rémunérer. Tout en sachant qu’il se dit prêt à perdre de l’argent pendant quelques années pour arriver à ses fins.
 
«  C’est une banque pensée par des experts du numérique centrée sur les usages, qui évoluera avec les besoins de ses clients et qui est accessible à tous », poursuit l’opérateur. Agile et à l’écoute, Orange Bank qui propose un paiement par carte auquel s’ajoute celui par mobile sans contact, déjà disponible avec Orange Cash, veut réinventer la relation client. « La carte bancaire est gratuite et paramétrable, il n’y a pas de frais de tenue de compte quand on utilise Orange Bank, et aucune condition de revenu ne sera exigée pour les clients », poursuit l’opérateur. « On paye avec son mobile, on fait des virements par SMS, on actualise son solde instantanément... et en bonus nous offrons 80 € de cadeau de bienvenue plus 40 € pour les clients Orange ou Sosh ». De quoi séduire, sachant qu’il faut seulement 50 € (et des pièces justificatives) pour ouvrir un compte. Ce compte concurrent s'appuie sur un livret d'épargne avec un taux de ... 1%.
 
Si les opérations courantes et la carte bancaire, sont gratuites, certains frais seront néanmoins facturés au tarif de 5 €  et notamment si le client utilise moins de 3 fois dans le mois sa carte ou le paiement mobile. De même si le client demande à un expert d’Orange Bank d’effectuer une opération.  (voir les tarifs)
 
Enfin, Orange peut autoriser un découvert, dont la limite doit être négociée à l’avance auprès de la néobanque.  Dans le cas d’un découvert autorisé, les intérêts sont  fixés à 8 % (8,33 % TAEG). En cas de dépassement les intérêts passeront à 16 % (17,35 % TAEG), avec éventuel rejet et frais.
 
Avant d’ouvrir un compte, nous vous suggérons de consulter le tableau des offres mobiles, proposé par notre confrère l’Usine Digitale.  



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 15:40 L’innovation doit se mettre au service des citoyens

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information






L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté