smartcity-mag

Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Vivatech, le salon des startups encouragé par le Président Macron


Rédigé par le Lundi 19 Juin 2017 à 08:53 | Lu 692 fois


Le second salon international des jeunes pousses de la technologie, Vivatech, organisé les 15, 16 et 17 juin 2017 à Paris, a accueilli le gratin de l’innovation avec en point d’orgue la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle. Et surtout un visiteur de marque, le Président de la République Française, Emmanuel Macron, venu encourager les quelques 5000 startups présentes.


Le président Macron, lors de son intervention de jeudi (Photo Usine Nouvelle)
Le président Macron, lors de son intervention de jeudi (Photo Usine Nouvelle)
Il y avait foule ce samedi dans les allées du Salon Viva Technology de la Porte de Versailles à Paris, « VivaTech » pour les initiés, pour la journée gratuite ouverte au grand public. Rendez-vous incontournable de la technologie en Europe avec pour objectif de promouvoir l'innovation responsable, ce salon ouvert aussi aux professionnels des technologies, grandes entreprises et jeunes pousses aura accueilli plus de 40 000 visiteurs, tous réunis pour une grande messe ayant pour objectif d’inventer la société de demain.
 
Très attendu lors cette seconde édition, le président Macron a effectué une longue visite jeudi dernier dans les allées du salon, comme le souligne le quotidien Les Echos, co-organisateur de l’événement. A trois jours du second tour des législatives,  le jeune président, très à l’aise parmi les jeunes créateurs d’entreprise, s’est voulu porteur d’un message : « celui d’une France qui va bien, qui entreprend et qui se veut positive ». Il est aussi venu pour mesurer sa cote de popularité auprès des artisans de la French Tech, mouvement initié par la Ministre Fleur Pèlerin et renforcé par le président lorsqu’il était ministre de l’économie et des finances.
 
Interpellé par les jeunes exposants, l’un d’eux lui à même lancé : « on compte sur toi Manu », le président a confirmé la création d'un fonds de 10 milliards d'euros pour l'innovation.   De quoi satisfaire le secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi, présent à ses côtés.
 
« Il se passe aujourd'hui quelque chose en France. Il y a partout dans le pays, des femmes et des hommes qui veulent faire, inventer, innover, qui veulent gagner à l'échelle du monde, qui veulent que la France réussisse et être fiers de leur pays », a lancé Emmanuel Macron à la tribune de l’auditorium de Vivatech.
 
Véritable foire aux innovations en tous genres, 5000 jeunes entreprises et grandes entreprises partenaires attendaient également des visiteurs venus savoir de quoi demain sera fait et ce qui pourrait, dès maintenant, améliorer le quotidien de chacun.

Faire de la France, une startup nation

Les drones, les imprimantes 3D, les robots qui saluent les visiteurs, l’intelligence artificielle et l’immersion dans des nouveaux mondes grâce aux lunettes prévues à cet effet, ont intéressé les « geek » et autres passionnés de technologies qui se sont précipitées dans les allées de Vivatech. Si pour certains, jamais l'innovation et les nouvelles technologies françaises n'auront été autant mises en lumière, ce salon qui veut se donner une envergure internationale n’atteint pas encore le CES de Las Vegas, le plus couru pour ce qui concerne les hautes technologies.
 
En effet, si ce salon dispose d’un budget conséquent il vise surtout à mettre en valeur l’écosystème technologique national, particulièrement actif en ce moment, dopé par un jeune président ambitieux en matière d’économie, lequel veut faire de son pays une « startup nation ».
 
Si les organisateurs annonçaient la présence de 5 000 start-up, la moitié étaient tricolores et souvent adossées à des grands groupes (La Poste, Engie, Orange, …). Quelques licornes (jeunes entreprises valorisées plus d’un milliard de dollars) étaient  également présentes, avec, cerise sur le gâteau des speakers vedettes de grandes entreprises américaines d’Internet dont Google et Cisco.
 
Les visiteurs habitués de ces nouvelles technologies n’ont pas découvert de véritables nouveautés et entendu de grandes annonces comme c’est le cas au CES de Las Vegas, à l’IFA de Berlin ou au MWC de Barcelone, les plus grands rendez-vous High Tech de la planète. Mais le salon est avant tout une grande opération commerciale organisée par le troisième groupe mondial de communication, Publicis, qui vise à faire connaître aux professionnels et  au grand public (le samedi), les technologies à la mode et dont il s’emparera dans les mois à venir. 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information






L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté