smartcity-mag

Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Vu au CES 2017 : Dormez tranquille, La Poste veille sur vos parents


Rédigé par le Lundi 9 Janvier 2017 à 10:13 | Lu 166 fois


Pour la deuxième année le groupe La Poste est venu en force au CES de Las Vegas accompagné d’une kyrielle de start-ups et entreprises ayant un objectif commun : réinventer les services de demain en co-création avec l’écosystème French IoT autour de son Hub Numérique. Et pour l’occasion le groupe français avait même embarqué Karine, une factrice de Cahors, avec son ami George.


George, l'assistant conversationnel intelligent, sur le stand de la Poste au CES de Las Vegas
George, l'assistant conversationnel intelligent, sur le stand de la Poste au CES de Las Vegas
Ceux qui croyaient que la Poste, très concurrencée dans la distribution du courrier, était ringardisée, mise au placard, en seront pour leur frais. Depuis plusieurs années La Poste a su démontrer qu’elle avait encore des ressources.  Se saisissant sans complexe du digital, l’entreprise a su rebondir et proposer une multitude de services à visages humains, comme elle sait le faire depuis des siècles. À la différence près que ces derniers sont désormais connectés et ouverts à tous.
 
« L’ambition de La Poste est de renforcer les liens entre les individus en facilitant les échanges en toute sécurité et confiance. Nous avons la conviction que l’Internet des Objets ouvre un formidable espace de développement de nouveaux services à même d’enrichir les liens entre les individus et les entreprises », déclare-t-on du côté de la Poste
 
Pour cela l’entreprise qui a depuis plusieurs années ajoutées de nombreuses cordes à son arc, a mobilisé le meilleur de ses actifs afin de développer un écosystème de confiance au service de ses clients et partenaires. La Poste s’appuie sur la proximité géographique et humaine, son savoir-faire numérique, la gestion éthique des données ainsi que la capacité de mobilisation de partenaires de grands groupes, start-ups et acteurs territoriaux de référence avec le programme French IoT. Tous sont venus grossir les rangs de la délégation française à Las Vegas.

Karine, la postière du Lot et son ami George

Pour La Poste, pas question de se détacher de son cœur de métier, la distribution du courrier à domicile, mais de le moderniser et surtout d’y ajouter des services complémentaires, utiles à chacun de nous. C’est pour cela qu’elle avait confié la présentation du dispositif « Veiller sur mes parents » et de l’assistant conversationnel « George », à Karine Royer, une factrice bien « frenchie »  de Cahors, dans le sud-ouest.
 
« Je suis venu ici présenter le nouveau service facteur connecté à visage humain que l’on appelle Veiller sur mes parents », explique la factrice habillée aux couleurs de la Poste. « C’est un service qui consiste en une visite de lien social effectué auprès de la personne âgée qui le souhaite, deux, trois, six fois par semaine ».
 
Si ce service fonctionne déjà en France, comme le soulignait la factrice, au discours visiblement bien rodé, La Poste souhaite renforcer ce dispositif avec l’arrivée de l’assistant conversationnel intelligent baptisé Georges. Basé sur la technologie « Myxypod » de la start-up Myxyty, lauréate du concours French IoT 2016 et honorée d’un Innovation Award CES 2017, George se présente sous la forme d’une enceinte connectée contrôlée par la voix.
 
« À son domicile, la personne âgée peut discuter avec l’assistant et lui demander de s’assurer que le facteur va bien passer à la pharmacie pour récupérer ses médicaments, puisqu’il doit passer la voir demain », poursuit Karine Royer. De son côté grâce à son téléphone intelligent « Facteo », le facteur va pouvoir lister ses taches du jour, intégrer la demande de la personne âgée et même s’inquiéter de sa situation. « Il peut même recevoir, depuis le hub numérique, un message lui indiquant de vérifier l’état des volets de la personne et signaler un éventuel dysfonctionnement ». Très séduisant, George est encore en expérimentation. Des tests d’usage vont être effectués au cours de l’année.
 
Grâce à ce service les personnes âgées et isolées peuvent désormais compter sur leur facteur, pour faciliter les tâches du quotidien et notamment les contacts avec les professionnels, pas toujours facile quand on n’est pas rompu aux applications mobiles sur smartphones ou tablettes. Cotés facteur c’est une révolution qui redonne du sens à un métier qui est, depuis qu’il existe, un vecteur de lien social, notamment dans les zones rurales. La Poste a su s’adapter et sans doute sauver une profession qui pouvait apparaître comme condamnée si on ne la modernisait pas. 



Yannick Sourisseau
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information






L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté