smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

WEF et Connected Week, pari réussi pour l’écosystème angevin


Rédigé par le Lundi 30 Octobre 2017 à 22:45 | Lu 849 fois


Accueillir le World Electronics Forum et les acteurs mondiaux de l’électronique, pour la première fois en France, tenait presque de la mission impossible pour Angers. Malgré quelques couacs et perturbations en matière de circulation, la réussite de cet événement à portée internationale confirme le dynamisme de la filière numérique cette région et en fait désormais la capitale européenne de l’Internet des Objets (IoT).


Si de nombreux événements se sont déroulés dans différents points de la ville et en dehors, l'essentiel se déroulait au Quai, face au château d'Angers
Si de nombreux événements se sont déroulés dans différents points de la ville et en dehors, l'essentiel se déroulait au Quai, face au château d'Angers
Une chose est certaine, il n’y aura pas de WEF l’an prochain sur les bords de la Maine. Par contre la semaine connectée (Connected Week) devrait se pérenniser selon les souhaits initiaux de Christophe Béchu, maire d’Angers et président de la communauté urbaine Angers Loire Métropole et d'Angers FrenchTech.  Si ce lundi, les héros sont un peu fatigués et sans voix pour certains, l'événement a fait son effet dans la filière numérique, puisque, outre les leaders de l’électronique internationale, des entreprises, des organismes de soutien à la filière, des collectivités ont convergé vers Angers, devenu en quelques jours le centre mondial du digital et des objets connectés.  «  The place to be ».  
 
Même le public venu très en curieux samedi, lors de la journée qui lui était réservée, s’est montré très intéressé par les propositions des entreprises et des startups.
 
Certes ce n’était pas le CES de Las Vegas, même si le boss, Gary Shapiro en personne, parrainait l’organisation de ce World Electronics Forum, organisé pour la seconde fois en Europe et pour la première fois à Angers. Certes, l’américain apprécie les spécialités locales et au premier rang le Cointreau, mais pas seulement. Ce qui l’intéresse, c’est le terreau propice au développement de l’Internet des Objets, fer de lance de l’industrie électronique mondiale.
 
Grâce aux objets connectés « notre santé sera meilleure, nous vivrons plus longtemps », disait en substance, lors du Forum Libération, le président de la Consumer Technology Association, laquelle représente plus de 2 200 entreprises de la tech et possède et produit le CES (Consumer Electronics Show), la scène mondiale de l'innovation. « il n’y aura plus de travail manuel, répétitif et pénible, mais au contraire plus stimulant intellectuellement. Il sera plus facile d’approvisionner le monde en eau et en nourriture ». Une image idéaliste, toute américaine, qu’il défend et dans laquelle les pays les plus développés s’engagent convaincus que le numérique apportera de la richesse et une vie meilleure pour tous.  Reste à le démontrer, en allant plus loin qu’une rencontre internationale et une exposition de jeunes pousses et grandes entreprises, fussent-elles motivées.

Angers et sa région concentrent un quart des emplois de la filière électronique française

« Quelle société nous promet la nouvelle économie (numérique – NDLR) ?  C’était justement le thème du premier forum organisé par le quotidien Libération. Pour Mounir Mahjoubi (secrétaire d'État au numérique), la révolution technologique dans laquelle s’engage le pays doit permettre  d’être plus performant sur l’échiquier mondial. « Nous devons avoir en permanence la notion de responsabilité en accompagnant ceux qui ne savent pas encore utiliser ces technologies. Ce que nous allons gagner sur la performance va nous permettre d’être encore plus près des français et de ceux qui en ont besoin ». De son côté l’économiste Philippe Aghion , admet que pour cela « il faut réorganiser le marché du travail, la formation et le système éducatif. Il faut donc réorganiser toute la société pour que ce soit facteur d’opportunité et pas de précarité ».  Une vision que ne partage pas tout à fait Axelle Lemaire (ex-secrétaire d'État au numérique). « La question que nous devrions nous poser c’est d’abord quelle société souhaitons-nous dans la nouvelle économie. Ce devrait être un projet collectif sur ce que permettent les objets connectés afin que chacun puisse dessiner son propre destin ».
 
Pour Christophe Béchu, maire d’Angers et président de la communauté urbaine Angers Loire Métropole,  organisateur avec ses équipes, en lien avec Gary Shapiro, de cet événement à portée internationale, la question ne se pose plus : la révolution numérique est en marche et sa ville ne doit pas rater le train.  Son audace a même été soulignée par le Premier ministre, Édouard Philippe, venu sur place jeudi après-midi. 
 


Force est de constater qu’Angers a réussi son examen de passage sur la scène mondiale, devenant même la capitale de l’Internet des objets (Iot). Un résultat qui attire désormais des accélérateurs de startups à portée internationale comme NUMA qui installe une antenne spécialisée et, stimule déjà l’économie locale.  Malgré un passé peu glorieux qui a vu partir des fleurons de l’électronique mondiale, avec à la clé des emplois perdus, Angers et sa région reprennent, grâce aux objets connectés, une place de choix, sa région concentrant même un quart des emplois français du secteur de l’électronique. Et visiblement elle n’a pas envie de s’arrêter en si bon chemin. 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 15:40 L’innovation doit se mettre au service des citoyens

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information






L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté