Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

A Barcelone, Grenoble-Alpes Métropole mise sur les smart cities


Rédigé par le Mercredi 14 Novembre 2018 à 09:49 | Lu 1159 fois


Présente au Smart City Expo World Congress qui se déroule du 13 au 15 novembre à Barcelone (Espagne), Grenoble-Alpes Métropole, ambitionne de s’imposer, au travers de nombreux projets, comme le chef de file de la ville intelligente. La métropole grenobloise regroupe déjà de nombreux partenaires économiques, sous le label « Grenoble-Alps, Smart City Solutions ».


La métropole de Grenoble (Dauphiné), aux portes des Alpes (Photo Jörg Sancho Pernas )
La métropole de Grenoble (Dauphiné), aux portes des Alpes (Photo Jörg Sancho Pernas )
Engagée dans un projet de développement intelligent, la métropole de Grenoble (Isère), en partenariat avec « Invest in Grenoble-Alps  », groupe d’investissement économique en région Auvergne Rhone-Alpes, créé pour le développement économique du Grand Grenoble et l’Isère, expose sur le plus grand salon international dédié à la ville de demain : le Smart City Expo Word Congress de Barcelone. La métropole grenobloise embarque dans l’aventure pas moins de dix entreprises innovantes, deux laboratoires de recherche et deux pôles de compétitivité, avec un objectif : présenter des solutions pour répondre aux enjeux de la ville intelligente de demain. Vaste programme que se disputent villes et territoires qui ne veulent pas rater la marche de l’évolution sociétale qui s’impose désormais aux gestionnaires des collectivités.
 
Pour les élus locaux et les entreprises, regroupées sous le label  Grenoble-Alps, Smart City Solutions, pas d’ambiguïté : Grenoble-Alpes Métropole, onzième agglomération française qui rassemble 49 communes pour un total de 450 000 habitants, s’impose comme un « territoire pionnier dans la Smart City aux cotés de partenaires engagés ». `
 
Pour ce territoire situé aux portes des Alpes, la présence au congrès de Barcelone constitue une véritable opportunité, un moyen de faire connaitre son « terrain d’expérimentation grandeur nature », lequel s’appuie sur « un écosystème d’acteurs qui contribuent déjà à rendre la ville durable, résiliente et attractive », rappelle les acteurs de ce projet ambitieux. 
 
« Le Smart City Expo World Congress sera l'occasion de mettre en valeur les acteurs et les initiatives de la Métropole. C'est une volonté forte des acteurs de travailler ensemble sur des thématiques transverses comme la ville intelligente et de soutenir l'écosystème », souligne Claus Habfast Vice-Président de la métropole, délégué à l'enseignement supérieur, la recherche, l'innovation et à l'international à Grenoble-Alpes Métropole. 
 
Présent sur place, à Barcelone, l’élu grenoblois, intervient au Congrès qui ouvrait ses portes hier, dans le cadre de la thématique « transformation digitale des villes ». Il doit notamment braquer les projecteurssur la « cross-datathèque » que la Métropole développe dans le cadre d’un projet intitulé « GREAT » pour GREnoble Alps Together, projet lauréat pour l'action « Territoires d’innovation de grande ambition (TIGA) ». « L'objectif de ce projet est de permettre aux citoyens de gérer eux-mêmes leurs données personnelles afin de pouvoir en assurer le contrôle et de décider à qui ils souhaitent les confier », poursuit Claus Habfast 

Grenoble, première ville à se doter d’un Plan Climat

Seconde métropole de Rhône-Alpes, dont la ville principale est le chef lieu du département de l'Isère, Grenoble-Alpes Métropole compte bien mettre en avant le dynamisme économique et le potentiel de ses centres de recherche, lequel en fait un territoire extrêmement attractif pour de nombreuses entreprises françaises ou internationales, à l’exemple de Hewlett Packard, Atos ou encore Orange Business Service qui y ont installé leurs sièges ou leurs centres de R&D (recherche et développement).   
 
Située dans une cuvette, entre les massifs de Belledonne, du Vercors, de la Chartreuse et de l'Oisans, la métropole alpine qui profite d'un environnement montagnard exceptionnel mesure directement les conséquences du réchauffement climatique et ce qu’il impose au quotidien pour rendre la ville respirable. Grenoble fut d’ailleurs l’une des premières agglomérations françaises à se doter, dès 2004, d’un plan climat. En matière de pollution et du fait de sa situation géographique, Grenoble était l'une des villes les plus polluées de France.
 
Les politiques ont dû batailler ferme pour imposer leur feuille de route en matière de transition énergétique et écologique. Le statut de métropole a permis de rendre plus concret le défi que le territoire s’imposait. Mais ce défi n'est pas relevé de façon solitaire : le territoire grenoblois est riche de ressources et d'acteurs. Son histoire économique puise d'ailleurs dans ses racines en matière d’énergie renouvelable et notamment l’hydroélectricité qui reste le facteur de développent de la région. Ce développement repose aussi les liens étroits établis entre les universités, les entreprises, les laboratoires et les collectivités locales et qui perdurent depuis plus de 150 ans.
 
S’appuyant sur ses valeurs et sur le secteur de l’électricité, le bassin grenoblois abrite désormais de grandes entreprises nationales de l’énergie qui s’investissent dans le secteur des « smarts-grids ». Les startups, comme dans la plupart des grandes métropoles qui investissent sur les nouvelles technologies, ne sont pas absentes. Un pôle de compétitivité de la transition énergétique, TENERRDIS, fort de 200 membres, a été créé pour croiser les innovations de tous les acteurs. La métropole s’appuie également sur un campus universitaire de premier plan, qui traitement également de l’énergie et d’une mobilisation citoyenne dynamique, forte d’un réseau associatif très dense.
 
Tous les voyants sont donc au vert, ou presque, pour que ce territoire, véritable poumon économique des Alpes, puissent voir l’avenir avec une certaine sérénité, en développant un véritable projet de ville intelligente. Avec tout de même un problème sérieux à résoudre : celui de la sécurité, car la délinquance y est en hausse depuis plusieurs années. 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Administration | In the world | En France | Villes Smart | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Les rendez-vous de l'innovation | Droit du numérique


PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire