smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

A’Tout, une petite carte qui simplifie la vie des habitants d’Angers


Rédigé par le Lundi 4 Décembre 2017 à 22:02 | Lu 910 fois


Utiliser les transports en commun, aller à la piscine, à la patinoire, dans un musée ou une bibliothèque, la carte multiservices « A’Tout » initiée par la ville et imprimée par le fabricant d’imprimantes spécialisées EVOLIS, est l’exemple même de l’application qui facilite les usages des habitants d’une ville. Plus de 100 000 usagers l’utilisent dans leur vie quotidienne à Angers.


Les guichets "A'tout" sont ouverts à l'hôtel de Ville, dans les mairies de quartier, et dans la plupart des équipements municipaux. (Photo: Patrice Campion/Ville d'Angers)
Les guichets "A'tout" sont ouverts à l'hôtel de Ville, dans les mairies de quartier, et dans la plupart des équipements municipaux. (Photo: Patrice Campion/Ville d'Angers)
C’est en 2011 qu’Angers Loire Métropole décide de mettre à disposition des angevins une carte équipée d’une puce RFID qui leur permet d’accéder à la première et unique ligne de tramway tout juste mise en service. Carte d’accès sans contact pour les transports en commun, très vite la carte A’Tout intègre d’autres services comme les accès aux équipements sportifs, piscine et patinoire, aux équipements culturels, faisant de la petite carte un outil multiservice.
 
La particularité de cette carte au format d’une carte de crédit c’est qu’elle émise grâce à Evolis, entreprise leader mondial des imprimantes pour cartes plastiques, dont le siège social et la principale unité de fabrication sont installés à Beaucouzé, une commune périphérique d’Angers.
 
«  Aujourd’hui, la carte A’Tout fait partie intégrante des services de la ville », déclare Christophe Béchu, maire d’Angers et président de la communauté urbaine. « Améliorer la vie de tous les angevins reste l’une de nos priorités et ce dispositif y contribue parfaitement ».
 
Accessible aux particuliers résidents de la ville d’Angers ou non, mais aussi aux personnes morales et notamment les associations, la petite carte PVC nominative simplifie désormais la vie de plus de 100 000 détenteurs, au rythme de 12 000 par an. Un record qui a fait des émules dans d’autres villes françaises et de la planète. Sous réserve de critères de revenus ou de situation familiale, la carte permet de bénéficier de tarifs adaptés. 

Une technologie de pointe développée par Evolis

Associée à un site web la carte A’Tout donne accès à une multitude de services dont le nombre augmente chaque année. Editée sur 42 systèmes d’impression Zenius, installés dans différents services municipaux, la carte est aussi un outil fédérateur entre les services comme la relation aux usagers, la direction informatique, les directions métiers de la ville, en favorisant la transversalité entre les services et les métiers.
 
Après une mise en service en plusieurs étapes, aujourd’hui plus de 180 agents municipaux utilisent le dispositif A’Tout et sont capables de délivrer un carte en quelques minutes, dès lors que l’intéressé a fourni les justificatifs nécessaires.  Avant les angevins possédaient une multitude de carte, désormais ils ont une carte unique, véritable sésame pour accéder aux équipements municipaux. C’est d’ailleurs ce qui a contribué au succès qu’on lui connaît désormais.   
 
Pour Evolis qui a fait de ce système de carte sans contact contenant l’identité et la photo de son détenteur, l’un de ses chevaux de bataille, la technologie était dès le départ, très novatrice. En effet, aucune donnée personnelle n’est stockée dans la carte mais contrôlée au moment du passage devant un lecteur. « La contrainte principale était que la carte réponde au standard de transport international Calypso, pour les titres de transports à technologie sans contact », précise-t-on chez Evolis, l’entreprise ayant été obligée d’intégrer dans ses systèmes une antenne un lecteur spécifique Calypso qui permet de lire le numéro de série de la carte.    
 
Si la carte A’Tout intègre déjà beaucoup de services, d’autres devraient s’ajouter à partir de 2018 et notamment le Centre Communal d’Action Sociale pour l’ensemble des services qu’il propose. Les familles pourront accéder à un espace parents et inscrire par le dispositif A’Tout, les enfants aux centres de loisirs, garderie, et aux services d’animation périscolaires. Bientôt c’est l’ensemble des services municipaux qui seront accessibles grâce à la précieuse petite carte. 

Pour en savoir plus : https://atout.angers.fr/



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 11:10 Opération Renard cherche startups futées …

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Avis d'expert











Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté