Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Angers, une ville qui ne manque pas d’imagination et de talent


Rédigé par le Lundi 26 Mars 2018 à 09:39 | Lu 3477 fois


Emblème de la ville, le château du Roi René n’a qu’a bien se tenir car dans quelques années des bâtiments à l’empreinte architecturale innovante pourraient bien lui voler la voler la vedette. Pour preuve, le concours « Imagine Angers », dont les récents résultats ont dévoilé des projets audacieux et talentueux qui ne devraient pas laisser les visiteurs indifférents. Pareil pour les Angevins, qui se montrent, pour la plupart, très enthousiastes.


Le projet très futuriste du Quai Saint Serge proposé par le Groupe Giboire
Le projet très futuriste du Quai Saint Serge proposé par le Groupe Giboire
Pour qui s’inquiète du rapport des gens normaux avec l’architecture, l’expérience d’Angers est une démonstration éclatante que les habitants d’une ville moyenne peuvent s’emparer avec passion d’un projet urbain – de projets en l’occurrence – propre à transformer l’image de leur ville et, surtout, l’image qu’ils se font de leur ville », écrivait dernièrement notre confrère Christophe Leray dans les chroniques d’architecture.

On ne le dira jamais assez, la ville du futur, telle que l’on peut l’imaginer aujourd’hui, est celle que ses habitants en feront. Et sur ce point, le maire d’Angers et président de la communauté urbaine, Christophe Béchu, a tapé dans le mille en lançant l’appel à projets « Imagine Angers  », même s’il ne s’attendait peut-être pas à un tel enthousiasme de la part de ses concitoyens.

Si les Angevins étaient partagés sur les propositions des 25 équipes admises à concourir et s’ils le sont encore plus maintenant qu’ils connaissent les résultats, force est de constater qu’ils se sont fortement intéressés à cette initiative. Il suffisait de se rendre dans le forum des arts vivants du Quai, sur les bords de la Maine, la rivière qui traverse la ville, lors de l’exposition des différents projets pour apprécier déjà le succès de ce concours d’urbanisme et d’architecture à grande échelle pour une ville de la taille d’Angers. Plus de 12 000 personnes ont fréquenté cette exposition qui s’est achevée ce dimanche.

Au delà des villes intelligentes, ingénieuses, créatives, où la technologie numérique prend parfois le pas sur les besoins réels des usagers, les habitants rêvent d’une ville agréable où il fait bon vivre et déambuler. Et ce concours architectural, lancé par la Ville d’Angers en est l’une des plus belles démonstrations, comme le fut, lors de la mandature précédente, le projet d’aménagement des rives de Maine. Même s’il est difficile d’apprécier, lorsqu’on est novice en architecture, comment ces projets s’intégreront dans la ville, en cette période trouble où les journaux ouvrent leur Une avec des catastrophes et des morts, cette part de rêve est plutôt salvatrice. Alors pourquoi s’en priver.  
 

Redessiner la ville sans qu’elle ne perde son âme

«  Souvent citée en exemple pour sa qualité de vie et son environnement plaisant, Angers est aussi résolument tournée vers l’avenir », déclarait Christophe Béchu lorsqu’avec son équipe, il a décidé de lancer « Imagine Angers », sur six sites bien en vue de la ville qu’il gère depuis Avril 2014 . « La capitale de l’Anjou est une ville en mouvement tant sur le plan urbain, qu’économique, culturel ou social , mais aussi qui innove ». Pour autant cette ville, à taille humaine, ne doit pas céder à la tentation du modernisme à outrance, en laissant sur le bord du chemin, ceux qui, pour des raisons diverses ne peuvent pas ou ne veulent pas suivre.

« L’un des enjeux pour notre ville est de se développer sans pour autant oublier son identité ni sa singularité, qui en font aujourd’hui sa réputation », ajoute l’édile . « Pour cela, il importe d’imaginer des projets qui s’appuient sur la richesse de son patrimoine, de son paysage et de ses habitants ».

La ville d’Angers possède des réserves foncières, comme la plupart des villes. Des lieux vides de toute construction, comme celui situé à coté de l’ensemble culturel du Quai, face au château, sur lequel de nombreux projets ont été envisagés, sans succès. Pourquoi ne pas combler ces trous dans le paysage urbain par des édifices qui s’inspirent de l’identité, du patrimoine et de la richesse de la ville. C’est en partant de cette réflexion que l’équipe municipale en place à lancé « Imagine Angers ».

Après le rêve, des habitants et de leurs élus, place à la réalité. Le Conseil Municipal doit entériner les résultats de l’appel à projets, ce lundi soir et si tout va bien et les premiers permis de construire pourraient voir le jour en fin d’année. Il restera à engager les négociations pour la cession des terrains aux promoteurs immobiliers. « Les six promesses d’achat cumulées représentent un total de 20 millions de recettes, soit plus que les estimations », assure le maire d’Angers dans les colonnes de Ouest France. « Nous allons engager des discussions sur le foncier mais aussi sur les commerces présents, les stationnements… »

Cet appel a projets qui s’adressait à des promoteurs, des investisseurs et des constructeurs, auxquels sont associés les acteurs de la ville, porteurs d’idées et de compétences aura permis au-delà de propositions innovantes en matière d’architecture, - ce n’était pas gagné d’avance -, de fédérer les angevins autour de leur ville, de ce qu’ils en attendent en matière d’usages et de qualité de vie. Et même si les six projets retenus ne sont pas encore sortis de terre ils ont déjà le mérite de faire parler et de rassembler les habitants autour d’un projet de ville, ... leur ville. Et au fond, c’est bien ça la finalité.

 

Cliquer sur l'image pour visualiser les 6 projets lauréats ...



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Administration | In the world | En France | Villes Smart | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Les rendez-vous de l'innovation | Droit du numérique


PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire