CES 2020 : Pour la ville de Nevers la technologie n’est pas un but mais un moyen


Rédigé par le Vendredi 10 Janvier 2020 à 18:41 | Lu 2841 fois


Parmi les visiteurs du plus grand rendez-vous de l'innovation et de l'électronique grand public, de nombreux édiles français font le déplacement pour rencontrer les acteurs de la Smart City, mais aussi présenter leur démarche. C’est le cas de Denis Thuriot, Maire et Président de Nevers Agglomération qui accueille désormais, en lien avec le Québec, le Sommet international de l’Innovation en villes médianes (SIIViM), à l'attention des collectivités qui se situent entre les grandes métropoles et les territoires ruraux.


Les représentants de la société Lacroix, entourant le Maire-président de Nevers Agglo, à Las Vegas (Nevada).
Les représentants de la société Lacroix, entourant le Maire-président de Nevers Agglo, à Las Vegas (Nevada).
- De notre correspondant à Las Vegas, Reynald Werquin
 
Denis THURIOT, maire de Nevers et Président de Nevers Agglomération n’a pas décidé de faire bande à part et de rejeter ce que la technologie peut apporter à la ville qu’il gère. La preuve il participe au plus grand rendez-vous technologique de la planète : le Consumer Electronics Show (CES), à Las Vegas. « Notre mission c’est de porter l’intelligence au service de l’homme. Il n’y a pas que la technologie, notre action publique c’est l’intérêt général », explique le maire président. « On doit faire la démonstration aux partenaires, aux grands groupes et aux particuliers pour expliquer que la ville change, grâce à eux, et qu'ils ont la même envie de dire que la technologie n’est pas un but mais un moyen pour améliorer le quotidien de nos concitoyens ». 
 
Ce qui caractérise ce maire, sans étiquette, mais soutien du Président Macron, c’est surtout d’avoir initié avec son homologue Michel ANGERS, Maire de Shawinigan (Québec), le Sommet international de l’Innovation en villes médianes (SIIViM), une démarche qui doit permettre « de repenser la Ville et de faire des territoires le fer de lance de l’innovation pour que toutes et tous ressortent gagnant.es des avancées technologiques ». 
 
Lancée en 2019, simultanément sur les deux villes, française et canadienne, cette démarche permet « d’associer les villes médianes, celle qui, comme Nevers se situent entre les grandes métropoles et les territoires ruraux », avec un principe commun : faire en sorte que la ville intelligente soit avant tout pensée dans une démarche de service public, pour les citoyens et pas contre eux. « Nous devons construire ensemble un territoire intelligible », appuie Denis THURIOT. 
 
Fier d’avoir été l'un des initiateurs du SIIViM, Denis THURIOT a aussi démontré que les technologies qui permettent de faire évoluer la ville ne sont pas réservées aux seules grandes métropoles. D’autant que la taille des villes concernées rend les rapports avec les citoyens plus faciles. « Nous avons réalisé que la réalité vécue à Shawinigan dans le domaine des technologies innovantes est similaire à celle vécue à Nevers », ajoute le Maire de Shawinigan, Michel ANGERS. « Le SIIViM nous donne une belle opportunité de s’ouvrir à des réalités semblables et complémentaires, tout en s’inspirant des meilleures pratiques innovantes ». La prochaine édition aura lieu du 8 au 10 octobre 2020 à Nevers.
 
« Les concepts de smart cities doivent aussi bénéficier aux territoires et aux petites et moyennes villes » - Vincent Bedouin, Lacroix Group. 

Désormais reste à convaincre les grands groupes et entreprises de la Tech d’adhérer à leur démarche. Le Nantais LACROIX Group, équipementier technologique international, qui a pour ambition de mettre son excellence technique et industrielle au service d’un monde connecté et responsable s'est associé à la démarche. Présent également au CES de Las Vegas cette entreprise qui partage des valeurs en matière d’aménagement des villes et notamment de taille moyenne, est l’une des premières à s’engager pour proposer des équipements en adéquation avec les souhaits des élus et leur population. « La définition donnée par les deux fondateurs résonne avec la mission de LACROIX Group », explique Stephane GERVAIS-DUCOURET, Directeur Général et Innovation Stratégique. 
 
L’entreprise qui conçoit et industrialise des produits toujours plus innovants, connectés et intelligents pour les villes et territoires, s’investit dans les domaines de la mobilité, la signalisation, la télégestion de l’éclairage public, les réseaux d’eau, de chaleur et d’électricité, ainsi que dans l'équipement des véhicules autonomes. De quoi séduire les élus locaux, le SIIVM offrant une belle opportunité à cette entreprise française de pointe, déjà implantée dans de nombreux pays. « Les concepts de smart cities doivent aussi bénéficier aux territoires et aux petites et moyennes villes », conclut Vincent BEDOUIN, PDG de LACROIX Group. « Ce regroupement de villes partageant des volontés et des besoins similaires apportera la mise à l’échelle de produits et systèmes qui donneront les moyens de mieux gérer et mieux construire ces villes ». Le rapprochement devrait conduire à la mise en place de trottoirs intelligents à Nevers, selon nos informations. 

 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Villes Smart | Smart Territoires


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire