CES 2021 : Ces innovations qui vont améliorer notre quotidien


Rédigé par le Jeudi 14 Janvier 2021 à 09:02 | Lu 1758 fois


Avec un peu moins de 2000 exposants en mode virtuel, contre 4500 l’année précédente en physique, le Consumer Electronics Show version All Digital reste tout de même le plus grand rendez-vous technologique de la planète. Pour preuve des entreprises et des startups s’exposent tout de même sur la plateforme digitale pour montrer au monde entier leurs dernières innovations.


Shower Power de Ampere (Etats-Unis), une enceinte musicale fabriquée avec des produits recyclés qui permet d'écouter de la musique sous la douche (Photo Ampère)
Shower Power de Ampere (Etats-Unis), une enceinte musicale fabriquée avec des produits recyclés qui permet d'écouter de la musique sous la douche (Photo Ampère)
Le CES 2021 qui a ouvert ses portes ce lundi dernier 11 janvier, en mode digital pour cause de pandémie, n’a pas le faste des années précédentes. Les halls du Las Vegas Convention Center, plus grand centre événementiel au monde, qui accueille habituellement de rendez-vous des technologies qui vont impacter notre quotidien et les hôtels qui hébergent les entreprises et visiteurs du monde entier, sont désespérément vide. Une perte de 290 millions de dollars pour la cité du jeu, selon la Las Vegas Convention and Visitors Authority. 
 
Avantage : l’événement est visible des quatre coins du monde, pour peu qu’on s’y inscrive, l’empreinte carbone est allégée et les entreprises à faible budget peuvent enfin avoir leur place dans la grande vitrine du CES, pour seulement 1200 dollars.
 
Pour réussir son pari d’un CES entièrement virtuel, ce qui n’est pas tout à fait incohérent lorsqu’on y fait d’ordinaire la promotion des technologies digitales, la Consumer Technology Association, le syndicat professionnel qui organise le CES, s'est associée à Microsoft et sa solution cloud Azure, Microsoft Teams et Microsoft Power Platform. Certes ce n’est pas tout à fait pareil, une plateforme, si bien étudiée soit-elle ne pouvant pas remplacer un événement physique. D’autant que la plateforme manque de clarté et d’équilibre entre les niveaux d’exposants. 
 
Mais, si ce n’est pas tout à fait la même chose, ce CES All Digital, reste tout de même intéressant puisque Business France y fait participer plus de 120 start-up, contre 160 l'année précédente. Physique ou virtuel, le CES reste donc une bonne opportunité pour les acteurs de la Tech pour dévoiler leurs dernières innovations et pour rien au monde, ils ne s’en passeraient. Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse, serait-on tenté de dire. 
 

Comme chaque année, des innovations qui vont bousculer notre quotidien.

Le CES « devient un salon généraliste de la technologie qui couvre à la fois le grand public et une partie de l'entreprise », indique le consultant indépendant Olivier Ezratty, dont les chroniques sur le CES sont particulièrement suivies. L'édition 2021 du salon « a même une tonalité entreprise avec des constructeurs présentent des laptops vraiment adaptés à la situation sanitaire, des configurations plus musclées, mais aussi des webcams en théorie de meilleure qualité ».
 
Quelques produits, dont certains ont été récompensés d’un « Innovation Award » retiennent déjà l’attention :
 
Visioconférence, organisation de réunion, télétravail
  • La start-up américaine Owl Labs spécialiste des solutions de visioconférence, propose à l’occasion du CES 2021, trois produits nouveaux : le Meeting HQ, une solution de réunion tout-en-un dotée d'une caméra à 360°, l'Owl Connect, la technologie logicielle destinée à sa caméra de visioconférence Meeting Owl Pro et, le Whiteboard Enhance, une solution pour salles de classe et entreprises destinée à faciliter l'utilisation de tableaux physiques lors de visioconférences.
  • Dell présente des moniteurs à écran large spécialement étudiés pour Teams, l'application de communication collaborative de Microsoft ou Zoom
  • Le Rennais « Klaxoon », spécialiste français des outils collaboratifs lance, pour sa sixième participation au CES, son Smart Work Board, un espace de travail qui permet de collaborer visuellement, seul ou en simultané, sur site ou à distance
 
Santé  
  • Airthings, entreprise basée à Oslo (Norvège) propose un appareil capable de surveiller l'humidité dans l'air ambiant et prévenir l'utilisateur en cas de taux trop élevés. Un objet utile qui peut être utilisé par les particuliers comme les entreprises. L’entreprise propose également un capteur d’actualité puisqu’il permet de calculer le niveau de risque de transmission d'un virus dans des bureaux.
  • L’entreprise américaine, Hills Engineering présente « Coro-Bot », un robot équipé de logiciels anti-collision et de conduite autonome, capable de désinfecter différents environnements, comme les bureaux, à l'aide de bras flexibles.
 
Énergie
  • L’entreprise californienne Ambient Photonics propose aux fabricants d'appareils IoT et objets connectés une solution qui leur permet d'alimenter en énergie certains appareils grâce à l'éclairage intérieur.
  • La France est très présente sur ce CES, dans le secteur de l’énergie, avec notamment Dracula Technologies, une start-up qui développe une technologie photovoltaïque organique qui pourrait alimenter la prochaine génération d’objets connectés et allonger la durée de vie des batteries. 
 
Déplacement
  • La start-up californienne Kodiak Robotics présente des poids lourds autonomes et long-courrier à destination de l'industrie du transport de marchandises. 
  • Le néerlandais HERE Technologies, plateforme de données et de services de localisation, présente, en association avec Continental et Leia Inc des modèles 3D haute-fidélité de 75 centres-villes dans le monde, afin de fournir aux développeurs de logiciels les données géospatiales nécessaires pour une représentation réaliste des villes
 
Vie quotidienne
 
Notre confère le Parisien a retenu quelques objets qui pourraient changer notre vie :
 
  • Maskfone, un masque de protection contre les virus avec kit mains libres intégré. Plus besoin d’enlever son masque pour téléphoner. 
  • RoboRock, un robot aspirateur pour la maison qui embarque aussi une serpillière vibrante qui décolle les traces sèches et un mode de lavage profond avec un second passage dans les espaces plus sensibles comme la cuisine
  • Blue de WeCleen, un concept français qui permet de produire à la maison un liquide nettoyant et écolo qui se charge du mélange à partir d'eau du robinet et d’un concentré breveté et fait de sel de Camargue et de vinaigre d'alcool. Un procédé d'électrolyse délivre, après une dizaine de minutes, une composition équilibrée et sans éléments toxiques : de l'acide hypochloreux et ‍de la soude caustique pour nettoyer, désinfecter, dégraisser et désodoriser toutes les surfaces et matériaux.
  • Shower Power de Ampere (Etats-Unis) est une enceinte musicale fabriquée avec des produits recyclés qui permet d’écouter de la musique sous la douche. La batterie est rechargée par l’eau de la douche, grâce à une turbine. Pour ceux qui aiment chanter sous la douche.



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


vignette adhésion Banniere Don