Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Cisco, acteur majeur de l’internet et de la ville connectée


Rédigé par le Samedi 15 Juin 2019 à 08:46 | Lu 1373 fois


Qui, dans le monde de l'informatique, ne connait pas l’entreprise californienne Cisco, pionnier de l’internet et depuis des années leader mondial incontesté de la transformation numérique et de la technologie des réseaux ? Forte de 40 ans d’expérience Cisco s’investit désormais dans la ville intelligente en apportant des solutions en matière de sécurité, de connectivité et de productivité aux collectivités territoriales. Rencontre, à VivaTech 2019, avec Emmanuel Schneider, Client Executive Cisco.


Le siège de Cisco à San José (Californie) (Photo Cisco)
Le siège de Cisco à San José (Californie) (Photo Cisco)
C’est, depuis 1984, l’un des maillons incontournables du réseau internet. Avec ses routeurs, commutateurs ethernet, répartiteurs et désormais serveurs, l’entreprise Cisco dont le siège se trouve à San José, en Californie et à Issy-les-Moulineaux pour la France, est désormais présent sur l’ensemble de planète, partout où passent les routes et autoroutes de l’information. Forte de son expérience en la matière, le géant américain veut aller plus loin en se plaçant au plus près de ceux qui travaillent sur le vaste chantier de la transition numérique et de la ville de demain. 
 
« Cisco a participé, il y a maintenant 40 ans à la création d’Internet et à la naissance du protocole Internet (IP). Depuis on estime que pratiquement 70% du trafic mondial de l’information passe sur des équipement Cisco », explique Emmanuel Schneider, Client Executive Cisco (voir vidéo). « Aujourd’hui, avec le réseau intelligent et le Software Defined Network (Virtualisation logicielle) nous oblige à prendre en compte la cybersécurité du réseau. Nous ne pouvons pas sécuriser totalement le réseau, mais l’intelligence artificielle et d’autres technologies nous permettent de rapidement comprendre ce qui se passe ». La cybersécurité est donc un axe de développement important pour Cisco, d’autant qu’il touche non seulement internet mais aussi les réseaux d’entreprises et ceux des villes. Pour Cisco il est donc impératif de sécuriser les réseaux avant d’envisager de transmettre des informations de la plus haute importance, toute attaque pouvant compromettre sérieusement le fonctionnement d’une structure ou d’un territoire.
 
Le principal atout de Cisco c’est que l’entreprise qui aurait pu seulement conforter ses acquis,  la commercialisation d’équipements informatique,  a su évoluer en même temps que les technologies et les normes de diffusion de l’information. « On voit toujours nos routeurs et nos switchs, mais aujourd’hui nous évoluons vers la virtualisation, la couche logicielle, là où se trouve la valeur et l’intelligence, notamment pour ce qui concerne la cybersécurité. Ce qui nous a aussi contraint à évoluer c’est l’explosion des objets connectés », poursuit Emmanuel Schneider. « Avec des objets connectés par toujours sécurisés qui se développent de manière exponentielle on ouvre la surface d’attaque. Il est primordial que le réseau puisse absorber cette montée en puissance en toute sécurité, en étant capable de détecter les failles, pour s’auto guérir ».
 
« Dans la chaine de valeurs de la ville intelligente, notre expertise se situe au niveau des réseaux, indispensable à l’optimisation du fonctionnement ».
 
Forte de son expérience dans le domaine du réseau d’une manière globale, l’entreprise californienne compte bien être l’un des piliers de la ville intelligente comme elle l’a été lors des débuts d’internet. Désormais elle accompagne les villes dans leur transformation numérique, en proposant des solutions qui dépassent l’infrastructure classique, pas assez évolutive. L’offre maison, Cisco DNA (Digital Network Architecture), donne aux collectivités les moyens de mettre en place des services publics efficaces et sécurisés qui répondent aux différents cas d’usage que ce soit les réseaux WiFi, l’éclairage optimisé, ou encore la gestion des déchets, entre autres. L’industriel californien qui s’est engagé à investir 70 millions de dollars en 3 ans, en France, en mettant ses technologies au service des priorités nationales, comme l’avait annoncé Gerri Elliott, le vice-président de Cisco à l’occasion du sommet Tech For Good, en mai dernier à Paris, place non seulement la transformation numérique au cœur de ses priorités, mais aussi la transition écologique et tout ce qui peut contribuer l’amélioration de la qualité de vie des citoyens usagers. C’est le principe même de la ville intelligente. 
 
« En la matière Cisco se positionne sur des couches basses qui ne sont pas toujours visibles par les citoyens. Nous travaillons surtout avec les opérateurs de la ville pour les aider à connecter leurs infrastructures », conclut Emmanuel Schneider. « Dans la chaine de valeurs de la ville intelligente, notre expertise ne se situe pas au niveau des métiers de la ville, mais à notre niveau, celui des réseaux, indispensable aux opérateurs des villes pour optimiser leur fonctionnement ».
 
Améliorer la qualité de vie dans la ville grâce à des services intelligents qui s’appuient sur l’IoT, impliquer davantage les citoyens en leur facilitant l’accès à ces services, améliorer la visibilité, la collaboration et la prise de décision, et enfin aider les collectivités a réduire leurs coûts de fonctionnement grâce à une meilleure gestion des infrastructures sont les axes dans laquelle le spécialiste des équipements internet s’investit désormais. 
 
En savoir plus sur la communauté connectée.
 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire