Crise sanitaire : l’innovation au service des élus de la région Grand Est


Rédigé par le Mardi 4 Mai 2021 à 09:58 | Lu 747 fois


Parmi les régions lourdement touchées par la pandémie de Covid19, le Grand-Est est celle qui a payé le plus lourd tribut. Pour permettre une reprise dans de bonnes conditions, la collectivité territoriale du Grand Est s’est associée à Dassault Systèmes pour mettre l’innovation au service de la démocratie.


L'hémicycle de la Région Grand Est, avant la crise sanitaire (photo Région Grand Est)
L'hémicycle de la Région Grand Est, avant la crise sanitaire (photo Région Grand Est)
Le dernier confinement en date est levé depuis le 3 mai dernier, mais certaines restrictions demeurent. En fonction de la charge des services hospitaliers et du nombre de personnes touchées par la Covid-19, les contraintes tant pour les collectivités territoriales que les entreprises, les commerces, les salles de spectacles, les travailleurs et d’une manière générale tous les citoyens, vont s’alléger jusqu’au 30 juin prochain. A cette date toutes les restrictions, en dehors des gestes barrières et de la mise en place d’un « pass sanitaire », devraient être levées jusqu’à nouvel ordre.
 
Dès lors les services publics comme les entreprises devraient pouvoir reprendre leur fonctionnent habituel, c’est-à-dire organiser le travail et les réunions en « mode présentiel ». Pendant la troisième vague de la pandémie, comme pour les deux précédentes, la plupart des acteurs de la vie publique et civile étaient consignés chez eux, en mode télétravail, utilisant des outils de visioconférence pour poursuivre leurs missions.
 
Tout l’hexagone a été touché par la pandémie, mais certaines régions françaises, ont été et sont encore plus touchées que d’autres. C’est le cas de la région Grand Est dont les chiffres ont plusieurs fois crevé le plafond. Désormais la situation tend à se stabiliser et les élus territoriaux envisagent de reprendre le chemin des hémicycles.
 
Pour préparer cette reprise dans des conditions exemplaires, la Région Grand Est s’est associée à l’entreprise française Dassault Systèmes, considéré comme l’un des leaders mondiaux de la modélisation et de la simulation 3D.  Grâce à ce partenariat, la Région Grand Est qui a su faire preuve de résilience dans bien des domaines devrait pouvoir rebondir, en s’appuyant sur l’expertise de cette entreprise technologique. Cette dernière affirme avoir pris « une longueur d’avance en initiant une démarche totalement inédite à l’échelle européenne dans l’univers des collectivités territoriales et, plus globalement, des lieux stratégiques où s’exercent la démocratie ». 
 
Dès le 2 juillet 2021, date de la plénière d’installation des nouveaux élus et de l’élection du nouveau Président, issus du scrutin des élections régionales de juin prochain, les hémicycles de Strasbourg, Metz et Châlons, seront prêts à accueillir les nouveaux élus en présentiel, dans des conditions sanitaires optimales. « Préserver la santé de tous, tout en permettant la tenue de débats essentiels à la prise de décisions, c’est tout l’enjeu de ce dispositif à la pointe de l’innovation », affirment les représentants de Dassault Système dans un communiqué.
 
« Ce dispositif contribuera à relancer la « respiration démocratique » nécessaire à la reprise en présentiel de la vie politique régionale »

La première innovation va passer par la prévention de la qualité de l’air et la prévention des risques de contamination. La pandémie, n’aura donc pas été tout à fait inutile puisqu’elle va permettre de mieux réfléchir à la qualité de l’air des lieux publics. 
 
Cela passe par une étude de modélisation de la circulation des flux d’air, la Région ayant identifier les mesures sanitaires optimales à mettre en place. L’entreprise technologique a recréé un jumeau numérique de l’hémicycle de Metz pour comprendre comment y circulent les flux d’air et analyser les risques de propagation par air de particules potentiellement contaminées. Voir la simulation virtuelle en vidéo, en cliquant ICI
 
Avec cette représentation virtuelle en trois dimensions, l’entreprise peut désormais identifier les risques de contamination entre les futurs élus présents dans l’hémicycle, non seulement pour ce qui concerne le dernier coronavirus, mais aussi pour ceux qui suivront inévitablement.  Cette étude conduit à une meilleure aération dans l’hémicycle, une concentration des flux au niveau du centre de la pièce, une validation de l’efficacité des cloisons latérales installées depuis le début de la crise. Mais aussi l’ajout d’un panneau PVC sur la rangée centrale, la maîtrise des flux d’air, l’amélioration de l’extraction des particules par la fermeture des portes et la surélévation de la barrière centrale, analyse de l’efficacité des différents types de masques à porter, la vérification du placement et distanciation des élus et des autres personnes présentes, la nécessité de conserver son masque et de rester assis durant les prises de parole… Autant de points qu’il faudra désormais prendre en considération dans tous les lieux de réunions importantes. 
 
Pour mener ce projet à bien, Dassault Systèmes s’est appuyé sur des réalisations précédentes en milieu hospitalier et dans des salles de spectacle. Pour l’entreprise « ce dispositif contribuera à relancer la « respiration démocratique » nécessaire à la reprise en présentiel de la vie politique régionale ».
 
Après une première coopération ayant conduit à la production de PredictEST, outil de suivi et de projection de l’épidémie de la Covid-19 en Grand Est, cette initiative est la deuxième collaboration entre la Région et Dassault Systèmes.

Analyse de l’efficacité des différents types de masques à porter (photo Dassault Systèmes)
Analyse de l’efficacité des différents types de masques à porter (photo Dassault Systèmes)

Comparaison des flux d’air portes ouvertes et portes fermées (photo Dassault Systèmes)
Comparaison des flux d’air portes ouvertes et portes fermées (photo Dassault Systèmes)



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Octobre 2021 - 15:43 Le camping 2.0 à l'ère du digital

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


vignette adhésion Banniere Don