Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

En septembre prochain 16 parkings couverts de Lyon seront équipés en 4G


Rédigé par le Vendredi 10 Mai 2019 à 17:01 | Lu 645 fois


Au cœur des villes les parcs de stationnement sont le plus souvent construits en souterrain, ce qui rend difficile les communications par voie hertzienne. La Sem Lyon Parc Auto, premier opérateur de stationnement de la Métropole Lyonnaise déploie pour septembre prochain un réseau 4 G dans 16 parcs urbains, en co-construction avec l’opérateur de télécommunications Orange. Une première en France qui s’inscrit dans la démarche Smart City du Grand Lyon.


Lyon Métropole, un territoire qui compte compte 1 381 349 habitants. (photo Adobe Stock)
Lyon Métropole, un territoire qui compte compte 1 381 349 habitants. (photo Adobe Stock)
La digitalisation est entrée dans notre quotidien avec l’utilisation croissante du smartphone dans nos modes de communication, de consommation et de mobilité », explique Louis PELAEZ, le PDG de Lyon Parc Auto (PLA). « Il est donc indispensable pour une entreprise comme PLA de s’inscrire comme un acteur contributeur de ce mouvement, en offrant les moyens nécessaires à l’accessibilité au réseau haut débit au sein de ses parkings ».
 
Pouvoir communiquer, téléphoner mais aussi envoyer ou capter des données, de plus en plus importantes dans la ville intelligente, c’est une réelle difficulté quand on circule en zone fermée où les ondes sont arrêtées par les épaisseurs de béton et son ferraillage. C’est le cas dans les parcs de stationnement en sous-sol. Offrir un service supplémentaire aux usagers lyonnais, c’est la première motivation de LPA. « Participer à l’investissement pour l’intérêt général et la collectivité est un enjeu auquel je suis particulièrement attaché et ce projet en est l’illustration », poursuit le PDG de LPA.  « Ce projet s’inscrit dans notre volonté affirmée de participer à la transformation de la ville en contribuant à la ville intelligente et connectée de demain ». 
 
Plus qu’une simple amélioration du service, disponible en surface, cette démarche entre dans le projet de transformation de Lyon et sa métropole en véritable Smart City qui répond aux besoins des usagers. A l’heure de la digitalisation croissante des pratiques et des services il est donc opportun que la collectivité et les structures associées comme la Société d’Économie Mixte comme LPA, s’investissent dans ce projet innovant comme le font désormais les opérateurs de transports en commun. 
 
A Lyon, certains parcs de stationnement, comme celui du Parc Tony Garnier, au sud, avec ses 7 niveaux de stationnement, demandent la mise en place d’un véritable réseau interne pour couvrir l’ensemble des zones de stationnement. Une véritable prouesse technique, pour ce parc comme pour les 16 qui seront opérationnels à la rentrée 2019.
 
« Aujourd’hui nous contribuons à simplifier le quotidien des usagers ». 

 Le budget de cette opération, prise en charge par la SEM, s’élève à 700 000 € pour les 10 Km de fibre optique qui seront déployés et reliés à un local technique spécifique, situé à coté du siège de Lyon Parc Auto, place des Cordeliers. Cœur du dispositif, ce lieu sera accessible à toutes les structures de télécommunications opérant sur le territoire français, permettant aux utilisateurs des parcs de stationnement de pouvoir communiquer selon leur abonnement, en évitant les coupures de communications. 
 
Partenaire de la SEM depuis des années, l’opérateur de télécommunications Orange s’est tout naturellement associé à ce projet innovant, surtout pour les parcs de grande profondeur. Après la conception de l’application mobile LPA avec la dématérialisation du ticket de stationnement et le règlement via les mobiles, l’opérateur contribue à la mise en place des équipements techniques qui permettront d’acheminer en très haut débits les informations au cœur des parkings, quelle que soit la place utilisée par les automobilistes.
 
« Pour ce projet de grande ampleur nous avons su mettre en application toute notre expertise pour concevoir une infrastructure répartie, entre le système central et le réseau de fibre qui interconnecte les parkings concernés », ajoute Bruno HELFRE, Directeur de l’agence entreprises Orange Auvergne-Rhône-Alpes ».
 
La prouesse réside dans l’acheminement d’une 4G sans interruption à tous les parkings couverts de la métropole lyonnaise. « Avec cet aménagement technique, LPA valorise ses places de stationnement et va poursuivre sa démarche de développement de services numériques qui répondent aux besoins des usagers : gestion à distance, autopartage, géo-guidage au sein des parkings, places disponibles, … », poursuit le directeur régional d’Orange. « Aujourd’hui nous contribuons à simplifier le quotidien des usagers ».
 
Une multiplication des services qui n’échappe pas à LPA. D’autant que cette installation n’occulte pas la 5G qui commence à s’installer sur le territoire. Dès 2020, le gestionnaire des parcs de stationnement va lancer la recherche d’un partenaire pour faire évoluer son service de télécommunication.  
 
Pour l’heure 16 parcs font l’objet de cette amélioration de services : Terreaux, Hôtel de Ville (Lyon 1), Cordeliers, Antonin Poncet, République, Grôlée, Célestins, Fosse aux Ours, Bonnel-Servient, Gare Part-Dieu, Gros Caillou, Croix-Rousse, Saint-Georges, Morand, Tony Garnier et Hôtel de Ville (Villeurbanne). 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire