Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Evolis, une entreprise qui prend soin de ses salariés


Rédigé par le Mercredi 27 Novembre 2019 à 21:35 | Lu 622 fois


Faire en sorte que les citoyens soient bien dans leur ville, c’est aussi leur permettre d’être bien dans l’entreprise qui les emploie. C’est ce que tend à démontrer, Evolis, le leader mondial de la fabrication d’imprimantes pour cartes plastiques, en ouvrant à proximité de son site industriel de Beaucouzé (49) un ensemble composé d’une MAM et d’un espace de loisirs, de convivialité et détente. Un exemple à suivre…


Le jardin d'Evolis agencé par la société Candide
Le jardin d'Evolis agencé par la société Candide
Le terrain de volley installé depuis des années à l’entrée du siège et principal site de production d’Evolis, leader mondial de la fabrication d’imprimantes pour cartes plastiques, ne trompe pas. Emmanuel Picot, le PDG, sportif et premier soutien des grandes équipes sportives d’Angers (SCO Football, UFAB…) et sa région, prend soin de ses salariés, sans qui, comme il n’hésite pas à le dire, son entreprise n’existerait pas. Chez ce dirigeant hors norme qui n’a pas hésité à quitter son siège pour partir pendant plusieurs mois pour faire le tour du monde avec sa famille, laissant la gestion de son entreprise à ses collaborateurs, l’esprit d’entreprise passe par la prise en compte de l’humain, principal outil de production. Et il ne s’en cache pas. 
 
 « Lorsqu’on a lancé Evolis il y a 20 ans, à la Possonnière ( Village des bords de Loire, situé non loin de l’implantation actuelle – NDLR), nous délirions sur ce que nous pourrions devenir alors que nous n’avions pas démarré et surtout nous ne pensions pas devenir un leader mondial, on s’était dit qu’on aimerait juste un lieu de travail qui nous ressemble, qui ne soit pas un endroit où l’on fasse des réunions de travail, des bureaux, que ce soit une approche différente de la façon de travailler », déclarait hier soir Emmanuel PICOT en inaugurant, en présence des élus locaux et représentants du personnel, l’espace dédié aux enfants et au bien-être de ses collaborateurs.
 
Ce projet innovant qui trottait de longue date dans la tête des fondateurs de l’entreprise et qui démontre leur volonté d’améliorer sans cesse la qualité de vie au travail des salariés se concrétise par l’ouverture d’une maison d’assistantes maternelles (MAM), les jardins d’Evolis, destinée à accueillir en priorité les bambins des 380 salariés du site Beaucouzé, mais aussi des entreprises voisines. Cet espace a été mené par la société Candide, un fabricant angevins d'articles de puériculture et d'équipements pour bébés de 0 à 3 ans. Cet espaces permettra d'accueillir 16 enfants. Cinq autres espaces, plutôt cosy, jouxtent la MAM : un espace déjeuner avec un coin boite à livre, une salle de sports animé par des coaches sportif, un espace de repos et de micro-sieste, une salle de massage et un club house équipe d'un baby foot. De quoi passer de bons moments à la pause déjeuner, le matin ou le soir pour se mettre en forme.   
 
« Notre fils ainé, est né l’année de la création d’Evolis et nous aurions aimé que cet espace existe quand il est né », poursuit Emmanuel PICOT « Nous avons simplement fait et réalisé ce que nous aurions aimé pour nous même à un moment donné, avec des espaces dans lesquels nous aurions aimé travailler à une époque ». 
 
« On espère que nos collaborateurs seront nombreux à se partager cet espace pour s’y faire plaisir, car le plaisir est l’une de nos valeurs »

Emmanuel PICOT en est convaincu, pouvoir favoriser le bien-être au travail permet aux salariés de s’y sentir mieux. « On est une entreprise industrielle mondiale avec des contraintes et des horaires qui engendrent parfois du stress, un facteur pathogène, on s’est dit que le sport a des vertus. Pour décompresser dans une salle de sport, partager un moment de convivialité dans un club house c’était important, autant qu’une salle de sieste ».
 
Et de poursuivre : « On espère que nos collaborateurs seront nombreux à se partager cet espace pour s’y faire plaisir, car le plaisir est l’une de nos valeurs, celui de vivre ensemble, partager ensemble. Et quand on vit dans une entreprise autant d’intensité, on a besoin d’agrémenter tout ça avec beaucoup de plaisir ». 
 

Le nouveau bâtiment est situé à deux pas du site de production d'Angers-Beaucouzé
Le nouveau bâtiment est situé à deux pas du site de production d'Angers-Beaucouzé
Evolis est, depuis ses débuts, une entreprise de croissance qui a su se hisser au plus haut de l’échelle, en imposant ses petites et grosses imprimantes dans un marché où les cartes plastiques, les badges, cartes de fidélité, les pièces administratives (carte d’identité, permis de conduire…) font désormais partie du quotidien, partout dans le monde, on ne connait pas toujours ses engagements qui distillent des valeurs de solidarité et d’entraide au sein de l’entreprise. 
 
Engagée avec ses collaborateurs, pour créer des espaces de vie où chacun se sent bien, l’entreprise l’est aussi sur le plan international et local avec des programmes d’aide humanitaire notamment en Inde et en Colombie. Elle l’est également sur le plan local, dans le cadre du programme de mécénat Mécènes et Loire et dans d’autres actions culturelles sportives, notamment avec des clubs locaux de premier niveau. « On est engagé vis-à-vis des collaborateurs, mais pas que puisqu’on est une entreprise avec une vraie politique d’accueil de stagiaires et d’apprentis », conclut le PDG. Une entreprise bien dans sa ville et qui met tout en œuvre pour favoriser l'épanouissement de ses collaborateurs. 
 
Cet espace qui favorise la vie dans l'entreprise a inspiré Didier ROISNE, le maire de Beaucouzé, lequel a déclaré lors de son intervention : « Les américains ont Google, nous, nous avons Evolis ! ». 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire