GreenTech : Urban Canopee, la startup qui rafraichit la ville, lève 1,7 million pour répondre à l’urgence climatique.


Rédigé par le Vendredi 4 Décembre 2020 à 12:14 | Lu 2952 fois


Start-up du secteur de la Green Tech, Urban Canopee est un concepteur d’infrastructures vertes en milieu urbain qui s’est fixé pour mission de rafraîchir la ville par le végétal en proposant des solutions bas carbone, modulaires et réversibles, adaptées aux villes et aux bâtiments. La jeune pousse qui poursuit son développement vient d’annoncer une levée de fonds de 1,7 million d’euros auprès de BTP Capital Investissement et la Banque des Territoires.


Les ilots de fraicheur développés par Urban Canopee (Photo Urban Canopee)
Les ilots de fraicheur développés par Urban Canopee (Photo Urban Canopee)
Végétaliser la ville pour l’adapter aux effets du changement climatique, partout où l’on ne peut pas planter d’arbres » déclare Elodie Grimoin CEO et co-fondatrice d’Urban Canopee la start-up qui rafraichit la ville en la végétalisant avec des solutions. 
 
Face au changement climatique et ce qu’il entraine en matière d’augmentation des températures, notamment par la période estivale, la fraîcheur en ville devient un des enjeux majeurs, à la fois pour le confort et le bien-être des citadins mais aussi pour réduire l’impact écologique de nos villes. Tout comme les jardins publics avec leur gazon bien entretenu par les collectivités, les arbres qui bordent les grandes artères, des solutions alternatives et complémentaires existent. C’est le cas d’Urban Canopee qui propose de véritable oasis de fraicheur au cœur des villes.
 
De nombreuses études existent sur les bénéfices du végétal et leur impact sur le rafraîchissement des zones urbanisées. Un rapport sur le sujet a d’ailleurs été édité par l’ADEME - Agence de la Transition Ecologique, lequel compile des exemples d’actions menées pour la végétalisation des villes et les bénéfices de l’augmentation des surfaces d’espaces verts en ville avec notamment des différences significatives en entre les parcs paysagers et les zones urbanisées et minérales. Cette différence varie de -1° pour 10 ha à -3° pour 50 ha. Un accroissement de 50 % des surfaces plantées entraînerait donc une baisse significative selon le de l’ordre de 1°C à 2°C et un parc placé au cœur d’un îlot urbain permettrait une baisse de 1°C des températures de l’air dans les rues adjacentes sur un rayon de 100 mètres.
 
Et le choix des villes, d’installer un nombre plus important d’espaces verts impacte le prix du foncier à la hausse, les familles à la recherche d’un habitat, privilégiant désormais les villes vertes.  72,2% des Français estiment que la proximité d’espaces verts au moment de choisir leur lieu de résidence est « importante » ou « très importante » (source UNEP-IFOP, 2016).
 
Urban Canopee qui vient de lever 1,7 million d’euros auprès de la Banque des Territoires et BTP Capital Investissement, dans le cadre de l’action « Territoires d’innovation » du Programme d’investissements d’avenir, et dans le cadre du projet « Construire au Futur, Habiter le Futur » porté par la Région Île-de-France
 
« Ces fonds vont nous permettre de devenir un acteur majeur de la végétalisation urbaine »

 Lancé fin 2016 avec des chercheurs de l’École des Ponts ParisTech, le projet d’Urban Canopée a été porté par Hubert MICHAUDET, rejoint par Elodie GRIMOIN laquelle apporte ses compétences en agronomie et ingénierie environnementale. Ce projet repose sur le développement de la solution « Corolle », une première gamme de mobilier urbain
Végétalisé fait de structures légères en matériaux composites, sur lesquelles peuvent croitre des plantes grimpantes. Ces ilots de fraicheur intègrent également un système d’irrigation innovant, économe en eau, autonome et connecté.
 
La startup offre des solutions de rupture pour « bio-climatiser » massivement et rapidement les espaces et bâtiments urbains, en complément de la végétation existante. Elle s’inscrit ainsi dans la lutte contre les ilots de chaleur urbains et plus largement dans la résilience des villes face aux effets du changement climatique.
 
« Ces fonds vont nous permettre de devenir un acteur majeur de la végétalisation urbaine. Nous allons pouvoir renforcer l’équipe commerciale, poursuivre la recherche et le développement (R&D) sur le végétal de demain et développer de nouvelles gammes de produits, notamment sur les toitures et les façades », précise Hubert Michaudet, Président d’Urban Canopée.
 
 « Dans le cadre du mandat que nous a confié l’État, cette prise de participation dans Urban Canopee s’inscrit pleinement dans notre stratégie d’investissement visant à accompagner la transition écologique avec les meilleures solutions innovantes » appuie Gabriel Giabicani, directeur de l’innovation et des opérations à la Direction de l’investissement de la Banque des Territoires. « Face aux enjeux climatiques auxquels nous devons faire face. Urban Canopee contribue à améliorer la résilience des villes, grâce à la protection de la biodiversité urbaine, la réduction de la pollution de l’air et une meilleure qualité de vie en ville ». Même propos d’Alexandra Dublanche (Vice-présidente de la Région Île-de-France et Présidente de l’association Construire au Futur, Habiter le Futur qui ajoute : « Ce programme mobilise près de 310 millions d’euros pour soutenir la transformation numérique, écologique et citoyenne de ce secteur, transformation qui bouleverse tous les processus de production ».
 
A ce jour Urban Canopee a installé une cinquantaine de Corolles en France à des opérateurs privés ou publics, à Toulouse, Marseille, Reims, Saint Denis, Paris, ... mais aussi à l’étranger, dans les pays du Golfe, au Maroc et tout récemment en Australie. Le savoir-faire de la startup, labellisée GreenTech Innovation, B Corp, Tech Challenge C40 Cities, Solar Impulse, est aujourd’hui recherché et son expertise reconnue. 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation | Société


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire