smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

La France seconde « startup nation » au CES 2017


Rédigé par le Vendredi 13 Janvier 2017 à 16:23 | Lu 99 fois


La France est une nation technologique sur laquelle il faut désormais compter. La forte présence des entreprises de l’hexagone, lors du dernier Consumer Electronics Show est là pour le démontrer, si besoin était. La France était même la seconde en nombre de startups présentes au CES, notamment dans le domaine de l’internet des objets et de la santé.


Les entreprises de la French Tech lors de l'ouverture du CES 2017
Les entreprises de la French Tech lors de l'ouverture du CES 2017
Sans surprise les USA restent prophète en leur pays, puis 1713 entreprises, étaient présentes au dernier Consumer Electronics Show de Las Vegas (Nevada), sur 3800 au total. La Chine se classe seconde avec 1307 entreprises présentes. La surprise vient de nos entreprises, puisque la France, regroupée sous le label French Tech, prend la troisième place du podium des nations présentes avec 275 entreprises.
 
Si la French Tech est désormais bien accueillie au sein du plus grand rendez-vous mondial du high-tech grand public, la seconde surprise vient des jeunes pousses qui se sont installées sans complexe dans l’Eureka Park de Las Vegas. En 2015, elles étaient 66 à avoir fait le déplacement. L’an dernier le chiffre avait doublé à 128 french startup. Cette année elle était 178, soit 32% du nombre de startups présentes. La France se place à la seconde position, derrière les 203 startups américaines, mais devant Israël et l’Inde, deux pays pourtant en pointe en matière de développement technologique. Les jeunes français ont envie d’entreprendre et ils l’ont démontré outre-Atlantique, en un lieu, le CES, où se presse les investisseurs du monde entier.
 
Cette croissance s’explique par une densité et une diversité de produits et services qui forment un écosystème très complet couvrant largement la chaine de valeur de l’internet des objets, de la connectivité (Sigfox, Qovisio, Actility, Matooma, etc.) aux objets connectés professionnels et grand public. Les startups françaises sont déjà positionnées sur les secteurs de la santé (avec BewellConnect, Yumii, Wercup), de la maison (avec Netatmo, Myfox) ou encore l’énergie et l’environnement (avec Connit et e-lichens).
 
Alors que les sujets phares du CES 2017 se situaient dans les domaines de l’intelligence artificielle, les objets connectés, l’interface homme-machine et la révolution des transports, les startups françaises présentes à Las Vegas se positionnent principalement dans les secteurs d’activité suivants : Domotique et objets connectés (45%),  sécurité et infrastructures (20%), santé et biotechnologies (17%). Le e-commerce et le jeu sont encore peu prisés par les jeunes entreprises françaises puisqu’elles ne sont que 9% à s’investir dans chacune de ces activités.   

La France seconde « startup nation » au CES 2017
Infographies Keyrus Innovation Factory 

 Propulsé par Keyrus, acteur international majeur dans le domaine des données et numérique, Keyrus Innovation Factory etabli un lien entre les startups et les entreprises innovantes.
L'idée de Keyrus Innovation Factory est venue du besoin qu’ont les entreprises de propager l'innovation sur le marché mondial. Les start-up et les sociétés concernées se complètent mutuellement à bien des égards dans la création de diverses possibilités de coopération.

Pour en savoir plus : 
http://www.keyrusinnovationfactory.com/



Yannick Sourisseau
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Avis d'expert











Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté