La transformation digitale : une opportunité pour l'aménagement des territoires suisses


Rédigé par le Vendredi 8 Juillet 2022 à 11:14

Aménagement du territoire et technologie numériques sont-ils capables de répondre, ensemble, aux enjeux qui s’imposent en matière d’économie, de social et d’environnement ? C’est la question que se posent souvent ceux qui se lancent dans une démarche de territoire intelligents, en France comme ailleurs. Nos voisins suisses ont planché sur le sujet lors du dernier congrès organisé par « EspaceSuisse », l’association Suisse pour les questions d’aménagement du territoire.


La mobilité douce et la circulation des véhicules autonomes vont influencer l'aménagement des territoires. La technologie digitale deviendra pertinente pour mieux gérer le fonctionnement (photo d'illustration Adobe Stock)
La mobilité douce et la circulation des véhicules autonomes vont influencer l'aménagement des territoires. La technologie digitale deviendra pertinente pour mieux gérer le fonctionnement (photo d'illustration Adobe Stock)
La digitalisation a des incidences sur l’espace et modifie l’aménagement du territoire. Utilisée avec pertinence, la transformation digitale offre toutefois davantage d’opportunités que de risques ». C’est l’une des conclusions à laquelle sont parvenus les acteurs suisses de l’aménagement du territoire, rassemblés le 1 juillet 2022, à Soleure, une ville suisse chef-lieu du canton du même nom, à l’occasion du congrès annuel d’« EspaceSuisse  ».
 
Fondée en 1943 à Zurich comme « association suisse pour un plan d'aménagement national », EspaceSuisse, cette association qui fêtait ses 75 ans en 2018, organise chaque année un congrès, très suivi, à l’attention des acteurs de l’aménagement du territoire.
 
À peine l’exposé d’introduction du Dr.  Stephan Sigrist, chef du Think Tank W.I.R.E, terminé, que les quelques 200 personnes présentes au Landhaus Hauswart (siège de la municipalité de Soleure), savaient à quoi s’en tenir : « la prochaine étape de la digitalisation modifie la manière dont nous utilisons le sol. Notre mobilité, notamment en raison du télétravail ou des véhicules automatisés, aura des répercussions sur les besoins futurs en infrastructure ». 
 
Mais comment utiliser la digitalisation de sorte à favoriser un développement durable du paysage, du territoire et de la mobilité ? C’est la question que se sont posés la plupart des personnes présentes.
 
« Ce ne sont pas tant les possibilités technologiques qui sont déterminantes, mais bien l’objectif de la tâche à accomplir ».

 La réponse est arrivée des représentants de Genève. Dans le cadre du projet « Smart Geneva », dont nous avons eu l’occasion de parler dans nos colonnes, « la digitalisation est mise en œuvre avec tempérance et de façon réfléchie, c’est-à-dire pas partout où cela est possible, mais là où cela est effectivement adéquat ». Cette réponse a été jugée pertinente par les personnes présentes.
 
Benjamin MEYER du Service de l’aménagement du territoire du canton de Zurich a également abondé dans ce sens : « Ce ne sont pas tant les possibilités technologiques qui sont déterminantes, mais bien l’objectif de la tâche à accomplir ».
 
Pour EspaceSuisse, il n’en reste pas moins sûr que les outils numériques permettent de mieux visualiser les projets ou le développement souhaité et enrichissent ainsi les processus participatifs. 
 
Les urbaniste et aménageurs du territoire ne peuvent faire l’impasse sur la digitalisation. Elle occupe et va continuer de les occuper dans leur travail. Appliquée à bon escient, c’est-à-dire sans en faire une priorité, face aux enjeux qui se présentent, notamment en matière de transition énergétique et écologique, elle peut contribuer au développement durable du territoire. Une chose est certaine, nos voisins suisses agiront avec pragmatisme en la matière, comme ils ont l’habitude de le faire pour tant d’autres occasions dans le fonctionnement de leurs institutions et de leur société. Un exemple à suivre. 
 
Des informations détaillées concernant ce congrès seront prochainement disponible sur le site web d’EspaceSuisse, dans la rubrique «Sous la loupe».



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Règlementation | Consommation | Société


vignette adhésion Banniere Don