Lancement de Coalition, une application collaborative pour se protéger du Covid-19


Rédigé par le Mardi 14 Avril 2020 à 14:59 | Lu 3450 fois


Alors que le gouvernement français planche sur une application permettant de tracer les porteurs du virus Covid-19 et leurs contacts, une société californienne, Nodle, s’apprête à lancer « Coalition », une application pour mobiles basée sur la technologie Bluetooth qui fait appel au civisme et à l’intelligence collective.


Coalition, application qui mise sur le civisme et l'intelligence collective (photo Adobe Stock)
Coalition, application qui mise sur le civisme et l'intelligence collective (photo Adobe Stock)
Parmi les moyens permettant de lutter contre la propagation du Covid-19, en sortie de confinement, le gouvernement planche sur plusieurs solutions, dont le traçage des sujets porteurs du virus et susceptibles de contaminer leur entourage. Baptisée « StopCovid », cette application installée sur les téléphones mobile permettrait de géolocaliser les porteurs et d’informer l’entourage via la norme de communication Bluetooth. Cette application ferait appel au volontariat de chacun, de renseigner ou non la base de données gouvernementale.
 
Mais certains craignent une surveillance accrue, alors qu’ils sont tracés en permanence par leur opérateur de télécommunication. Ils n’ont donc pas l’intention d’installer cette application sur leur mobile, dès lors qu’elle est proposée par l’Etat. Et pour cause, dans bon nombre de pays  dont elle s’inspire, et notamment les pays d’Asie, ce type d’application permet de tracer les porteurs, de les rappeler à l’ordre, voire de les sanctionner. Cette application qui va couter fort cher, risque de ne pas fonctionner en France comme l’explique notre confrère Next Impact
 
Nodle, la startup californienne, fournisseur de connectivité pour l’Internet des objets par l’intermédiaire d’un réseau Bluetooth Low Energy permettant de connectés les capteurs installés dans les « smart city », propose une application totalement anonyme, dont chaque citoyen fait le choix d’installer et de renseigner, sans que cela passe par une collecte de données gouvernementales. 
 
« Dans la situation actuelle, il est de notre responsabilité collective de chercher et d’apporter des solutions qui permettent de lutter contre l’évolution de la pandémie COVID-19. Coalition, l’application que nous présentons aujourd’hui fait le pari de l’intelligence collective augmentée grâce à la technologie », explique Micha Benoliel, co-fondateur et CEP de Nodle et fondateur de Coalition Nertwork. 
 
L’application Coalition bientôt disponible gratuitement sur Apple Store et Google Play, permet aux utilisateurs porteurs du virus de se déclarer anonymement. Grâce au système Whisper Tracing Protocol, - une solution innovante pour assurer l’anonymisation des données -, elle détermine alors tous les autres téléphones équipés qui ont se sont déplacé à proximité sur une période prolongée au cours des deux semaines précédentes et les informe automatiquement à l’échelle locale. Cette solution qui peut être mise à disposition des pouvoirs public, est surtout destinés aux citoyens qui peuvent interagir sur l’information sans que celle-ci passe par une plateforme gouvernementale.  
 
« Le respect de la vie privée est au cœur des préoccupations de l’ensemble des équipes de Coalition »

 Comment ça marche : le protocole, pensé par les développeurs de Coalition, permet de générer de manière aléatoire un identifiant anonyme et unique associé à chaque téléphone. Cet identifiant est diffusé par Bluetooth à d'autres personnes à proximité. Si un utilisateur signale qu’il est malade, l'ensemble de ses identifiants anonymes des deux dernières semaines seront automatiquement envoyés sur un serveur distant (cloud). Chaque téléphone questionne régulièrement ces identités anonymes afin que l’application les informe s’ils ont été en contact avec une ou plusieurs personnes infectées. Un moyen, si c’est le cas de ne pas en infecter d’autres pendant la période d’incubation, en prenant les précautions nécessaires. 
 
Pensée pour respecter les réglementations RGPD (Règlement général sur la protection des données) et CCPA (California Consumer Privacy Act), l’application créée pour une durée déterminée, celle de la pandémie, permet de rassurer les utilisateurs qui craignent, comme c’est le cas pour l’application gouvernementale, pour leurs données personnelles. 
 
« Le respect de la vie privée est au cœur des préoccupations de l’ensemble des équipes de Coalition », ajoute Micha Benoliel. « C’est personnellement un combat que je porte depuis de nombreuses années et que j’insuffle dans l’ensemble de mes projets que ce soit de Firechat qui était utilisé en 2014 pour lutter contre la censure en Irak et à Hong Kong, ou encore Open Garden et Nodle et aujourd’hui Coalition ».
 
Reste que si l’application semble séduisante, du fait qu’elle est indépendante des services publics, il n’est pas certain qu’elle soit plus utilisée par les citoyens français, malgré les engagements du concepteur en matière d’anonymat. Ces derniers sont toujours méfiants avec les systèmes de localisation, alors qu’ils le sont, sans le savoir, avec toutes les autres applications installées sur leur téléphone intelligent.
 
Pour en savoir plus sur Coalition : www.coalitionnetwork.org



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 1 Septembre 2020 - 09:39 Kobo Nia, La nouvelle liseuse de Rakuten Kobo

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire