Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Marseille accueille la 2e édition du Forum Energy for Smart Mobility


Rédigé par le Jeudi 14 Mars 2019 à 19:10 | Lu 778 fois


Organisé pour la seconde année consécutive par le pôle de compétitivité « Capenergies » et le média spécialisé dans la transition énergétique « GreenUnivers », le Forum International « Energy for Smart Mobility » (E4SM) donne rendez-vous en ce moment (14 et 15 mars) aux acteurs des secteurs de l’énergie et de la mobilité. Le but de cette rencontre étant de débattre des solutions énergétiques pour la mobilité de demain en favorisant des échanges techniques et commerciaux.


La voiture électrique un marché qui connait une croissance exponentielle (photo Adobe Stock)
La voiture électrique un marché qui connait une croissance exponentielle (photo Adobe Stock)
La première édition, organisée en février 2018 avait déjà connu un grand succès avec plus de 300 participants issus des filières de l’énergie et de la mobilité électrique (collectivités, entreprises, investisseurs…) venus écouter une soixantaine d’intervenants internationaux, avec des ateliers, des présentations de startups et des visites de sites, gageons que celle qui est organisée ces 14 et 15 mars, au palais du Pharo à Marseille, prenne le même chemin.
 
« Cette seconde édition s’inscrit dans un contexte d’accélération du marché des solutions énergétiques pour la mobilité intelligente et durable », expliquent les organisateurs : le pôle de compétitivité « Capenergies  » et « GreenUnivers  ».
 
En effet la révolution énergétique du secteur des transports des personnes et des marchandises est aujourd’hui engagée par l’ensemble des acteurs de la filière, avec l’appui des technologies du numérique.

Cette transition vers de nouvelles mobilités propres et intelligentes ne peut avoir lieu sans le développement d’une énergie compétitive, décarbonée, disponible sur les territoires, assurant une sécurité d’approvisionnement et un développement économique local. Le Forum International Energy for Smart Mobility, événement unique en Europe,donne l’occasion de faire le point sur les avancées techniques et technologiques en la matière et tout ce qu’elles induisent en matière de mobilité intelligente.
 
« Un décloisonnement est à l’œuvre entre les acteurs du transport et de l’énergie ».

 « Alors que les transports représentent 23 % des émissions de CO2 au niveau mondial, et 35 % des émissions en France, cette mobilisation de l’ensemble du secteur n’est pas seulement bienvenue mais nécessaire », précisent les organisateurs.« La recherche de solutions énergétiques pour la mobilité durable est en effet une priorité absolue pour permettre de réduire les émissions et contribuer à maintenir la hausse des températures en-dessous de 2°C ».


Aujourd’hui, en France, 150 000 véhicules électriques sont en circulation, soit une augmentation de 27 % entre 2017 et 2018. Une croissance exponentielle, également marquée en Europe (+49,3%). Dans le même temps 25 000 stations de charge ont été installée sur le territoire français entre 2018 et 2017 (+ 15%). Face à cette augmentation, comment les réseaux électriques vont-ils s’adapter ?
 
« C’est tout l’enjeu du Forum Energy for Smart Mobility », répondent les organisateurs « Déjà, de nouvelles interactions émergent ». C’est le cas du Plan Mobilité d’EDF, lancé en 2018 qui ambitionne de devenir le leader des bornes de recharge en Europe. Il s’agit pour les organisateurs « d’un décloisonnement à l’œuvre entre les acteurs du transport et de l’énergie ».
 
Les constructeurs automobiles ne sont pas en reste, puisque fin 2017 Renault a lancé fin 2017 sa filiale « Renault Energy Services » concentrée principalement sur le développement de projets de recharge intelligente (smartcharging), les interactions véhicule-réseau électrique (vehicle to grid) et les projets de batteries en 2nde vie.
 
Avec plus de 4 millions de véhicules électriques vendus dans le monde et une forte implication de la Chine sur ce secteur, nul doute que les technologies faisant la part belle à l’énergie électrique va se développer. Si en France cette dernière est essentiellement nucléaire, la tendance est aux énergies renouvelables et surtout de la pile à hydrogène dont il sera beaucoup question pendant ces deux journées. Pour « Capenergies » « C’est une technologie à fort potentiel pour permettre la mobilité zéro émission, notamment pour ce qui concerne les véhicules ayant une charge importante et effectuant de long trajet ».
 
Autant d’avancées qui intéressent au plus haut point un écosystème de startups qui se développe pour concevoir de nouvelles solutions permettant de doper la filière de l’énergie et son interaction sur la mobilité de demain. 18 d’entre-elles sont mises à l’honneur pendant ces deux jours et pourront ainsi se faire connaitre des grandes entreprises présentes.
 
Plusieurs thèmes sont abordés au cours de ces rencontres professionnelles : Les infrastructures de charge et leur financement, Blockchain et data, Vehicle to grid (stocker l’énergie et alimenter le réseau), Port intelligent et connexion énergétique quai bateau, La place de l’hydrogène dans la mobilité électrique, la mobilité décarbonnée et ses enjeux pour l’industrie de l’énergie et des transports ? Des thèmes qui ne manqueront pas d’intéresser les professionnels du secteur et les pays invités de cette seconde édition : l’Espagne, la Finlande et le Japon. 
 
Pour en savoir plus : www.energy4smartmobility.eu



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire