smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Nice vous invite à imaginer son tramway de demain


Rédigé par le Vendredi 1 Septembre 2017 à 10:24 | Lu 1075 fois


Conscientes de la nécessité d’améliorer la mobilité dans les centres urbains de nombreuses villes françaises se sont dotées d’au moins une ligne de tramway. C’est le cas de la ville de Nice qui a ouvert sa première ligne en 2007 et se prépare à ouvrir deux lignes supplémentaires. Mais pour aller plus loin dans la démarche et favoriser l’usage du tram au quotidien, la métropole niçoise invite les entrepreneurs à innover pour créer les nouveaux services du tramway de demain et faire un pas de plus vers la Smart City.


La première ligne de métro de Nice (photo ville de Nice)
La première ligne de métro de Nice (photo ville de Nice)
Améliorer la mobilité au quotidien est une attente de nombreux habitants et acteurs économiques. C’est une priorité de notre action, qui répond également aux enjeux de qualité de l’air et de santé publique », lançait Christian Estrosi, Président  de la Métropole Nice Cote d’Azur en présentant le schéma des transports pour les vingt prochaines années.
 
Si la ville de Nice est dotée d’une seule ligne de tramway d’une longueur de 9.2 Km depuis maintenant dix ans, elle s’apprête à ouvrir une nouvelle ligne l’an prochain afin de desservir l’aéroport de Nice-Côte d’Azur et la plaine du Var, avec des correspondances entre les deux lignes. « La nouvelle ligne Ouest-Est va révolutionner les déplacements en transport en commun sur cet axe aujourd’hui saturé, et permettra une réorganisation complète des transports sur le territoire, en s’appuyant sur la multimodalité » ajoutait le président de la métropole. « Les collines vont notamment se rapprocher en temps avec le centre de Nice ou bien l’Ouest ».
 
En 10 ans Nice a pu accumuler des données sur le tramway et sur l’utilisation qui est faite par les habitants et visiteurs. « Et pourquoi pas se servir de ces données pour connecter le tramway à la ville et vice-versa ? ».  C'est le défi lancé par la Métropole de Nice Côte d'Azur, l'IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable, composante de l’université Nice Sofia-Antipolis), la Régie Ligne d'Azur qui gère la ligne de tramway et Alstom. Ces 4 partenaires unissent leurs moyens afin d'imaginer le tramway de demain. Pour cela ils ouvrent les données du tramway aux entrepreneurs de tous horizons dans le cadre d’un challenge intitulé « Nice Tram Connect »,  permettant d’aider ceux qui présenteront les projets les plus innovants.
 
« Les rames du tramway Niçois sont « connectées » et permettent la remontée des données en temps réel »

 « À partir de ces données, croisées avec d'autres données de la métropole, à vous d’imaginer les nouveaux services numériques pour tous les publics », on affirmer les initiateurs du challenge en juillet.  Ces projets ouverts aux startups , entreprises technologiques mais aussi à tous ceux qui ont une idée intéressante, devront concerner les  voyageurs réguliers ou occasionnels, les touristes d'affaires ou de loisirs, les français ou étrangers qui utilisent le tramway pour circuler dans la métropole niçoise. «  Permettez aux passagers comme à tous les habitants de s’approprier leur tram et d’en devenir des acteurs à part entière ».
 
Les projets proposés pourront portées sur l’expérience voyageur, la création de nouveaux contenus et services numériques. Mais aussi créer de l'interaction avec l'écosystème local, utiliser le tramway comme capteur d’informations, améliorer l'expérience conducteur et optimiser la gestion du tramway.
 
« Les rames du tramway Niçois sont « connectées » et permettent la remontée des données en temps réel vers l'entrepôt de données de la Métropole », précisent les organisateurs. Ce sont ces données auxquelles les entreprises qui souhaitent concourir auront accès.
 
Les entreprises technologiques intéressées par ce challenge seront accompagnées dans le cadre d’incubateurs et démonstration dans le cadre de salon professionnels. Elles pourront aussi expérimenter leurs solutions sur le terrain. 
 
Les structures intéressées ont jusqu’au 29 septembre 2017 pour faire acte de candidature.  Les candidats retenus seront audités à la mi-novembre et les lauréats seront désignés le 22 novembre prochain.
 
Pour en savoir plus : nicetramconnect.bemyapp.com
Contact : noemie@bemyapp.com



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Avis d'expert











Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté