Novavocat, une solution de téléconsultation pour les avocats


Rédigé par le Vendredi 22 Mai 2020 à 11:25 | Lu 1628 fois


La crise sanitaire que nous traversons aura eu du bon : elle aura permis d’accélérer la transition digitale de certaines entreprises ou professions. Utilisés dans l’urgence, le télétravail, les systèmes de visioconférence, la téléconsultation, les entreprises se sont adaptées et certaines y ont même vu une opportunité. C’est le cas de Novaseo, une agence lilloise de création et de référencement de site web, qui s’intéresse aux professions juridiques avec la solution de digitalisation Novavocat.


Des dossiers digitalisée et sécurisés, facilement accessibles, c'est ce que propose Novavocat (photo Adobe Stock)
Des dossiers digitalisée et sécurisés, facilement accessibles, c'est ce que propose Novavocat (photo Adobe Stock)
Le travail à la maison, pour limiter les frais de déplacement, en termes de coûts mais aussi d’impact écologique, de nombreuses entreprises, en recherche constante d’économies l’avaient évoqué bien avant l’arrivée du Covid-19 et son obligatoire période de confinement. Mais bien peu avait osé le mettre en place. Et pourtant, avec les moyens digitaux dont nous disposons aujourd’hui (Matériel, logiciels de visioconférences, déploiement de la fibre optique, sécurisation des réseaux…), cette nouvelle forme de travail est tout à fait possible pour certaines catégories de travailleurs, souvent plus efficace chez-eux qu’au bureau, dès lors qu’ils se réservent un espace de travail à leur domicile. Avec à la clé un coût moindre en matière de surface immobilière et moins de stress pour les salariés qui doivent effectuer de longs trajets pour se rendre à leur bureau. Sans compter l’impact sur l’environnement, même si le digital n’est pas complètement vertueux. Idem pour la téléconsultation médicale qui a connu une montée en puissance pendant cette crise sanitaire.
 
Si bon nombre d’entreprises ont repoussé l’idée du télétravail, arguant le plus souvent qu’elles préféraient avoir leurs salariés à disposition au sein de l’entreprise, elles y ont été contraintes pendant la période de confinement. Pas préparées, elles se sont adaptées, avec tous les problèmes de sécurisation des communications que cela comportait. D’autres ont profité de cette période pour étudier des solutions permettant d’aller plus loin dans la démarche de transition numérique des entreprises. C’est le cas de Novaseo du groupe Cometik, une agence de création de sites web et référencement, basée à Lille (Hauts-de-France) qui a étudié, avec un cabinet d’avocats Lillois, une solution de téléconsultation réservée à la profession : Novavocat.
 
« La mise en place du confinement a obligé le monde du travail à se digitaliser en un temps record », explique Jean-Christophe Vasseur, co-fondateur de l’agence Cometik. « Une centaine de cabinets d’avocats s’est tournée vers nous aux mois de mars et avril, pour pouvoir poursuivre leur activité. Nous leur avons proposé une solution digitale efficace qui permet de garantir le contact humain ».
 
« Novavocat a été conçu par des avocats pour des avocats »

 
Le contexte étant favorable, - le projet ayant démarré en septembre 2019 -, l’agence web lilloise a travaillé avec le cabinet d’avocats PCX avocats également basé à Lille, sur une solution digitale de téléconsultation, semblable à celle des médecins, qui permet d’optimiser le temps de travail des avocats, leur réactivité à la demande, et surtout moderniser la profession, grâce à un outil sécurisé. Plus besoin de se déplacer pour consulter un avocat. Novavocat qui se révèle assez simple d’emploi, en fonctionnant aussi bien sur un ordinateur de bureau ou portable, que sur mobile (smartphone et tablette), permet d’organiser des consultations en ligne, des échanges de messages et de documents. Il ne s’agit pas forcément de télétravail, sans que celui-ci en soit exclu, mais d’une possibilité d’effectuer une transition digitale réussi pour des cabinets qui ont parfois de la difficulté à franchir le pas.
 
« Novavocat a été conçu par des avocats pour des avocats », précise Vincent Guilbet, cofondateur de Novaseo. « Cette solution permet aux avocats qui le souhaitent de diversifier leurs offres et leurs points de contact avec des clients potentiels, en diversifiant l’offre de services en quelques clics ».
 
Bien sûr les transactions restent confidentielles, puisque les échanges et conversations passent par un Cloud sécurisé. Le secret professionnel, propre à la profession est visiblement préservé, ce qui est un bon point pour ceux qui hésitent. Autre avantage, les avocats qui adoptent ce système digital peuvent obtenir le règlement de leurs honoraires en ligne, ce qui résout les difficultés que rencontre cette profession juridique en la matière.
 
Selon l’agence, 200 cabinets d’avocats utilisent actuellement cette solution digitale et Cometik prévoit d’équiper 500 cabinets d’ici la fin de l’année 2020. 
 
Pour en savoir plus : https://novavocat.fr/



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation | Société


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire