Paris-Saclay soutient les artisans et les commerçants de son territoire


Rédigé par Eve SABBAH le Dimanche 22 Novembre 2020 à 17:32 | Lu 775 fois


Depuis l’annonce du second confinement, les commerçants « non-essentiels » ont dû une nouvelle fois baisser le rideau. Ils sont plusieurs milliers à chercher des solutions à la survie de leurs magasins. Pour leur venir en aide, la communauté d’agglomération de Paris-Saclay a voté dernièrement un plan d’action qui sera mis en œuvre rapidement.


Depuis la mise en place du second confinement qui autorise l'ouverture des seuls commerces dits essentiels, les centres-villes sont plutôt désert, au grand dam des commerçants obligés de baisser le rideau et peut-être ne pas le réouvrir. (photo d'archive Communauté d'agglo Paris Saclay - ville de Verrières-le-Buisson)
Depuis la mise en place du second confinement qui autorise l'ouverture des seuls commerces dits essentiels, les centres-villes sont plutôt désert, au grand dam des commerçants obligés de baisser le rideau et peut-être ne pas le réouvrir. (photo d'archive Communauté d'agglo Paris Saclay - ville de Verrières-le-Buisson)
La France est encore loin du déconfinement » a déclaré ce 18 novembre, le Porte-parole du Gouvernement, Gabriel Attal, à l’issue du dernier Conseil des ministres. À en croire ce dernier, le premier décembre ne sera donc pas le jour du retour au travail pour les nombreux commerçants, à l’arrêt depuis l’annonce du second confinement de l’année 2020, par le président Macron. 
                                                                                                    
Consciente des difficultés rencontrées par les commerçants de son territoire, lors du premier confinement, la ville de Palaiseau avait mis en place, en mai 2020, un prêt à taux zéro euros pour aider les commerces de l’agglomération qui avaient dû fermer, leurs produits étant considérés comme « non essentiels » aux consommateurs.  Les élus de la communauté Paris Saclay ont également voté un fonds solidaire d’urgence à hauteur de 3 millions d’euros.
 
Alors que les petits commerces « non-essentiels » sont les premiers touchés par cette crise économique historique, Paris-Saclay a de nouveau décidé d’intervenir pour limiter les dégâts dans les 27 communes qui constituent son agglomération.  « Agir vite et concrètement », c'est l’objectif premier de Grégoire de Lasteyrie, président de la communauté d’agglomération Paris Saclay et maire de Palaiseau. « La dynamique communautaire prend tout son sens : mutualiser, accompagner et donner les moyens de la relance. C’est une urgence aujourd’hui pour des centaines d’acteurs locaux. C’est aussi une action que nous menons sur le long terme, inscrite dans l’ADN de l’agglomération »
 
« La communauté de Paris Saclay et ses 27 communes sont mobilisées aux côtés des commerçants qui font battre le cœur le cœur de nos ville » - Igor Trickovski Vice-président en charge du commerce et de l’artisanat Maire de Villejust

 À l’issue du conseil communautaire qui s’est tenu ce mercredi 18 novembre, 3 mesures d’urgence ont été voté à l’unanimité par les élus.
 
La première mesure est une aide financière d’un million d’euros qui contribuera à réduire la charge principale de 670 entreprises.  Les établissements soumis à des fermetures administratives pourront bénéficier d’une allocation minimale de 800 euros par mois. La mise en place par cette subvention sera attribuée de façon rapide aux commerces, aux indépendants et aux restaurants et bar qui ont vu leur activité impactée par le Covid.
 
La deuxième mesure est la création et la mise en place d’une « marketplace (Place de marché) » accessible à tous les commerçants ayant un siège social sur le territoire de l’agglomération. 
 
L’objectif de cette plateforme est de donner aux commerces de proximité la possibilité de se digitaliser rapidement pour faire face à la concurrence des grands sites de commerce en ligne, à quelques semaines des fêtes de Noel. 
 
La plateforme digitale assure par ailleurs les mêmes services que les concurrents : application mobile, paiement sécurisé, Click & Collect, livraison à domicile, accompagnement, cash back etc... 
 
La troisième et dernière mesure prise à Orsay est le financement d’une solution logistique. Tous les commerçants n’ayant pas les moyens d’assurer l’acheminement des marchandises à leurs clients, 27 vélos-cargos seront mis à la disposition des communes pour offrir aux commerçants la possibilité de proposer un service de livraison.





              

Saumur | Angers | Paris-Saclay


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire