Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Pistes cyclables rétroéclairées, rechargeables par le soleil : l’exemple de la Pologne


Rédigé par le Lundi 2 Septembre 2019 à 11:02 | Lu 3691 fois


Le projet de concevoir des routes et surtout des pistes cyclables éclairées par l’énergie solaire n’est pas nouveau. Les USA, les Pays Bas, mais aussi la Pologne se sont intéressés à ce concept qui permet aux cyclistes de rouler en toute sécurité notamment dans les zones peu éclairées la nuit. Un gage de sécurité pour les cyclistes de plus en plus nombreux à fréquenter les pistes cyclables aménagées par les collectivités territoriales.


Depuis octobre 2016, les cyclistes de la ville de Lidzbark Warmiński, une petite cité de 1434 habitants, située dans la région administrative de Varmie-Mazurie, au Nord-Est de la Pologne, roulent sur une piste cyclable 100% autonome en énergie, exclusivement éclairée grâce au soleil. Un concept qui marie parfaitement le progrès technologique avec les considérations écologiques mis au point en 2016 par des ingénieurs de « l’Instytut Badań Technicznych », un institut de recherche spécialisé dans les nouvelles technologies, et qui s’inspire d’un projet similaire, réalisé aux Pays-Bas.
 
« Le matériau que nous avons utilisé pour cette piste diffuse de la lumière pendant plus de dix heures. Ce qui signifie que la route peut être éclairée toute la nuit, et emmagasiner de nouveau de la lumière le jour d’après », a confié Igor Ruttmar, l’un des ingénieurs travaillant sur ce projet, au site web Nextnature.
 
Plus besoin d’utiliser des systèmes d’éclairages couteux en énergie électrique pour éclairer les pistes cyclables, notamment lorsque celles-ci sont indépendantes des voies de circulation automobiles ou situées dans des zones rurales. S’inspirant d’un procédé hollandais constitué de panneaux solaires intégrés dans les routes, les ingénieurs polonais ont travaillé sur un matériau routier capable de se recharger en énergie grâce à la lumière du soleil et de le restituer à la tombée de la nuit, sans pour autant dénaturer les paysages, ni polluer le ciel nocturne comme c’est le cas avec les lampadaires classiques

Une avancée écologique …

Contrairement aux techniques hollandaises composées de panneaux photovoltaïques dont l’objectif n’est pas d’éclairer directement sol mais d’alimenter des « leds » placés aux abords de la route, lesquelles disposent de 30% d’énergie en moins par rapport à des systèmes placés sur les toits voisins ou les luminaires eux-mêmes, les ingénieurs polonais ont travaillé sur le matériau utilisé dans la construction des pistes cyclables. Il s’agit d’un matériau synthétique de surface, de l’asphalte luminophore, qui peut emmagasiner la lumière du jour et la restituer pendant 10 heures une fois que ses particules ont chargée par le soleil. La piste expérimentale qui ne fait qu’un kilomètre, peut donc produire une lumière de couleur bleue, couleur choisie pour son adaptation à l’environnement, pendant toute la période nocturne, sans aucun problème. 
 
Mais la seule incertitude de ce matériau, c’est sa durabilité. Pour l’instant ce procédé est toujours en test et nul doute que si l’expérience se révèle concluante, elle sera étendue à tout le pays confirment les concepteurs et certainement dans d’autres.
 
En attendant de nombreuses entreprises, tant en Europe qu’outre Atlantique travaillent sur des projets de routes solaires capables de recharger les véhicules électriques mais aussi de fournir de l’électricité aux habitations voisines. En France une startup Girondine, Olikrom, travaille sur « des pigments intelligents » qui capturent et stockent la lumière du soleil afin de la restituer la nuit. Cette petite entreprise a réalisé, en partenariat avec le groupe Eiffage, une peinture routière sur une voie verte dépourvue d'éclairage public, dans le but de guider les cyclistes la nuit. Ce dispositif moins important que le projet polonais permet d’apporter de la sécurité, sans avoir à faire d’important travaux d’infrastructure.




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire