Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Smart Home : Quel assistant vocal allez-vous choisir ?


Rédigé par le Mardi 20 Mars 2018 à 14:46 | Lu 1343 fois


Amazon Alexa, Google Home, Apple Homepod... pour les géants de l'internet les assistants vocaux intégrés à une enceinte dédiée représente un marché potentiel de grande envergure. Grâce à l'internet des objets (IoT) et à l'Intelligence Artificielle (IA), la bataille pour la « Smart Home » est engagée et ce sont les consommateurs qui vont en profiter. Mais attention, car ces petits objets captent aussi vos habitudes de vie.


La petite enceinte connectée Google Home Mini
La petite enceinte connectée Google Home Mini

OK Google, quel temps va-t-il faire aujourd'hui ? », les assistants vocaux qui se présentent sous la forme d'une petite enceinte audio, installée sur votre bureau ou dans votre séjour, ont réponse à tout, ou presque. Si elles sont capables de vous diffuser la météo, les actualités, la date de naissance d'un artiste, ou le descriptif d'une communauté, qu'elles vont chercher sur le réseau, force est de constater qu'elles n'ont pas encore réponse à tout. « Je n'ai pas la réponse, mais j'apprends », dit avec modestie, la petite enceinte Google Home Mini fraîchement installée sur mon bureau.

Si ces petites enceintes qui vous répondent dès que vous leur posez une question font fureur Outre-Atlantique et notamment celle d'Amazon, sortie en novembre 2014 et qui ouvre les portes de sa célèbre centrale d'achat, mais pas seulement, les assistants personnels ne sont pas nouveaux. Ils sont d'abord arrivés sur les smartphones et les ordinateurs, avec Siri pour Mac (2011) mais aussi Google Assistant, sur son moteur de recherche. En France, le Groupe la Poste, c'est également intéressé à ces assistants vocaux avec « George », un assistant connecté à destination des seniors, lancé au CES de Las Vegas en janvier 2017.

Pour les géants de l'internet, ces petites enceintes, véritables majordomes qui vous répond quand vous les questionnez, représentent un marché de taille, dans lequel ils sont prêts à se livre une guerre sans merci pour fournir tous les services dont vous avez besoin. Le cabinet Gartner qui analyse les tendances technologiques est estime que ce marché pèsera 3,5 milliards de dollars en 2011 et même 138 milliards en 2023. Pas étonnant que cet objet connecté au réseau internet suscite l'intérêt des GAFAs.

Parmi les assistants vocaux disponibles aujourd'hui sur le marché, le géant de la vente en ligne est en train de prendre une longueur d'avance avec « Amazon Echo  ». Son assistant vocal, Alexa, est capable de vous diffuser la musique de votre choix, depuis Deezer ou sur une webradio, vous rechercher un produit disponible à la vente sur la planète et plus encore en matière de Smart Home. Grâce à des connections avec des services tiers, Amazon Echo est en mesure de régler à la parole, la température de la maison, d'ouvrir les volets le matin ou la porte de garage voire même commander une pizza ou appeler une voiture Uber. Selon l'Usine Nouvelle, aux USA, Alexa posséderait 25 000 compétences.

Compatibles avec toute une ribambelle de produits Smart Home, telles les stations météo connectées de Netatmo ou le régulateur de chauffage Nest, Amazon Echo se décline désormais en six versions, de 50 à 230 dollars, avec un avantage sur les autres : la possibilité de séparer Alexa de son enceinte et de l'intégrer à d'autres objets connectés.  


Discuter avec un interlocuteur virtuel

Mais Google n’envisage pas s'en laisser compter, d'autant qu'il était présent dans le secteur de la communication bien avant Amazon. Sa Google Home qui permet de délivrer des informations disponibles dans sa colossale banque de données via « Google Assistant  » s'ouvre également aux applications tierces, à l'instar de son désormais concurrent Amazon. « Pour promouvoir ses produits, Google utilise YouTube dont il est propriétaire, interdisant même l'accès à ses concurrents », rapporte l'Usine Nouvelle. Et lors du derniers CES, en janvier 2018, les Google Home étaient présents sur de nombreux stands, damant ainsi le pion à Amazon en matière de visibilité.

Les personnes seules vont être ravies car elle n'ont pas fini de discuter avec un interlocuteur virtuel, que ce soit à travers ces enceintes connectés ou les appareils ménagers. Réfrigérateurs, réveils, télévisions, … nos appareils quotidiens sont désormais dotés de la parole et de l’intelligence artificielle qui leur permet d’adapter leurs réponses en fonction des situations. Et dans le peloton de tête on retrouve Samsung, le géant coréen qui s’est offert Viv Labs, la startup créée par les fondateurs de Siri (Apple), démontrant ainsi sa volonté de mettre l’assistance vocale au coeur de sa stratégie. Sur ce segment, Microsoft et Apple sont en retrait, ce dernier ayant quelques difficultés avec l’intelligence artificielle.

Sur le marché français c’est Google qui tient le haut du pavé avec ses deux modèles d’assistants vocaux. La plus petite était même récemment proposé par la FNAC au prix de 10€, au lieu de 60€, pour les clients achetant plus de 250 € de marchandise. Les assistants Amazon Echo sont prévues pour Avril 2018, un peu avant l’Homepod d’Apple. L’opérateur Orange devrait également entrer sur ce marché, avec Djingo, lequel sera disponible sur smartphone et sur une enceinte dédiée. La chaine de grande distribution Carrefour jette son dévolu sur l’assistant Google, lequel devrait pouvoir établir une liste de courses, trouver une recette ou chercher l’emplacement d’un magasin de l’enseigne, à la voix. Les assistants vocaux, avant de devenir vraiment indispensables, n’ont pas fini de nous étonner.



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Administration | In the world | En France | Villes Smart | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Les rendez-vous de l'innovation






L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  






Suivez-nous
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté