smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Smartphone : iPhone X, la technologie au prix fort


Rédigé par le Samedi 11 Novembre 2017 à 12:10 | Lu 562 fois


Qui déboursera plus de 1000 € pour s’acheter le dernier né des smartphones de la marque à la pomme ? Dix ans après la sortie de son premier iPhone, Apple défraie de nouveau la chronique en sortant, pour cet anniversaire, la version X de son bijou, que les plus branchés s’arrachent déjà. Les voleurs aussi.


L'iPhone X, un bon smartphone sans vraie révolution (Photo Sarah Tew/CNET)
L'iPhone X, un bon smartphone sans vraie révolution (Photo Sarah Tew/CNET)
Il faudrait être fou pour acheter un téléphone, pardon un smartphone,  à ce prix, disaient dès sa sortie, la semaine dernière, les détracteurs du dernier né d’Apple. Il est vrai que pour se balader dans les rues avec un téléphone dont le prix démarre à 1160 € pour la version à 64 Go jusqu'à 1330 € pour celle à 256 Go, il ne faut pas craindre de se le faire arracher. D’autant que l’appareil n’est pas livré avec une chaîne à attacher au poignet…
 
S’il existe sur le marché d’autres smartphones tous aussi capables de remplir les fonctions de base qu’on est en droit d’attendre d’un tel appareil : téléphoner, photographier, envoyer ses mails ou surfer sur internet, force est de constater que le fabricant n’y va pas par le dos de la cuiller.
 
En matière de technologie, Apple a toujours été une entreprise à part qui a toujours su garder une part de mystère dans la fabrication de ses appareils et un prix élevé, en proposant presque des produits de luxe, réservés à une élite intellectuelle ou artistique, un objet du désir que l’on aimerait posséder, mais que l’on ne peut pas s’offrir. Un objet du désir, comme la pomme d'Eve et d'Adam, qui lui sert d’emblème. (Voir ici la véritable histoire du logo d'Apple).
 
En dehors de l’effet de mode chez ceux qui n’hésitent pas à payer le prix fort, reste une horde de passionnés qui ne jurent que par la pomme, quitte à se saigner aux quatre veines pour acheter cette merveille de technologie, comme toujours chez Apple. Car si le prix peut faire fuit certains geeks, force est de constater que le petit nouveau a de quoi plaire, même s’il est fortement conseillé d’attendre ou plutôt acheter le précédent, l’iPhone 8 (Dix ans obligent, il n’y a pas de version 9…), ne serait-ce que pour ne pas essuyer les plâtres. Si le précédent n’est pas une révolution, pour laisser plus de champ libre au petit dernier, il est tout de même 300 € moins cher.
 
Alors quoi de neuf sous la dalle tactile de l’iPhone X qui, contrairement aux précédents, occupe tout l’espace ? En premier lieu, sa dalle Oled  de type Pentile, fabriquée par Samsung, mais étudiée par Apple, qui occupe toute la surface, ou presque,  en faisant même disparaître le bouton Home. Seule une fine bordure subsiste, pour tenir cette fameuse dalle ultrafine et hyper sensible. Avec sa diagonale d'écran de 5.8 pouces, les 82% de surface utile permettent de le placer entre l'iPhone 8 (4.7 pouces) et le 8S (5.5 pouces). Quant au dos, pas de grands changements. On y retrouve les deux modules photo de la version précédente.

Au niveau de la concurrence en matière de technologie et de design

Si le bouton Home a disparu, exit également le lecteur d’empreinte digitale « Touch ID ». Le verrouillage biométrique est désormais assuré par le « Face ID », un système de reconnaissance faciale qui cartographie un visage en 3D à l'aide de l'infrarouge. Ce système offre plusieurs avantages : une plus grande latitude dans l'orientation du smartphone par rapport au visage et un déverrouillage qui fonctionne même lorsqu'une partie du visage est masquée, par des lunettes par exemple.  Dans 90 % des usages, l'utilisation de Face ID est aussi efficace que celle de Touch ID, annonce le constructeur. 
 
La disparition du gros bouton Home, obligera également l’utilisateur à de nouveaux gestes, dont Apple a le secret.  Au chapitre des regrets, la disparition de la prise jack. Désormais tout se fait sans fil, sauf pour le charger. En revanche, l'iPhone X présente une étanchéité à la poussière et à l'eau (IP67, jusqu'à 1 m d'immersion pendant 30 min). Intéressant pour ceux qui le font tomber dans le lavabo ou la cuvette des toilettes. Si, si …
 
Sur le plan des performances, la puce Apple A11 Bionic dont est équipé cet avion de chasse assure le job sans broncher, avec « seulement » 3 Go de RAM. La majorité des smartphones haut de gramme sous Android descendent rarement en dessous de 4 Go et certains atteignent parfois 8 Go, pour des prix qui ne sont pas très éloignés de l’iPhone.
 
Coté appareil photo, le modèle X ne fait pas beaucoup mieux que le 8 en terme de qualité, même si désormais il est équipé d’un capteur de 12Mpx avec une optique stabilisée de 28 mm (grand angle) ouvrant à f/1,8 et une seconde à  56 mm (Télé) stabilisé ouvrant à f/2,4. Ces deux optiques, légèrement plus lumineuses grâce à un capteur plus grand, permettront d’être un peu plus à l’aise en basse lumière.
 
Reste l’autonomie, point faible de nombreux smartphones. Apple a annoncé que son dernier modèle offrait deux heures de plus que l’iPhone 7. En fait l’autonomie est semblable à celle du 8S, l’appareil étant capable de survivre deux jours sans utilisation, et environ 12h en utilisation normale.
 
Êtes-vous convaincu ? Si l’iPhone X est un produit technologiquement réussi sur le plan du design, elle lui permet de se maintenir sur le marché du smartphone toujours grignoté par les appareils Android, plus abordables sur le plan tarifaire. À moins de succomber aux sirènes  de la mode, d’être fortuné et de vouloir se distinguer en achetant ce que le commun des mortels ne peut s’offrir, ce nouveau smartphone est hors de prix eu égard de ce qu’il apporte. Espérons qu’Apple reverra sa facture dans les mois à venir, surtout quand l’on sait que le prix de revient de l’engin dépasse à peine les 400 €.  En attendant, les opérateurs téléphoniques les proposent en précommande, avec un apport et un paiement étalé selon les forfaits et engagements. 


MOTS CLÉS : Apple, IoT, Smartphone, technologie

Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Startups et innovation











Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté