Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Smiile, un vrai réseau social, économique et environnemental


Rédigé par le Jeudi 5 Avril 2018 à 16:53 | Lu 1394 fois


L'avenir des villes passera-t-il par le modèle collaboratif ? Sans doute si l'on en croit le succès de Smiile, une plate-forme de proximité née en Bretagne et qui permet de recenser des services collaboratifs à l’échelle des quartiers et des petits territoires. Et ça marche plutôt bien puisqu'à ce jour plus de 20 000 réseaux d'échanges entre voisins ont été créés.


Les jardins partagés en pieds d’immeubles, une initiative du bailleur social Immobilière Podeliha à Angers (49), utilisateur de Smiile. (Photo Podeliha - Solivert)
Les jardins partagés en pieds d’immeubles, une initiative du bailleur social Immobilière Podeliha à Angers (49), utilisateur de Smiile. (Photo Podeliha - Solivert)

Pourquoi allez chercher ailleurs ce que l'on peut trouver à deux pas, chez des voisins prêts à partager et échanger. Consommation en circuits courts, production locale d'objets dans le cadre de fablabs, espaces de travail partagé (Coworking), investissement local grâces aux plates-formes de financement participatif, les acteurs de l’économie collaborative sont aujourd’hui bien positionnés pour répondre aux enjeux majeurs des territoires.  «  Ils profitent même aux villes, et en particulier les villes moyennes qui voient leurs centre-villes se dévitaliser »  souligne Clémentine Malgras, Cheffe de projet de l'étude « Sharitories » du lab Ouishare x Chronos.

« Face à une crise de l’attractivité, les villes moyennes se tournent de plus en plus vers leurs richesses intérieures en privilégiant l’entrepreneuriat et la formation pour accélérer la transition numérique des entreprises et créer de l’emploi », constate Clémentine Malgras « Les collectivités doivent encore apprivoiser et encourager les usages anciens revisités par les outils numériques. Certaines expérimentent un modèle de ville intelligente autre que celui des métropoles, appuyé sur leurs atouts locaux et la force de réseaux collaboratifs »

Les collectivités et les citoyens s'organisent, recréant avec l'aide de startups locales ou nationales de vrais réseaux sociaux qui n'ont rien a envier à ceux venus d'outre Atlantique puisqu'ils permettent de tisser du lien a l'échelle d'une petite ville ou d'un quartier. « Ces nouvelles pratiques, liées à l’exercice renouvelé de la citoyenneté à l’échelle locale, révèlent un potentiel considérable pour les territoires en alliant impact social, économique et environnemental », ajoute Clémentine Malgras.
 

« L'entraide est une valeur qui a du sens aujourd’hui »


« Faciliter le quotidien des français, partout et en tout moment », c'est le slogan de Smiile, initialement « Mon P'ti Voisinage », le réseau social fort de 300 000 utilisateurs, premier réseau de proximité, basé sur le partage et l'entraide entre les citoyens d'un village, d'une petite ville, d'un quartier ou d'un immeuble. Fondée à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), en 2014, par David Rouxel, un acteur engagé dans l'écosystème collaboratif local, la plate-forme Smiile propose ni plus ni moins de faire vivre ou revivre la ville ou le quartier, de lui redonner du sens, sans chercher à régler les problèmes de voisinages, mais en favorisant tout de même les rapports humains.

« Le lien social s’est fortement dégradé dans nos sociétés. Smiile se positionne en acteur convaincu, optimiste et porteur de solutions pour retisser des liens sur la toile et dans la vraie vie, à proximité de chez soi » explique David Rouxel. « L'idée de Smiile c'est de faciliter les relations et les interactions entre toutes les parties prenantes de cet écosystème local : particuliers, producteurs et commerçants, villes, constructeurs, acteurs de l’économie collaborative… l’entraide est une valeur qui a du sens aujourd’hui ». Le projet est ambitieux et après les villes de la région Bretagne, l'idée fait son chemin et David Rouxel envisage même de l'étendre à l'international.

De la vie du quartier, en passant par le partage d'objet, les coups de main pour jardiner ou bricoler, les achats groupés, la consommation locale ou encore le covoiturage, Smiile se présente comme le réseau qui rassemble autour de projets et valeurs communes, à cent lieux des agressions verbales et des fausses nouvelles de Facebook. Localement c'est du concret et les élus comme les citoyens apprécient un concept qui préfigure la ville intelligente où les citoyens partagent la gouvernance et les actions locales.

« La meilleure réponse aux petits tracas du quotidien c'est souvent la personne de confiance et de proximité », appuie David Rouxel. Après avoir saisi une adresse, celle de votre résidence,  l'application détecte en clin d’œil ce que les voisins proposent en termes de matériel, de services et aussi ce qu'ils recherchent. « C'est idéal pour faire des économies, organiser la vie de quartier », précise le concepteur de Smiile.

Faire de l’économie du partage, l’énergie verte de demain, en réduisant l'empreinte carbone par la mutualisation. Faire le choix du local, pour une économie plus joyeuse qui se joue à deux pas de chez vous , c'est le leitmotiv de cette plate-forme utilisable sur ordinateur, tablette et même smartphone afin d'y avoir recours à tout moment.

Pour en savoir plus : www.smiile.com




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Villes Smart | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Les rendez-vous de l'innovation | Droit du numérique


PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire