smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Sunplugg, le chargeur solaire de Grolleau, entre au lycée


Rédigé par le Mercredi 28 Juin 2017 à 10:58 | Lu 1127 fois


Ce n’est une surprise pour personne, les enfants du millénaire, les « millenials », viennent au lycée avec des terminaux mobiles dont ils ne se séparent peu ou presque. Avec tous ces appareils en circulation un problème se pose : la recharge des batteries. Pour eux, la société Grolleau, une entreprise spécialisée dans les armoires électriques, a conçu le « Sunplugg », un dispositif autonome en énergie, connecté, et qui permet de recharger les mobiles et sert au passage de support pédagogique sur l’énergie renouvelable.


Le Sunplugg est très apprécié des lycéens angevins (photo Lycée Saint Aubin de la Salle)
Le Sunplugg est très apprécié des lycéens angevins (photo Lycée Saint Aubin de la Salle)
Une prise de courant pour charger leur smartphone ou leur tablette.  C’est l’une des principales inquiétudes de la « digital natives », cette génération qui ne semble pas pouvoir vivre sans leurs bijoux technologiques. Si certains se sont équipées de batteries supplémentaires, d’autres arpentent les couloirs de leur établissement scolaire pour trouver ces fameuses prises qui leur permettront de redonner un peu d’énergie à leur portable, évitant de les couper d’un monde dont ils semblent ne pas pouvoir s’échapper.
 
 Spécialisée dans la fabrication d’armoires et d’enveloppes extérieures destinées aux réseaux, l’entreprise Grolleau, installée à Montilliers (49) entre Angers et Cholet, a pensé à ces « millénials » qui errent à la recherche d’une prise de courant. Pour eux, mais aussi pour les enseignants, le bureau d’étude de l’entreprise a développé courant 2016, le « Sunplugg », un dispositif  totalement autonome en énergie, connecté, et qui permet de recharger tout type de matériel électronique (smartphones, liseuses, tablettes, etc.). Après un an  de recherche et développement  Grolleau a mis cette solution innovante au service des enseignants du secondaire, de deux établissements angevins afin de prendre en compte leurs besoins dans une possible évolution du produit.
 
Doté d’un panneau solaire photovoltaïque qui convertit le rayonnement solaire en électricité, le Sunplugg est connecté en réseau bas débit afin de permettre le contrôle en temps réel et à distance des données de consommation, en particulier l’état de charge, la température de la batterie, le courant de charge, la tension, etc. Impliqué dans les problématiques environnementales et la production d’énergie avec notamment ses bornes de recharge pour véhicules électriques, Grolleau a souhaité travailler sur un produit proposant une solution d’énergie renouvelable et gratuite, mais également adaptée aux besoins des enseignants.  
 
 « Outre la charge des mobiles, c’est un vrai support pédagogique »

 Après un partenariat réussi avec le monde de l’enseignement, la société Grolleau qui avait travaillé sur un projet d’armoires modulables de stockage pour tablettes numériques, prolonge l’expérience avec cette innovation technologique qui correspond aux besoins des lycéens. « Le Sunplugg est un produit ludique et facile d’utilisation. C’est pourquoi nous avons imaginé un partenariat avec des lycées afin que les élèves puissent l’utiliser pour leurs besoins personnels et les professeurs comme matériel d’enseignement », explique Frédéric Brier, Responsable Activité Energie chez Grolleau.
 
Installé en test dans deux lycées d’Angers, Saint Aubin de la Salle et Chevrollier, depuis février 2017, le Sunplugg est utilisé très régulièrement par les élèves, lesquels l'on facilement adopté. Et pour les enseignants l’appareil se veut aussi pédagogique comme l’explique Eric Metay, Directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques au sein du Lycée Chevrollier à Angers : «  les manières d’aborder le Sunplugg sont multiples. On peut travailler sur des calculs pour estimer le nombre d’appareils pouvant être rechargés, étudier la charge et décharge de la batterie, la communication par les réseaux bas débit (IoT) mais également étudier les courbes des planètes à partir de la production d’énergie, selon le cycle solaire. Il y a beaucoup de choses à faire ! »,
 
Mêmes propos pour Stéphane Grellier, Chargé de Relations Entreprises pour le lycée St Aubin La Salle : «  notre établissement est labellisé E3D avec des commissions sur le développement durable, nous pouvons faire le lien entre nos formations énergie et les panneaux solaires du Sunplugg ».
 
Pour l’entreprise Grolleau, les retours donnés par les professeurs des deux établissements test sont plutôt satisfaisants et correspondent à ce qu’avait imaginé l’entreprise. Cette expérimentation va permettre d’affiner la mise au point de l’appareil dont la commercialisation devrait débuter à la rentrée prochaine. Outre les établissements d’enseignement, nous ne doutons pas que le SunPlugg devrait trouver sa place dans de nombreux lieux publics ou privés. 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Avis d'expert











Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté