Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Technologies numériques et objets connectés, l'agriculture n'est pas en reste


Rédigé par le Samedi 24 Février 2018 à 11:04 | Lu 692 fois


C'est le plus grand rendez-vous du monde agricole. Le Salon International de l'Agriculture ouvre ses portes aujourd'hui, au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Outre les veaux, vaches, cochons, couvées et autres engins agricoles, les technologies numériques et les objets connectés prennent une place de plus importantes dans ce salon, démontrant que l'agriculture prend, elle aussi, le train de la transition numérique.


La Ferme Digitale au Salon International de l'Agriculture de Paris (Photo SIA)
La Ferme Digitale au Salon International de l'Agriculture de Paris (Photo SIA)

L'agriculteur n'est plus le paysan que les urbains considéraient inculte et qui vivait presque coupé du monde au fond de sa campagne. A la fois chef d'entreprise, gestionnaire de patrimoine, commercial, manager et technicien il sait désormais vivre avec son temps et la transition numérique n'a pratiquement plus de secret pour lui. Mieux, c'est même une évolution technologique indispensable.

Partant de ce constat, on ne compte plus le nombre de startups et entreprises de la Tech qui s'investissent dans ce secteur prometteur avec un objectif : rendre la ferme plus ingénieuse et plus facile à vivre au quotidien. Du semoir guidé par GPS, aux robots de traite, en passant par les drones de surveillance des cultures, et l'optimisation numériques des rendements, le nombre de propositions technologiques augmente de manière exponentielle. Pas étonnant que le digital investisse les allées du salon international de l'agriculture

Vitrine d'un monde agricole en perpétuel mouvement, le Salon de Paris, a créé en 2016 l’espace « AGRI’4.0 ». Cet espace de 500 m2 qui se veut le reflet de l'évolution de l'agriculture traditionnelle vers le numérique, accueille un nombre de plus en plus important de jeunes pousses qui travaillent pour le monde agricole. En 2016 elles étaient 12, cette année elle seront 20 sur cet espace entièrement dédié, sans compter celles qui sont installées directement sur les stands des constructeurs et importateurs de matériel et prestations agricoles. Mêmes les vaches désormais équipées de colliers connectés pour tout connaître de leur identité, ne vont plus savoir où donner de la tête.

« Cet espace accueille les professionnels en quête de nouveautés et fera découvrir au grand public la modernité d’un secteur en pleine expansion », annoncent les organisateurs du salon. 


La Ferme Digitale, pour une agriculture performante et durable

Parmi les principaux exposants de cet espace dédié au numérique et à l'innovation, installé dans le pavillon 4 du parc des expositions parisien, la Ferme Digitale, une association sans but lucratif qui s'est fixée pour objectif de promouvoir l’innovation et le numérique pour une agriculture performante et durable, y accueillera une vingtaine de startups qui s'investissent dans l'agriculture du futur.

« La France fait partie des grandes puissances agricoles dans le monde et le rôle de La Ferme Digitale est de développer la ferme du futur. Nous sommes convaincus que le numérique permettra de soutenir la compétitivité et le quotidien des agriculteurs », déclare Paolin Pascot, co-fondateur d’Agriconomie et Président de La Ferme Digitale.

Tous issus du monde agricole, les fondateurs de la Ferme Digitale ont pour ambition d’accompagner la révolution agricole grâce au numérique, avec des valeurs forte en matière d'innovation, en valorisant les solutions techniques et technologiques qui devraient permettre à l'agriculteur d'être plus performant tout en respectant son environnement ; en totale transparence, pour permettre à l’agriculteur de regagner son indépendance par rapports aux lobbies de l'agrochimie notamment, mais aussi en gagnant la confiance des consommateurs grâce, notamment, au digital ; en faisant preuve de pragmatisme avec des applications pratiques qui ont un impact direct sur la pérennité de l'agriculture française.

D'autres structures sont également présentes sur cet espace qui préfigure l'agriculture de demain et plus particulièrement : Agrilend, une plateforme de prêts participatifs dédiés à la filière agricole, qui met en relation directe les particuliers et des porteurs de projets de diversification ou d’installation du monde agricole ; SAIPOL, une filiale du Groupe Avril, en charge de la production et de la commercialisation française des huiles végétales raffinées, du biodiesel sous la marque Diester et de la glycérine végétale et SAP, une entreprise, très implantée dans le monde agricole, qui conçoit et vend des logiciels,et plus particulièrement des systèmes de gestion de maintenance.

L'agriculture bouge, et elle entend bien le démontrer. Le Salon International de l'Agriculture, est une occasion unique, tant pour les professionnels que pour le public urbain, qui peut ainsi mesurer l'évolution d'un monde qu'il regarde parfois avec une certaine distance. Le numérique n'est pas réservé aux seuls urbains et c'est heureux...

 Salon International de l'Agriculture
du 24 février au 4 mars 2018
Pour en savoir plus : www.salon-agriculture.com




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Startups et innovation | L'actu de la Smart City | Avis d'expert






L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      






Suivez-nous
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté