Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Territoires d'innovation : Dijon Métropole, lauréat pour son système alimentaire


Rédigé par le Samedi 6 Janvier 2018 à 18:14 | Lu 1423 fois


Dijon Métropole (Côte d'Or) qui nourrit l’ambition de devenir d’ici à 10 ans un modèle en matière de système alimentaire durable pour les métropoles nationales et internationales, a de quoi être satisfait. La métropole bourguignonne fait partie des 24 lauréats de l'appel à manifestation d’intérêt de l’action « territoires d’innovation de grande ambition (TIGA) » du Programme d’investissements d’avenir.


L'INRA, un des fers de lance de l'agro-écologie dijonnaise (Photo INRA Bourgogne-Franche-Comté)
L'INRA, un des fers de lance de l'agro-écologie dijonnaise (Photo INRA Bourgogne-Franche-Comté)
Dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, l’État a confié à la Caisse des dépôts (CDC) la gestion de l’action « Territoires d’innovation – grande ambition », dotée d’une enveloppe de 450 millions d’euros sur dix ans. Dans ce cadre, le Commissariat général à l’Investissement et la CDC ont lancé un appel à manifestations d’intérêt (AMI) afin de sélectionner des projets originaux associant un haut niveau d’innovation et un écosystème territorial. Les candidat avaient jusqu'à la fin septembre 2017 pour remettre leur dossier.

Selon la Caisse des dépôts « l’ambition de cet AMI est de faire émerger des territoires d’innovation de grande ambition, notamment axés sur la ville, la forêt, le tourisme ou l’agriculture ». Il peut s’agir de territoires urbains, ruraux ou mixtes, en continuité territoriale ou en « archipel ». 

Pour le Gouvernement français à l'origine de cette initiative, il s'agit de répondre aux enjeux des transitions énergétique et écologique, numérique, démographique et sociales des territoires. Les défis a relever sont ambitieux et doivent notamment permettre  et faciliter l’émergence d’idées et de nouvelles formes de coopération, ainsi que l’évolution des usages. 

Il s'agit dans ce cadre de doter les entreprises de toutes tailles, d'avantages permettant de les rendre plus attractives en matière d'investissement et d'exportation de technologies éprouvées. Il s'agit également de renouveler le potentiel culturel en tenant compte, dans l’élaboration de solutions, des habitants dont l’environnement quotidien est modifié. Enfin il s'agit de mettre en place des systèmes résilients susceptibles de faire face aux risques induits par les changements climatiques. 

La ville et la métropole de Dijon, très investies dans l'écologie et l'environnement a déposé un dossier et a été retenue, avec 23 autres collectivités, pour son projet de territoire modèle du « système alimentaire durable de 2030 ».

« C’est une grande reconnaissance pour nous. Ce projet est l’un des piliers de notre projet métropolitain, résolument tourné vers l’écologie et l’environnement. Cela prouve que nous sommes sur la bonne voie », a déclaré François REBSAMEN, maire de Dijon, Président de Dijon métropole, à l'annonce des résultats, le 3 janvier dernier. 

Un appel à projets destiné à améliorer la qualité de vie des habitants et d’augmenter la durabilité des territoires

Dijon métropole qui s'est lancé depuis plusieurs années dans une démarche singulière en terme d'alimentation, s'affiche aujourd'hui comme la vitrine d’une agriculture performante et durable en milieu urbain et péri-urbain, basée sur des modèles économiques viables pour des productions locales créatrices d’emplois. Cette démarche repose à la fois sur la création d’un nouveau modèle de production agro-écologique à haute performance environnementale et le partage vertueux des ressources entre la ville et le monde agricole.

D'ici a 10 ans le bassin de vie de Dijon a l’ambition de devenir le territoire de référence d’un système alimentaire durable servant de modèle aux autres métropoles, qu'elles soient nationales ou internationales. Cette ambition repose sur une approche systémique touchant à l’ensemble des activités de production, d’échange, de transformation, de distribution et de consommation d’un territoire.

Les vingt-quatre lauréats, dont Dijon, bénéficieront dès 2018 d’un accompagnement et d’un appui financier pouvant aller jusqu’à 400 000 euros pour affiner leur projet.  Au cours de l'année, un appel à projet sera lancé pour sélectionner et accompagner un nombre limité de territoires d’intérêt national, destiné à améliorer la qualité de vie des habitants et d’augmenter la durabilité des territoires, avec à la clé, une enveloppe de 450 millions d’euros sur 10 ans pour les projets sélectionnés. 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Villes Smart | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Les rendez-vous de l'innovation | Droit du numérique


PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire