VivaTech : définitivement Green Tech !


Rédigé par Jérémy NESTEL le Mercredi 29 Juin 2022 à 16:32

L’édition 2022 de VivaTech fut exceptionnelle cette année, non seulement pour la vitrine technologique européenne qu’elle incarne mais également pour l’écosystème international de rencontres qu’elle propose durant ces trois jours. Le retour de Jérémy NESTEL, Directeur de la Transition Numérique et de l'Innovation chez Communauté d'Agglomération de Béthune Bruay Artois Lys Romane.


La marque chinoise Huawei affiche clairement sa volonté de s'investir dans la Green Tech (Photo JN)
La marque chinoise Huawei affiche clairement sa volonté de s'investir dans la Green Tech (Photo JN)
Au-delà de la proximité possible avec des Ministres, des PDG du monde entier et la rencontre avec des experts, Viva Technology (VivaTech pour les initiés)- permet d’analyser aisément les tendances qui se développeront demain.

La Green Tech propulsé par la French Tech en aura séduit plus d’un avec des innovations mises en lumières par des entrepreneurs en totale adéquation avec leurs valeurs éthiques :  produire et consommer différemment.

Coup de cœur pour @Green Cement qui propose des alternatives au ciment grâce à l’utilisation de l’argile. Green Cement développe un modèle éthique en totale cohérence avec sa raison d’être : produire et construire localement.

On retiendra également @Vegskin, soutenu par accélérateur REV 3 de la Région Hauts de France, qui à partir de récupération de bananes entières, réussi sans additif à fabriquer du cuir végétal.

La société angevine Néolithe, transforme, quant à elle, les déchets non-recyclables en pierres, avec la volonté de relocaliser le traitement des déchets au cœur des territoires

La filière Green Tech est foisonnante et embrasse tous les sujets de transition.  Les Territoires l’auront bien compris. Pour exemple, la Région Sud s’affiche clairement comme territoire Green Tech, la Communauté d’Agglomération de Béthune Bruay met en avant son territoire comme moteur dans la transition énergétique. On sent bien que tous les acteurs présents sont concernés par cette thématique. Huawei affiche fièrement sur son stand les trois « slogans » que l’on pourrait retenir de VivaTech : Open Innovation, Smart Work et Green Tech.
 

Bioo : charger son téléphone avec la terre (photo JN)
Bioo : charger son téléphone avec la terre (photo JN)

Un salon dont les deux faces peuvent disrupter l'avenir

Le marché est colossal pour les Green-entreprises. Ce dernier se trouve malheureusement « boosté » par la guerre en Ukraine et les enjeux sur le climat.  Les « éco-activités » sont en forte croissance.  La French Tech et le Ministère de la Transition Écologique en dévoilant sur le salon les 22 lauréats du concours FT Green 20, en présence de Bruno Lemaire, invitent les investisseurs à financer leurs pépites.

Parmi les 22 lauréats, Tallano Technologies est à féliciter pour son aspirateur à particule permettant de récupérer celles s’échappant des freins des véhicules.

Certaines entreprises développent des innovations de rupture à impact social ou environnemental, d’autres impactent l’imaginaire comme Aglaé qui développe de la lumière végétale ou Bioo qui produit de l’électricité en récupérant les électrons se trouvant nativement dans la terre.

 Cette année VivaTech incarnait deux faces : celle du web3 : « Metaverse, blockchain et NFT » et celui de la Green Tech. Ces deux visages peuvent disrupter l’avenir, entre réalité augmenté et augmentation du réel, faire pousser des fleurs bioluminescentes avec l’électricité de la terre invite peut-être à s’engager autrement dans l’avenir. 





              


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Juin 2022 - 10:57 VivaTech : retour sur l’édition 2022

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


vignette adhésion Banniere Don