Vivatech : Josephine Uwaze Ndeze, le talent à ne pas louper !


Rédigé par Alexandra OLLIVIER le Lundi 28 Juin 2021 à 14:12 | Lu 1133 fois


Parmi les entrepreneurs et les passionnés, Joséphine Ndeze Uwase s'est démarqué à l’évènement Vivatech avec son projet “Sos mama”. Ce bracelet intelligent et connecté vérifie à distance les signes vitaux des futures mamans. Portrait de sa fondatrice par Jérémy Nestel, Directeur de la Transformation Numérique et de l’Innovation à Communauté d’Agglomération de Béthune Bruay Artois Lys Romane.


A Vivatech, Josephine Uwaze Ndeze,  forme le talent de la RDC à ne pas manquer (source : site My global Village)
A Vivatech, Josephine Uwaze Ndeze, forme le talent de la RDC à ne pas manquer (source : site My global Village)
Elle s'appelle Josephine Uwaze Ndeze, elle rayonne avec discrétion. Elle fait parti de la délégation de la République Démocratique du Congo, invité par Vivatech. Patiente et à l'écoute de sa devise " travailler dur jusqu'à ce que sa fasse mal car le pauvreté fait plus de mal" . Sa voix douce et légère pourrait vous faire croire que la RDC ressemble au Wakanda tant elle croit en son pays et ses voyages entre Goma et Kinshasa. Le pays dans lequel, elle vous invite à investir, c'est le sien, elle le porte dans son cœur. Elle appartient aux nombreux talents sur lesquels les pays de la Francophonie n'investissent pas assez. Cette jeunesse, dont l'entrepreneur Bony Maya qui a organisé le salon Findtech à Kinshasa, en est un autre exemple.

Josephine Uwaze Ndeze est venue présenter le projet de sa startup SOS Mama qui vise à accompagner via une application les femmes dans leurs grossesses pour éviter les fausses couches. Les fausses couches concernent une femme sur quatre et d'après une étude du Lancet de données relatives à 4,6 millions de grossesses dans sept pays suggère que le fait d'être noire augmente le risque de fausse couche de 43 %.

Son application est reliée à un bracelet qui analyse en permanence le pouls et la tension pour que des médecins partenaires puissent accompagner les grossesses. Chaque jour, via l'application, il est possible de bénéficier de conseil ou via un forum de poser des questions à d'autres femmes enceintes. Les prototypes sont déjà bien avancés et SOS Mama recherche des investisseurs en capacité d'accompagner son développement et la production des bracelets.

SOS Mama espère développer son modèle économique autour de la Data et des données de santé. Une rencontre sur Vivatech avec un responsable de l'OMS la conforte dans ce modèle, il manque des données de santé en RDC. En attendant que SOS Mama soit finalisé, elle a développé la startup Updev dont elle est COO. Updev développe des applications Web et smartphone. La jeune startup a pour ambition de promouvoir les nouvelles technologies de l'information et de la communication sous deux aspects : en concevant des solutions adaptées qui contribuent à la résolution des problèmes de société et en promouvant les jeunes dans la technologie par le biais de formations et de concours.

Récemment, Josephine Ndeze a été élue Miss Geek Afrika en 2019 et elle est ambassadrice du Next Einstein Forum visant à promouvoir et renforcer l’enseignement et la recherche scientifique à travers le continent, à mettre en valeur les meilleurs jeunes scientifiques d’Afrique et à soutenir un développement mené par la science.

Pour autant pour se former et accompagner les développeurs de sa startup, elle recourt à des cours en ligne pour se perfectionner en langage Java. Tout l'enjeu est aujourd'hui là, pour le développement des startups, il faut mettre en place des formations pour accompagner la montée en compétence des équipes.

A cet effet, et dans la mouvance de ces nouveaux entrepreneurs, il est prévu d'organiser un évènement en ligne avec des talents comme Bony Maya sur les enjeux de la formation en Afrique, Vivatech  a permis de créer des contacts avec plusieurs grands acteurs français de la formation et des collectivités territoriales françaises qui seraient partantes pour accompagner des startups de RDC en résidence pour les accélérer. Beaucoup de jeunes chefs d'entreprise peuvent inspirer également des jeunes en France. Plusieurs jeunes startups africaines croient que les enjeux de développement de leurs pays passeront par le numérique et l'innovation.  Le numérique et les nouveaux outils de communication peuvent initier d'autres formes de coopération et dans ce sens nous sommes nombreux à être convaincu que les talents de l'Afrique peuvent apporter une forte plus-value dans les enjeux mondiaux qui s'annoncent autour de la Transition Énergétique et Numérique.

A vos agendas : début octobre notre média sera partenaire de l'événement, forte personnalité attendue de la France, du Québec et de la RDC !

Rédigé par Jérémy Nestel, Directeur de la Transformation Numérique et de l’Innovation à Communauté d’Agglomération de Béthune Bruay Artois Lys Romane.





              

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


vignette adhésion Banniere Don