World Cleanup Day : soyez prêt à vous investir pour votre planète


Rédigé par le Vendredi 17 Septembre 2021 à 10:59 | Lu 1009 fois


Organisée une fois par an, l’opération citoyenne World CleanUp Day, de nettoyage des rues et pas seulement, aura lieu cette année ce samedi 18 septembre. Lancée en 2007 par l’estonien Rainer Nõlvak, dans son pays, ce mouvement prend au fil des ans de l’ampleur et si le nettoyage de son environnement c’est tous les jours de l’année, il permet de faire prendre conscience et montrer le chemin aux citoyens que nous sommes.


Les déchets collectés sur la Maine à Angers, par un citoyen engagé, Mario Fournier (voir présentation en fin de sujet). (Photo Mario Fournier)
Les déchets collectés sur la Maine à Angers, par un citoyen engagé, Mario Fournier (voir présentation en fin de sujet). (Photo Mario Fournier)
Lancée en 2007 en Estonie, par Rainer Nõlvak le mouvement « Let’s Do It ! », prend rapidement de l’ampleur. L’année suivante, 50 000 estoniens soit 4% de la population, tous volontaires nettoient le pays en quelques heures. Pour son fondateur, le modèle est né et prend rapidement une dimension internationale avec un objectif ambitieux : faire en sorte qu’au moins 5% de la population d’un pays se réunissent pour nettoyer le pays en un jour. C’est le principe du « World Cleanup Day  », qui a réuni pour sa première édition, en 2018, soit 10 ans plus tard, 18 millions de personnes pour un nettoyage des déchets sauvages dans 158 pays. 
 
L’année suivante la prise de conscience est telle que les scores exploseront avec plus de 20 millions de citoyens nettoyeurs dans plus de 180 pays dont la France. Malheureusement l’effort a été quelque peu freiné par la crise sanitaire en 2020 : l’événement a tout de même réuni 11 millions de personnes dans 166 pays. Mais cette année donnera naissance « Digital CleanUp Day », car les données informatiques inutiles en surnombre sur les ordinateurs de la planète, nécessitent également un nettoyage.  

Le mouvement évolue, puisque depuis son lancement, « Let’s Do It World » (Estonie) est membre accrédité́ par l’ONU (Programme des Nations Unies pour l’environnement), la campagne de « World Cleanup Day » répondant aux objectifs de développement durable portés pour 2030, même si la prise de conscience ce n’est pas qu’un jour par an, mais bien tous les jours. Et avec la pandémie ça ne s’est pas arrangé, les masques abandonnés sur le bord du chemin sont légion. Du travail en perspective pour les nettoyeurs de cette édition 2021 du « World Cleanup Day ».
 
Dirigé par Virginie Guérin, présidente, l’association française « World Cleanup Day France » qui se démène pour que des actions soient menées dans toutes les villes, partage le slogan de l’organisation internationale : « soyez prêt, soyons partout, soyons un max ! ». Des actions concrètes seront donc menées dans toutes les villes par des ambassadeurs de l’association qui, en plus de fédérer les équipes assureront une dimension pédagogique afin que le nettoyage des déchets n’ait pas lieu qu’une fois par an, mais tous les jours. Faire en sorte que ça devienne un réflexe et que chacun se sente concerné, même s’il n’est pas l’auteur des actes d’incivilité que nous constatons chaque jour.
 
Sans compter que cette prise de conscience collective sur la problématique des déchets, est un moyen, dans la ville intelligente et citoyenne à laquelle nous aspirons, soit aussi « une action humaine qui invite au partage et aux échanges », poursuivent les organisateurs.
 

Allez plus loin avec le Cyber World CleanUp Day

Lancé pendant la crise sanitaire consécutive à la pandémie de Covid 19, avec l’Institut du Numérique Responsable un think and do tank qui a pour mission de sensibiliser l’ensemble des acteurs privés, politiques et associatifs aux enjeux clés du numérique responsable, le Cyber World CleanUp Day est une action citoyenne qui a pour but de sensibiliser le plus grand nombre sur l’urgence à réduire les impacts de nos usages du numérique et d’agir en faveur du numérique responsable. 
 
Pour les organisateurs il s’agit de réduire l’empreinte économique, sociale et environnementale du numérique, d’augmenter la capacité du numérique à réduire cette empreinte et réussir pour réussir l’e-inclusion de toutes et tous. 
 
Après une première édition pilote en 2020, le mouvement mondial s’engage dans la dynamique sous le nom de « Digital CleanUp Day ». « Les citoyens du monde entier vont dès lors pouvoir nettoyer leurs données numériques. Une autre occasion d’agir pour la planète », expliquent les organisateurs. L’opération à lieu en deux temps. Le 20 mars 2021 pour le nettoyage des données numériques et le 18 septembre 2021 pour la récolte des déchets d’équipements électriques et électroniques lors du World CleanUp Day. Pour plus d’information : https://cyberworldcleanupday.fr/

Agir chacun à son niveau, l’exemple d’un citoyen engagé

Habitant d’Angers et passionné de pêche et de photographie, Mario Fournier, n’a pas vraiment besoin de ces opérations organisées une fois par an, que ce soit par la municipalité de sa ville, lors d’une journée citoyenne, ou lors du World Cleanup Day. C’est en se déplaçant sur les rivières en canoé, l’appareil photo à la main qu’il constate les effets dévastateurs de ses concitoyens les moins scrupuleux.

Seul ou avec des amis, très impliqués comme lui, il organise des collectes de déchets sauvages et mieux il publie les résultats sur les réseaux sociaux afin de montrer l’étendue des dégâts pour notre planète. Il interpelle régulièrement les collectivités sur le sujet, en poussant des « coups de gueule », sans grand succès d'ailleurs. Mais il est encouragé par ceux, de plus en plus nombreux, qui le suivent dans sa démarche pédagogique, ses photos chocs ayant pour objectif de marquer les esprits. 
 
Pour en savoir plus : www.facebook.com/fournier.mario

Les entreprises s’y mettent aussi

L'équipe d'Alti Trading lors de sa collecte anticipée (photo Alti Trading)
L'équipe d'Alti Trading lors de sa collecte anticipée (photo Alti Trading)
Toujours à Angers, anticipant la journée du 18 septembre, une entreprise basée dans la ville, spécialisée dans la formation et l'accompagnement des particuliers à l'investissement sur les marchés financiers (trading, bourse et cryptomonnaies), Alti Trading, est descendue cette semaine dans les rues de la cité du roi René pour nettoyer et ramasser le plus possible de déchets qui « malheureusement polluent déjà trop nos rues » avancent les organisateurs. Sous l’entité d’« Act For World », les équipes de l’entreprise ont pu partager un moment de convivialité autour de valeurs qui nous sont chères. « Un geste simple pour se rendre compte à quel point les rues qui nous entourent ne sont pas des plus reluisantes », concluent les organisateurs. 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Juillet 2021 - 15:13 Environnement : la mer commence à Angers…

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Règlementation | Consommation | Société


vignette adhésion Banniere Don