Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

/e/ le premier smartphone Android qui s’affranchit de Google


Rédigé par le Jeudi 16 Mai 2019 à 09:44 | Lu 1056 fois


Lancer sur le marché un téléphone capable de se libérer des contraintes de l’ogre Google, c’est l’idée originale de « /e/ foundation », une organisation à but non lucratif dont l’objectif est de répondre au préoccupations légitimes des internautes quant à l’utilisation de leurs données personnelles. /e/OS, le système d’exploitation qui permet cette prouesse technique a été créé par l’un des fondateurs de Linux Mandrake. Les premiers téléphones libres seront disponibles en juin.


Les premiers smartphones seront livrés en juin prochain, mais ils peuvent être réservés sur le site de /e/foundation (photo /e/foundation)
Les premiers smartphones seront livrés en juin prochain, mais ils peuvent être réservés sur le site de /e/foundation (photo /e/foundation)
Les téléphones mobiles qui n’ont plus de téléphone que le nom, sont devenus de petites merveilles de technologie capable de se connecter en tous lieux pour échanger des données avec l’ensemble de la planète. Mais dans le monde merveilleux des télécommunications tout n’est pas aussi rose. Depuis que le smartphone existe, ce sont surtout les géants de l’internet, les GAFA (Google, Amazon, Facebook et autre Apple) qui se frottent les mains car ces petits bijoux que sont nos téléphones intelligents leurs fournissent des données sur nos déplacements, nos comportements, nos habitudes de vie, qui permettent d’orienter nos achats, voire nous pousser à la consommation, sans pratiquement nous en rendre compte. 
 
Une situation qui interpelle un nombre croissant de consommateurs qui voient d’un mauvais œil l’utilisation que ces grandes firmes, pour la plupart américaines, origine de l’internet oblige, peuvent faire de leurs données personnelles. Et ceci malgré la mise en place du RGPD (Règlement Général de la Protection des Données), le règlement européen qui renforce et unifie la protection des données pour les individus au sein de l'Union européenne.
 
Faire en sorte que nos smartphones n’aient plus besoin de Google Play pour fonctionner, car il s’agit pour l’heure de mobiles fonctionnant sous Android, c’est ce qui a motivé /e/foundation, une structure à but non lucratif, créée par Gaël Duval, développeur Linux reconnu et fondateur de Mandrake Linux, la première version conviviale du célèbre OS open source pour ordinateur. 
 
/e/OS qui équipe les mobiles de /e/Foundation se présente comme un nouveau système d’exploitation pour smartphones et ses services associés en ligne, conçu pour garantir la confidentialité et la sécurité des données des utilisateurs. Pour réussir cette performance, les utilisateurs n’ayant pas vraiment le choix au moment de leur achat, la /e/Foundation utilise des smartphones reconditionnés de première qualité pour installer l’OS alternatif avec l’aide de techniciens spécialisés. Il s’agit pour l’instant de produits de la marque Samsung (S7 et S9/ S9+), dont le prix indicatif est fixé entre 279 et 549 €, selon le site web de /e/foundation.
 
« Nul besoin d’être un geek pour l’adopter 

 « Les smartphones reconditionnés sont un moyen formidable de réduire les déchets électroniques et de contribuer à limiter notre impact sur l'environnement », explique Gaël Duval. « Les utilisateurs vont bénéficier d’un téléphone « comme neuf » à un prix réduit. Combiné à notre système d'exploitation basé sur le respect des données, c’est un nouveau modèle pour tous, beaucoup plus éthique. » 

Les premiers smartphones commenceront à être livrés en juin avec l’/e/OS préinstallé. Selon la fondation « /e/ est un écosystème mobile constitué d’un OS totalement libéré de Google, forké d’Android et qui reste compatible avec les applications Android, ainsi que les services en ligne, comprenant les alternatives Cloud, moteur de recherche, courrier électronique ou calendrier... tous utilisables avec un compte unique /e/ ».
 
Pour le vétéran de l’open source, Gaël Duval, « /e/OS / offre aux utilisateurs une confidentialité totale par défaut ». Alors que les autres plateformes mobiles offrent une certaine confidentialité cachée derrière des paramétrages confus, ou promeuvent la confidentialité tout en poussant simultanément des services gourmands en données. Le système développé par /e/Foundation offre une meilleure solution, garante de la confidentialité des données utilisateurs et capable de stopper les flux de données qui ne profitent pas aux utilisateurs, permettant au passage de faire des économies de batterie et de bande passante.
 
Selon l’esprit du concepteur, /e/ est une plate-forme unique développée autour de la protection de la vie privée, dès sa conception. Elle associe un système d’exploitation mobile, des applications soigneusement sélectionnées et des services associés en ligne, intégralement libérés de Google Play et compatibles avec toutes les applications Android. Cette plateforme met l'accent sur le design et la simplicité d’usage. « Nul besoin d’être un geek pour l’adopter », poursuit la fondation, contrairement à Linux qui nécessite des connaissances en développement informatique pour pouvoir en tirer profit. 
 
Créée en mars 2018, /e/ Foundation est une organisation à but non lucratif qui propose des alternatives aux personnes et aux entreprises soucieuses de la confidentialité de leurs données. Elle développe /e/, le système d'exploitation pour smartphone, avec les services en ligne associés. Ultérieurement /e/ Foundation prévoit de fournir un écosystème numérique complet, en tirant parti de l'open source et de la blockchain. 
 
Pour en savoir plus et contribuer au fonctionnement de cette initiative citoyenne :  e.foundation



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Administration | Smart City Web TV | Publi-Information | Tribunes | Les rendez-vous de l'innovation | La Smart City | Innovation | Villes et territoires | Projets Citoyens


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire