smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

30 étudiants grenoblois vont accompagner des startups au CES de Las Vegas


Rédigé par le Samedi 30 Décembre 2017 à 12:15 | Lu 1601 fois


Pour les étudiants de École de Management (GEM) de Grenoble , inscrits en Mastère Spécialisé Entrepreneurs, c'est une grande première. 30 d'entre-eux vont participer au prochain Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, du 6 au 13 janvier 2018, pour accompagner 9 start-up de la Tech française. Ce projet éducatif est inédit au sein des écoles françaises.


Etudiants de l'Ecole de Management de Grenoble (© Copyright Pierre Jayet / Prisme)
Etudiants de l'Ecole de Management de Grenoble (© Copyright Pierre Jayet / Prisme)
Partir au CES de Las Vegas (Nevada), ils n'en avaient même pas rêvé. Et pourtant c'est bien un rêve éveillé que vont vivre, début janvier 2018, 30 étudiants du Mastère Spécialisé Entrepreneurs de l’École de Management (GEM) à Grenoble : ils vont avoir la chance de participer au prochain Consumer Electronics Show, le plus grand rendez-vous de l'innovation de la planète. « Notre école a des valeurs fortes en entrepreneuriat, innovation et technologies » explique Cassandre Milius, l'une des étudiantes. « C'est surtout la seule école de commerce au monde qui envoie une promotion d'étudiants au Consumer Electronics Show de Las Vegas ».

La mission de ces étudiants, qu'ils ont facilement accepté, « c'est d'accompagner pendant un an, neuf startups françaises dans leur participation au salon de Las Vegas », poursuit l'étudiante. Dans ce cadre, ils travaillent aux cotés des jeunes pousses de la tech à l’élaboration de la stratégie de communication jusqu'à la gestion des retombées du salon en passant par la tenue du stand sur place.

Pour l'école grenobloise, c'est une grande première. Ce projet unique et totalement inédit à ce jour au sein des Grandes Écoles françaises est le fruit d’un partenariat entre le MS Entrepreneurs de GEM et Minalogic le Pôle de Compétitivité Mondial des Technologies du Numérique en région Auvergne Rhône-Alpes.

Pour ce projet, école et entreprises travaillent de manière collaborative, l'objectif étant de tirer le maximum de bénéfices de leur participation a ce qui se présente aujourd'hui la plus grande vitrine de l'électronique grand public et de l'innovation technologique.

« Nous nous engageons dans plusieurs types de mission, à l'exemple d'Oria, une jeune entreprise qui a inventé une bague connectée musicale qui révolutionne la pratique instrumentale », ajoute Clément Oddos, également étudiant. « Le CES c'est un catalyseur pour le plan de développement de notre entreprise. C'est pour nous un lieu de rencontre et d'échange avec énormément de visiteurs », précise Mario Viola, Directeur Marketing et communication d'Oria . L'objectif c'est de pouvoir agencer ces échanges, les référencer, pour adresser le message qui leur correspond ».
Le fil conducteur de notre pédagogie c'est que nos étudiants travaillent dans de vraies entreprises
La collaboration entre les startups et les étudiants s’étend sur toute l’année de leur formation, de septembre 2017 à avril 2018. Ces étudiants entrepreneurs ont pour missions de de définir et mettre en place un plan d’action de communication comprenant les relations presse et la stratégie digitale, préparer les pitchs et l’organisation du stand sur place, et enfin gérer les relations commerciales et le suivi clients après le CES. Un moyen pour ces étudiants de toucher de près les difficultés auxquelles sont confrontés ces jeunes pousses.

« Le partenariat entre GEM et Minalogic est parti de deux observations : la première c'est que les stratups qui partent au CES n'ont pas forcément les moyens d'exploiter le retour du salon et en amont n'ont pas toujours les moyens de le préparer », souligne Philippe Wieczorek, directeur de l'activité logiciel au sein du Pôle de compétitivité Minalogic. « Leurs dirigeants participent à un CES qui pourrait être meilleur pour eux et surtout derrière ils ne travaillent pas les retombées ». C'est en cela que les étudiants de l'école de management de Grenoble vont pouvoir leur apporter une aide. « Le CES est une incroyable opportunité pour ces startups, c'est pourquoi nous les accompagnons aussi dans une mission de veille et de communication », ajoute Cassandre Milius.

« Le fil conducteur de notre pédagogie c'est que nos étudiants travaillent dans de vraies entreprises, sur de vrais sujets, qu'ils sont susceptibles de retrouver dans leur propre entreprise par la suite », appuie Jean-Claude Lemoine, Directeur de l'Institut de l'Entrepreneuriat de l'école de Management de Grenoble. « N'oublions pas que cette formation s'adresse à des jeunes qui créerons en sortant ou un peu plus tard une société. Pour cela, le CES de Las Vegas est une occasion absolument unique ».

En parallèle, de ce suivi de jeunes entreprises, dix étudiants auront pour mission de découvrir pour le compte de grandes entreprises, les innovations phares du CES 2018 sur des thèmes comme la smart energy, l’éducation technologique, les smart cities, le machine learning, la réalité virtuelle ou encore l’intelligence artificielle.
 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Administration | In the world | En France | Villes Smart | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Les rendez-vous de l'innovation






L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Suivez-nous
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté