Acteur majeur de l’IoT, le groupe LACROIX solidement implanté aux USA


Rédigé par le Vendredi 7 Janvier 2022 à 15:57 | Lu 1225 fois

Reconnu en 2021 comme l’un des acteurs majeurs de l’Internet des Objets (IoT), le groupe LACROIX, dont le siège est implanté à Saint Herblain (Nantes Métropole), est actuellement présent au Consumer Electronics Show de Las Vegas pour confirmer sa stratégie en matière d’électronique dans les domaines de l’eau, des infrastructures ou encore de la 5G. Retour sur une année menée tambour battant.


Lacroix Group a été nommé "Fer de lance de l'innovation par le ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance (Photo d'illustration Adobe Stock)
Lacroix Group a été nommé "Fer de lance de l'innovation par le ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance (Photo d'illustration Adobe Stock)
Lancement d’IoT Continuum avec Orange, récompenses internationales, soutien du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance... pour l’ETI familiale LACROIX, l’année 2021 aura été déterminante en matière d’Internet des Objets dans les domaines de l’eau, des infrastructures ou encore de la 5G.  L'année 2021, pourtant compliquée pour bon nombre d'entreprises, crise sanitaire oblige, confirme la pertinence de la stratégie du groupe nantais pour les années à venir.
 
Pour LACROIX, l’année 2021 a commencé avec la conquête de l’Ouest Américain. Pas uniquement lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas (Nevada), événement incontournable, auquel le groupe nantais participe depuis plus années (voir vidéo), mais aussi et surtout avec l’alliance avec l’EMS (Electronic Manufacturing Services) américaine Firstronic, laquelle se conclura par une prise de participation majoritaire dans le capital de la société, en décembre de la même année. De quoi donner une vraie stature internationale au groupe LACROIX. 
 
« L’acquisition historique de Firstronic qui viendra renforcer nos capacités, cela nous conforte dans la pertinence de l’orientation stratégique du plan LEADERSHIP 2025 : devenir un leader international des solutions IoT industrielles et des équipements électroniques pour les applications critiques », explique Vincent Bedouin, Président directeur général du groupe. 
 
La démarche de l’entreprise familiale, dont le chiffre d’affaires s’est élevé à 441 millions d’euros en 2020, s’est notamment concrétisée par le lancement, au printemps de « IoT Continuum » dont l’objectif est d’accélérer le déploiement et l’industrialisation de l’IoT massif, aux côtés de partenaires de taille, mondialement reconnus, comme Orange, Sierra Wireless et STMicroelectronics. Ce partenariat industriel doit permettre d’optimiser et d’accélérer la transformation numérique des entreprises, et notamment le déploiement et l’industrialisation de l’IoT massif sur les réseaux LTE et 5G en offrant de nouvelles opportunités de croissance aux clients européens et internationaux dans les secteurs des bâtiments intelligents, de l’automobile, de la santé, des villes intelligentes et de l’industrie. A charge du groupe, à travers son activité Electronics, les services de conception électronique et de fabrication industrielle du continuum.
 

Un soutien appuyé du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance

Une action payante puisqu’en octobre, deux solutions déployées par le groupe LACROIX ont été récompensées sur la scène internationale. La solution « SmartPole », développée par l’offre Impulse du Groupe, qui permet de limiter le temps d'arrêt des services opérationnels, de réduire les risques physiques dus à la chute de d’infrastructures verticales (mâts industriels, poteaux téléphoniques ou électriques) et d’optimiser la maintenance grâce à la réduction des coûts économiques et écologiques, a remporté le prix « High-tech » des IoT Awards à l’occasion du salon IoT World. 
 
Ensuite c’est « SOFREL NEO », produit porté par l’activité Environnement du groupe LACROIX, qui a reçu le prix de l’Innovation du Salon H2O 2021 à Bologne (Italie) dans la catégorie « instrumentation ». Capable de détecter les fuites et d’améliorer la performance des réseaux d’eau, SOFREL NEO permet également de contrôler et mesurer les volumes d’eaux usées rejetées dans l’environnement.
 
Enfin, à l’automne dernier, LACROIX a reçu le soutien du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, à deux reprises. Pour la seconde année consécutive, le groupe a été nommé « fer de lance de l’innovation » à Bercy par Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l'industrie. Ce classement s’inscrit dans le cadre de l’étude « Les nouveaux conquérants de l’économie » réalisée par l’Institut Choiseul. Il rend hommage aux entreprises se situant entre les jeunes pousses de la start-up nation et les sociétés duCAC 40.
 
Parmi les 58 projets nommés, en octobre dernier, dans le cadre de l’appel à projets « Relocalisation dans les secteurs critiques » du plan France Relance, deux projets étaient portés par l’entreprise nantaise et ses partenaires : « 5GREEN MOBILITE », un ensemble de dispositifs de diagnostic de la qualité de l’air en capacité d’activer différentes stratégies de régulation de trafic, et « SMART WATER NETWORK », un dispositif de limitation des fuites des réseaux d’eau. 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


vignette adhésion Banniere Don