Avec Moovance vous avez le pouvoir d’agir contre le réchauffement climatique


Rédigé par le Mercredi 20 Avril 2022 à 10:10

A l’occasion de la journée mondiale de la terre qui se tiendra le 22 avril prochain, la startup « Moovance » lance l’application éponyme qui devrait permettre aux citoyens français de les accompagner vers une mobilité responsable, avec à la clé des récompenses en fonction des points accumulés. Une manière ludique de contribuer, chacun à son niveau, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.


Une application ludique qui permet de concrétiser ses actions contre le réchauffement climatique ( Photo Adobe Stock et Moovance)
Une application ludique qui permet de concrétiser ses actions contre le réchauffement climatique ( Photo Adobe Stock et Moovance)
On ne le dira jamais assez, la protection de l’environnement est l’affaire de tous et pas uniquement des plus gros pollueurs. Bien sûr, lorsque ces derniers s’y mettent, les effets sont plus spectaculaires, mais le petit geste du colibri de chacun d’entre-nous peut nous permettre d’aborder un monde meilleur et pas le chaos que nous prédisent ceux qui se penchent régulièrement sur la santé de la planète Terre. 
 
Le 22 avril se tiendra la journée mondiale de la terre. L’objectif de cette journée c’est d’abord de faire prendre conscience des risques pour notre planète et ceux qui l’occuperont dans les années à venir. C’est aussi l’occasion d’accompagner les personnes et les organisations dans une démarche de réduction de leur impact sur l’environnement. Une journée qui ne suffit pas, mais qui permet de rappeler que c’est tous les jours qu’il faut agir et pas laisser les autres le faire sous prétexte qu’ils polluent plus largement. Chacun doit donc se mobiliser et agir concrètement, sans attendre les autres. 
 
Le Jour de la Terre  fut célébré pour la première fois le 22 avril 1970. Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes dans 193 pays passent à l’action chaque année dans le cadre du Jour de la Terre. Depuis, le Jour de la Terre est devenu le mouvement participatif en environnement le plus important de la planète.
 
Pour la jeune entreprise « Moovance  », fondée en 2020 par un spécialiste de la mobilité et de l’I.A., Anas Mbasso, chargé auparavant des projets data et I.A. pour le groupe Sncf, et fondateur du cabinet de conseil et startup studio data et I.A, Ekinox, agir pour l’environnement c’est une évidence.  
 
Réaliser un geste concret pour la protection de l’environnement, c’est l’affaire de tous, chez Moovance, qui profite de l’occasion pour lancer son application sur les stores (Apple  et Google), pour aider tous ceux qui veulent agir maintenant. 
 
« Nous sommes convaincus que chaque citoyen est un maillon de la chaîne indispensable pour agir à son niveau contre le réchauffement climatique », déclare l’équipe de Moovance. « Nous proposons à tous une solution pratique avec des résultats quasi-immédiats ».
 
Pour Anas Mbasso, CEO et fondateur de Moovance, « c’est là une solution idéale pour contribuer au défi climatique que les grandes agglomérations notamment, mais pas seulement, doivent relever urgemment pour les générations futures. Cette application s’adresse en priorité aux Français désireux de réduire leur empreinte carbone de manière significative et ludique lors de leurs trajets. »
 
« Plus les mobilités sont propres et plus l’utilisateur gagne des points Mooves »

Cette application permet à chaque utilisateur, grâce à l’intelligence artificielle, de détecter automatiquement et en temps réel certains modes de transport empruntés. D’ici juin, d’autres modes comme les voitures, bus, tramways, trains, vélos, deux roues et même trottinettes, seront ajoutés afin que chaque moyen puisque se compléter pour arriver à une véritable réduction de sa propre empreinte carbone. 
 
Une fois l’application téléchargée sur son smartphone, l’utilisateur n’a plus qu’à renseigner des informations simples sur ses modes de transports habituels, puis à se fixer un objectif de réduction d’empreinte carbone sur ses déplacements. Pour la voiture, qui reste le moyen de mobilité le plus utilisé, il suffit de rentrer son immatriculation. L’application reconnait le type et modèle véhicule et peut ainsi calculer le volume de CO2 rejeté à chaque déplacement. Pour cela il faudra accepter d’être suivi dans ses déplacement grâce au GPS embarqué dans le smartphone. 
 
Bien sûr il ne s’agit pas de culpabiliser les utilisateurs, mais au contraire de les guider vers l’adoption d’une mobilité plus responsable, en remplacement du véhicule habituel ou en complémentarité.   
 
« Je ne savais pas comment agir concrètement pour l’environnement et je manquais de motivation. Grâce à Moovance j’ai trouvé des alternatives, je me suis mis au vélo pour des trajets courts que j’aurais pu faire en voiture mais avec le système de récompense et le calcul de l’empreinte carbone cela m’a convaincu de changer certaines habitudes en faveur de la planète », déclare Alexandre, 30 ans. Propos similaire, pour Marine, 38 ans : « cela m’a aidé à prendre conscience de ma mobilité actuelle qui n’était pas toujours la plus green ».
 
Mais Moovance va plus loin, en récompensant ceux qui ont un comportement plus vertueux. « Plus les mobilités sont propres et plus l’utilisateur gagne des points Mooves », expliquent les concepteurs de l’application. Grâce à des partenariats avec la SNCF, Planète Urgence, Dott, Cityscoot…, l’utilisateur peut choisir d’offrir ses points Moove au profit d’associations engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique ou de bénéficier d’avantages au sein du réseau partenaires appelé à s’élargir rapidement.
 
Si la technologie déployée par Moovance, autour de la mobilité multimodale, approche une précision de l’ordre de 95%, Anas Mbasso est conscient qu’il reste des points à améliorer comme l’ajout de conseils personnalisés et pertinents sur la décarbonation. « Parallèlement, nous devons continuer à accroître les fonctionnalités sociales et communautaires de l’application pour que l’utilisateur puisse à sa guise interagir de manière ludique avec des collègues, des amis ou sa famille », conclut le CEO de Moovance.  
 
Pour en savoir plus : https://home.moovance.fr



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


vignette adhésion Banniere Don