Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Avis2Santé : une plateforme de télémédecine qui permet l'égalité d'accès aux soins


Rédigé par le Mercredi 23 Janvier 2019 à 17:17 | Lu 2649 fois


En matière d’assistance aux patients et aux médecins, les plateformes médicales accessibles depuis un ordinateur personnel ou un mobile, ne manquent pas. S’ajoutant à l’offre existante une petite startup varoise agréé par l’Assurance Maladie, « Avis2santé » se détache en proposant aux soignants et à leurs patients un accès sécurisé à la téléconsultation et la télé-expertise. Un cabinet médical connecté qui permet désormais de mettre son médecin dans sa poche …


Viviana Peretto, la fondatrice et directrice d'Avis2sante
Viviana Peretto, la fondatrice et directrice d'Avis2sante
Dans le cadre de mon expérience je me suis aperçu qu'en France il y avait un problème d’accès aux soins sur certains territoires », explique Viviana Peretto, gestionnaire d’établissement de santé de formation et désormais directrice de la plateforme de santé « Avis2sante  ». « On rencontre le même problème dans les établissements médico-sociaux, et notamment dans les maisons de retraite, même en ville ». (Voir interview vidéo)
 
C’est pour tenter de répondre à ces difficultés que Viviana Peretto, aidée d’un développeur informatique, a lancé la plateforme de télémédecine Avis2santé. « Je voulais faire quelque chose  avec un impact social, qui s’appuie sur mes compétences hospitalières ». Objectif réussi puisque la plateforme de santé, comparable à celles qui existent sur le marché de la e-Santé, va plus loin que la simple consultation à distance ou l’outil numérique qui facilite le travail des praticiens.
 
C’est en 2016 que Viviana Perreto a lancé à Six-Fours, une commune méditerranéenne du département du Var, l’entreprise qui portera le projet de plateforme éponyme. Après deux ans de recherche et développement, mais aussi de recherche d’aides financières, la plateforme voit le jour, dans une version initiale déjà très développée. 
 
 « Notre plateforme permet de réaliser des actes de téléconsultation, de télé-expertise et de mettre à disposition des patients un véritable cabinet médical connecté, via des dispositifs médicaux communicants », détaille Viviana Perreto. Agréée par l’Assurance-maladie, c’est d’ailleurs ce qui en fait sa particularité, cette plateforme est accessible aux médecins et leurs patients depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. « Cette plateforme est un lieu de rencontre entre les patients et les professionnels de santé, autour de la télémédecine », poursuit la directrice d’Avis2Santé. « La télémédecine est une innovation indéniable pour améliorer l'accès aux soins et fluidifier l'offre ».
 
« Cette plateforme permet un meilleur échange entre les professionnels, une prise en charge sanitaire précoce, en évitant des hospitalisations parfois inutiles »

Pour rappel, la consultation à distance (téléconsultation), l’une des composantes de la télémédecine est règlementairement applicable sur le territoire français depuis le 15 septembre avec l’objectif d'apporter une réponse aux déserts médicaux de certains territoires et éviter le recours systématique aux services d’urgences. Un diagnostic pouvant être facilement établi à distance par un médecin grâce à des cabines ou la mise à disposition d’appareils permettant d’effectuer des relevés et de les transmettre en temps réel à un médecin distant. Quant à la télé-expertise qui permet à des praticiens d’échanger des diagnostics elle se met en place. Elle sera remboursée sous conditions dès février 2019 et généralisée en 2020.
 
« Grace à cette plateforme disponible sur internet, les patients peuvent téléconsulter leur médecin, sans se déplacer. L’acte correspondant est pris en charge par l’Assurance Maladie dans le cadre de leur parcours de soins », souligne Viviana Perreto. « De leur côté les médecins peuvent établir un diagnostic à distance et solliciter un avis de leurs confrères ». Chacun devant bien sûr être inscrit et connecté à cette plateforme, l'accès étant gratuit pour le patient puisqu'il en est le bénéficiaire et payant, par abonnement, pour les professionnels de santé. .

Ce dispositif ultra sécurisé grâce au cryptage des données, « permet un meilleur échange entre les professionnels, une prise en charge sanitaire précoce, en évitant des hospitalisations parfois inutiles », complète la directrice d’Avis2Santé. Si pour l’instant aucun lien n’est établi pour le moment entre le Dossier Médical Partagé (DMP) ouvert à une partie de la population française au cours du second semestre 2018, l'entreprise y travaille, étant entendu qu'elle est agréée pour héberger des données de santé, tout en respectant le secret médical.
 
Lauréate du prix européen de l'innovation sociale 2018 du « Social Challenge  » (*) pour l’amélioration qu’elle apporte dans l'accès aux soins, notamment pour les populations en perte d'autonomie, l’entreprise varoise qui propose aussi des réseaux de télémédecine clé en mains, a étoffé rapidement ses références. Des centres hospitaliers comme le CHU de Nice, l'Hôpital La Palmosa de Menton, l'Hôpital de Sospel, les Hôpitaux de la Vésubie et l'Hôpital de Pujet Théniers, tous situés dans les Alpes Maritimes et le Var, mais aussi des groupes privés de santé comme Almaviva, Elsan, ou encore la Clinique Summit de Crans-Montana en Suisse, lui font confiance et utilisent ses services. 


(*) En savoir plus sur le Social Challenge

Le Social Challenge est une initiative européenne, piloté par EBN, un réseau international d’organisations et d’experts dont l’objectif est d’accompagner les entrepreneurs, startups, et entreprises dans leurs projets d’innovation. 
 
Sur l’ensemble de l’Europe 27 challenges ont été proposés sur des thématiques d’innovation à impact social, du programme sur l’alimentation à l’intégration et l’indépendance économique des immigrés en passant par la réduction de la consommation de l’eau. 
 
6 projets (3 angevins, 1 toulonnais, 1 hongrois, 1 espagnol ) sont accompagnés dans leur démarche par Angers Technopole. Ils ont remporté chacun une dotation de 30 000€ leur permettant d’expérimenter leur solution et d’être accompagnés sur cette expérimentation pendant 6 mois par Angers Technopole et PAVIC (Programme Accélérateur de la Ville Intelligente et Citoyenne).



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Septembre 2019 - 12:12 Santé : nous avons testé la télémédecine.

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire