Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

CES 2018 : un prix Smart Cities pour Velco Bike


Rédigé par le Mercredi 10 Janvier 2018 à 15:06 | Lu 799 fois


C'était l'une des startups françaises en vue au Consumer Electronics Show qui se déroule actuellement à Las Vegas. La société nantaise Velco vient de recevoir un prix pour son guidon connecté, lequel permet aux cyclistes, de plus en plus nombreux en ville, de rouler avec plus de confort et de sécurité.


Les dirigeants de Velco, lors du CES Unveiled qui s'est tenu à Paris en octobre dernier (Photo Groupe La Poste)
Les dirigeants de Velco, lors du CES Unveiled qui s'est tenu à Paris en octobre dernier (Photo Groupe La Poste)

Ils ne sont pas peu fiers et se sont empressés de la faire savoir sur les réseaux sociaux. Après avoir déjà reçu une récompense aux concours Lépine européen et international en 2017, le guidon connecté de Velco, baptisé Wink Bar, a reçu le prix de la catégorie « Smart cities » au CES de Las Vegas. Pour Pierre Regnier, Romain Savouré et Johnny Smith, les confondateurs de Velco, c'est la consécration et l'ouverture vers les marchés internationaux.  
 



Vendu pour la coquette somme de 279 euros, ce qui ne le met pas à la portée de toutes les bourses, ce guidon a été remarqué par les acteurs de la Smart City parce qu'il devrait faciliter les usages en matière de mobilité dans les villes.

Mieux qu'un simple guidon de vélo, le Wink Bar a été imaginé comme une assistance à la conduite, à l'instar de celle que l'on retrouve dans les voitures modernes. Doté d'un GPS, sans écran, mais avec des indicateurs lumineux qui indiquent au cycliste qui doit se repérer dans la ville, la direction à prendre. Le guidon est également doté d'une alarme en cas de vol, d'une géolocalisation sur smartphone, d'un verrouillage électronique et d'un éclairage intelligent.

Velco a vu le jour en 2015, lorsque lorsque l'un de ses cofondateurs, Pierre Regnier, présente un concept de tracker pour vélo lors d’un séminaire sur l’innovation technologique. C'est en essayant de comprendre l'univers cycliste, des collectivités aux assurances, en passant par les services de sécurité, les fabricants et distributeurs, qu'il décident de se lancer dans ce projet qui révolutionne les usages cyclistes en ville mais pas seulement. Pour les concepteurs il s'agit avant tout de proposer aux cyclistes du monde entier des solutions qui permettent de rendre la pratique du vélo plus agréable et plus sécurisante. « Après une bonne couverture médiatique, le fameux guidon a reçu un accueil chaleureux des cyclistes, des magasins et également des assembleurs de vélos », soulignent les dirigeants de Velco . Pas étonnant qu'ils se fassent remarquer dans le temple de l'innovation de Las Vegas.
« Notre objectif est aussi d'aller très vite à l'export  »  
Après une première levée de fonds de 450.000 euros par financement participatif et prêt bancaire, l'entreprise nantaise qui est passée en moins de trois ans de 3 à 12 personnes, prépare une seconde levée de fonds de 1 à 2 millions d'Euros qu'elle devrait boucler à la fin du premier trimestre 2018. «  Cela nous permettra de lancer la production de nos 1.000 premiers Wink Bar en mars et accélérer le développement technique de nouvelles versions »,explique Johnny Smith, directeur commercial et marketing de Velco dans les colonnes du journal économique La Tribune.

Pour ces entrepreneurs motivés, le CES sert de rampe de lancement. Il doit leur permettre de rencontrer des acheteurs et des investisseurs qui déploieront le Wink Bar sur le territoire français et européen. La startup ambitionne de toucher le grand public a travers la grande distribution et les enseignes spécialisées, mais aussi les acteurs du tourisme et de service de livraison, lesquels possèdent des flottes importantes de cycles.

« Notre objectif est aussi d'aller très vite à l'export. D'abord, en Allemagne et au Benelux, puis très vite vers la Suisse, les Pays-Bas, le Danemark... là où la culture du vélo est très forte », poursuit le dirigeant qui aimerait bien que ce guidon puisse être installé sur les vélos à assistance électrique haut de gamme.  



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Administration | In the world | En France | Villes Smart | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Les rendez-vous de l'innovation






L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  






Suivez-nous
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté