Chronovélo, l’ambitieux projet vélo de Le Mans Métropole


Rédigé par le Lundi 7 Février 2022 à 10:48

Présenté lors du Village des Mobilités, le 19 septembre dernier, le projet « Chronovélo » traduit l’ambition de la métropole Mancelle de faciliter, développer et sécuriser la pratique du vélo sur l’ensemble de son territoire. Ce plan vélo de 300 km, qui sera développé sur les 19 communes de l’agglomération va faire l’objet d’une concertation publique dès le 9 février. Un beau projet qui devrait contribuer à l’amélioration de la qualité de vie du Mans et sa région.


La Ville du Mans propose déjà des pistes réservées au cyclistes, mais pas toujours sécurisées, notamment dans les carrefours (Photo @Ville du Mans)
La Ville du Mans propose déjà des pistes réservées au cyclistes, mais pas toujours sécurisées, notamment dans les carrefours (Photo @Ville du Mans)
Aujourd'hui nous avons de nombreuses liaisons cyclables pas forcément reliées les unes aux autres », déclarait en septembre dernier, au micro de France Bleue, Kévin HELLEQUIN, chargé de mission transport à la métropole, lors du Village des Mobilités. 
 
Propos appuyés par des cyclistes convaincus. « Il y a de plus en plus de pistes, mais très souvent quand on arrive à un endroit dangereux comme un carrefour ou un rond-point, il n'y a plus rien », raconte Bénédicte une cycliste au quotidien. « Tant qu'on n'aura pas de continuité, trop de gens hésiteront à faire du vélo car ils ne sentent pas en sécurité ».
 
Et c’est bien là que le bât blesse. Toutes les villes françaises ont plus ou moins créé des pistes cyclables sur des tronçons utilisés le plus souvent par d’autres véhicules voire sur des trottoirs, en principe réservés aux piétons. La cohabitation est donc souvent difficile et sans prise en main radicale avec de véritables circuits vélos sécurisés, point de salut. Personne ne voulant céder sa place aux vélos, les piétons sur les trottoirs, lesquels sont règlementairement prioritaires et encore moins sur les voies empruntées par les automobiles et les bus lesquels doivent céder le passage aux cyclistes. 
 
A cela s’ajoute le fait que le coût des carburants et les difficultés à circuler dans les rues encombrées de voitures, les citoyens français sont de plus en plus nombreux à opter pour la petite reine. D’autant plus que désormais les vélos à assistance électrique facilitent l’usage, notamment pour les moins sportifs. Alors, pour permettre à ces vélos de circuler en toute sécurité, il ne s’agit pas d’agir à la légère. C’est bien ce qu’ont compris les élus de Le Mans Métropole

Pour ces derniers, qui n’était pas en retard sur l’installation d’infrastructures réservées aux cyclistes, il s’agit donc d’améliorer l’existant, en le sécurisant, et en créant des nouvelles pistes afin de définir un circuit continu sur l’ensemble de son territoire. « Ce projet s’adresse aux cyclistes d’aujourd’hui et de demain, pour leurs déplacements aux quotidiens », soulignent les élus dans l’invitation à la concertation publique  qu’ils viennent de lancer. Les citoyens manceaux et ceux des communes de l’agglomération auront donc du 9 février au 18 mars pour se prononcer sur cet ambitieux réseau, adapté aux attentent et aux besoins.
 
​« On veut que ce soit utile à la population et pas seulement des traits sur la carte. »

« On a des axes identifiés, mais on a plus travaillé sur les destinations qu'on visait, les grands établissements recevant du public comme les mairies, les lycées, les collèges, les écoles, etc. » énumère Kévin Hellequin, au micro de France Bleue. « On veut que ce soit utile à la population et pas seulement des traits sur la carte ».
 
Pas de doute, le projet de réseau cyclable structurant Chronovélo  traduit l'ambition du plan local d'urbanisme communautaire de développer l'usage du vélo. Mais au-delà de faciliter et sécuriser les déplacements à vélo, cet ambitieux projet devrait participer à l’amélioration de la qualité de vie, du développement économique et urbain de la Métropole.

Dans la continuité des actions d’information et de sensibilisation déjà réalisées, préalablement à la phase d’enquête publique et d’instruction règlementaire, la concertion avec les citoyens a été approuvée par le Communautaire, le 16 décembre 2021. 
 
Pour les conseillers communautaires il s’agit d’informer les habitants sur le projet en présentant notamment les grands objectifs et les niveaux d’aménagements envisagés, de mesurer les attentes des habitants, usagers, et cyclistes du territoire, et surtout de susciter une adhésion durable de la population tout au long du projet, garante de la qualité et de la légitimité de la décision publique. 
 
D’ores et déjà le projet de réseau cyclable du territoire de l’agglomération Mancelle, structuré autour de quatre grands itinéraires cyclables qui traversent Le Mans Métropole de part en part, se fixe pour objectif d’encourager la pratique du vélo et faciliter les déplacements vers les bassins de vie, zones d'emplois et équipements du territoire. Les élus souhaitent pouvoir offrir des aménagements de qualité en matière d’éclairage, de signalisation, de stationnement, tout en donnant à chaque usager sa place dans l’espace public et quel que soit les modes de déplacements. 
 
En plus des quatre grands itinéraires qui traversent le Mans, d’autres pistes, le plus souvent à créer permettront de relier les villes et villages de l’agglomération entre-eux et desservir les commerces, les équipements de proximité et les établissements publics. L’armature du projet Chronovélo est évalué à environ 75 kilomètres et dessert 70% de la population et 90% des emplois, selon l’agglo. Au total, l’ensemble du réseau cycliste fera 300 kilomètres à l’horizon 2024.  



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Villes Smart | Smart Territoires


vignette adhésion Banniere Don