Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Citiz co-construit l’autopartage avec les collectivités territoriales


Rédigé par le Vendredi 15 Novembre 2019 à 15:25 | Lu 577 fois


Acteur majeur de l’autopartage depuis 17 ans, le réseau Citiz est une coopérative créée initialement sous le nom France Autopartage par des groupes d’habitants de grandes villes, le réseau Citiz propose désormais aux collectivités qui le souhaitent des solutions adaptées à leur besoin. Désormais expert de l’autopartage, Citiz sera présent au Salon des Maires qui aura lieu à Paris, du 19 au 21 novembre prochains.


Les voitures en free floating accessible depuis une application (photo Citiz Coop)
Les voitures en free floating accessible depuis une application (photo Citiz Coop)
La mobilité est un sujet stratégique pour collectivités, un sujet dont les implications économiques, sociales et environnementales sont plus que jamais importantes pour tous les territoires », expliquent les responsables de la coopérative Citiz, laquelle regroupe désormais 12 opérateurs locaux d’autopartage indépendants. L’objectif clairement avoué de cette structure créée en 2002 par des groupes d’habitants de Marseille, Lyon, Grenoble et Strasbourg est de développer des services d’autopartage proche des territoires et des utilisateurs.
 
C’est notamment le de la métropole dijonnaise, où la mise en place d’une solution d’autopartage co-construite par la coopérative Citiz a permis de supprimer plus de 105 véhicules de la flotte de véhicules de la collectivité en 2 ans. « Cela nous a permis de mettre en adéquation notre politique environnementale avec nos actes », explique Noémie Ghersallah, directrice du service déplacement de Dijon Métropole. « Nous devons être exemplaires dans nos déplacements, le passage à l’autopartage nous oblige à remettre en question nos habitudes de travail et de déplacement. » Du sur mesure en matière de partage de véhicules qui fonctionne plutôt bien, « après une période d’adaptation, les agents n’y ont trouvé que des avantages. Les véhicules sont entretenus et ils n’ont pas à les nettoyer ». 
 
Pour la coopérative les usages partagés des véhicules, dans le cadre de solutions d’autopartage ou de covoiturage constituent des solutions de mobilité pratique et vertueuses qui impactent le nombre de véhicule en circulation sur un territoire urbain, réduisant de facto les problèmes de pollution, d’engorgement de certaines voies et les difficultés de stationnement.
 
Proposés en complément des autres modes de déplacement, les véhicules en autopartage sont déployés au plus près des habitants et des terminaux ou zone de passage des autres moyens de transports collectifs, comme les trains ou le tram. C’est ainsi que les parcs de prise en charge sont souvent installés à proximité des gares, les voyageurs pouvant ainsi disposer d’un véhicule de taille adaptée à leur besoin, quand ils le souhaitent, sans se soucier des problèmes de stationnement. Disponibles 24h/24, tous les jours, ces véhicules peuvent être loués pour une heure, 1 jour, ou plus, c’est selon. Une solution économique et fiable qui a séduit, à ce jour, plus de 110 villes françaises.

Un vaste choix de solutions qui répondent à la diversité des besoins de déplacement

« Grace à notre réseau un salarié peut faire un grand trajet de manière confortable, en train, puis utiliser un véhicule Citiz à l’arrivée, le temps d’une mission professionnelle, puis reprendre le train ensuite », explique Jean-Baptiste Schmider, PDG du réseau Citiz. « Pour permettre une mobilité sans interruption dans les territoires, la solution Citiz s’intègre directement dans les offres, abonnements et systèmes d’information multimodaux ». Même dans les récents de dispositifs de type MaaS (Mobility as a Service), système qui permet d’accéder à différents service depuis une même application.
 
Pour coller aux enjeux locaux la coopérative a conçu des offres adaptables en partenariat avec les collectivités, mais aussi les promoteurs immobiliers, les aménageurs et les opérateurs de transport et de stationnement, en s’appuyant sur les acteurs locaux de l’autopartage ou la flotte des collectivités territoriales.
 
Ainsi dans les territoires moins denses, l’offre dénommée « Fliz », permet de partager les véhicules accessibles aux agents municipaux avec le grand public. Dans les grandes agglomérations (Bordeaux, Toulouse, Lyon, Grenoble, Strasbourg, et bientôt Rennes), la solution « Yea ! » fonctionne en free-floating, les véhicules étant stationnée dans la ville, dans un vaste périmètre défini avec la collectivité, les utilisateurs récupérant le véhicule là où il se trouve. 
 
La coopérative propose un vaste choix de solutions qui répondent à la diversité des besoins de déplacement, inventant au fur et à mesure de nouveaux usages de la voiture, permettant aux collectivités de mieux appréhender leur politique de transition écologique. 
 
Citiz sera présent avec Mobicoop, la solution de covoiturage sans commission, gratuit et libre, au prochain salon des Maires et des collectivités qui se déroule au parc des exposition de la porte de Versailles à Paris les 19, 20 et 21 novembre. 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Juridique | Consommation


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire