Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Connected Week : pour la seconde année, Angers s’est connectée au futur


Rédigé par le Jeudi 29 Novembre 2018 à 03:04 | Lu 652 fois


Avec près de 10 000 participants pour une quarantaine d’événements organisés en une semaine par 25 acteurs de l’écosystème digital local, la seconde Connected Week d’Angers à un connu un réel succès. Pour les organisateurs de cet événement lancé dans la continuité du World Electronics Forum, exceptionnellement organisé l’an dernier en Anjou, les objectifs ont été globalement atteints.


La Connected Week d'Angers à ouvert les portes de l'avenir aux étudiants, aux professionnels et au grand public (photo Angers Loire Tourisme)
La Connected Week d'Angers à ouvert les portes de l'avenir aux étudiants, aux professionnels et au grand public (photo Angers Loire Tourisme)
Les organisateurs angevins de la seconde Connected Week, organisée du 17 au 25 novembre dernier affichent un large sourire en dressant le bilan de cette seconde édition. Avec 9 500 participants ce n’est certes pas la panacée, mais c’est un très bon début qui augure d’un avenir certain pour cet événement qui mobilise en une semaine plus de 25 organisateurs divers pour une quarantaine d’événements. Pas si évident de fédérer autant d’organismes qui auparavant organisaient des rencontres digitales, des conférences et des ateliers, à d’autres dates dans l’année. Cette fois l’écosystème angevin n’a jamais si bien porté son nom.

Ce qui est intéressant c’est que ces différentes manifestations organisées en divers lieux de la ville d’Angers au cours de la semaine, « ont permis de renforcer la position du territoire angevins comme territoire fertile à l’émergence du « SmartWorld » (monde de demain) et de l’industrie du futur en consolidant les passerelles entre les acteurs locaux, régionaux et nationaux de la filière électronique d’aujourd’hui et ceux qui façonnent celle de demain », rappelle la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), l’un des organisateurs majeurs de l’événement.

Effectivement, rassembler tous les clusters, incubateurs, industries, chercheurs, experts, start-up, entreprises locales, étudiants… que compte le territoire angevin et au-delà n’était pas une mince affaire. Mais pour la seconde fois les organisateurs qu’ils soient élus de la ville et de la métropole, dirigeants de grandes entreprises technologiques ou de grandes écoles implantés sur le territoire, ont démontré, si besoin étaient qu’ils pouvaient avancer de concert. Et le résultat est là même si certaines actions restent perfectibles. Mais le lien est établi et nul doute cette semaine connectée est promue à un bel avenir pour peu que tous acceptent de partager leur savoir faire en la matière.

Pendant une semaine, « les nombreux événements qui se sont succédé à un rythme soutenu ont permis d’illustrer les transformations technologiques et numériques auprès des professionnels mais aussi du grand public dans les différents environnements et usages qui se créent chaque jour », poursuit la CCI, devenu par la même occasion le coordonnateur de cet événement. Un rôle qui luis sied visiblement à merveille.

« Qu’il s’agisse d’éducation, de santé, de commerce, d’industrie ou encore d’agriculture, les dimensions humaines et éthiques ont trouvé une large place dans cette programmation », souligne la CCI, et même la place qui leur revient, tant elles font pour l’avenir de ce territoire, peut-on ajouter. Les établissements d’enseignement supérieur angevins autour d’Angers Loire Campus (Université d’Angers, Université Catholique de l’Ouest, ESA, ESAIP, ESEO, ENSAM, ESSCA, IMIE, MyDigitalSchool,Campus Tech...) se sont saisis de ces thématiques, « véritables leviers de croissance », pour proposer durant cette semaine un programme de haut niveau proposé par des experts nationaux et internationaux, au travers de colloques et rencontres à destination des étudiants des grandes écoles angevines, mais aussi de professionnels et du public intéressé par les technologies digitales.
 

Quelques déceptions, mais aussi de nombreuses réussites en matière de fréquentation.

Le Forum Avenirs Numériques organisé pour la première fois et qui regroupait les établissements public et privé n’a pas rencontré le succès escompté, constate la CCI : seulement 600 participants pour ce moment riche et pourtant très diversifié, à la portée des jeunes à la recherche d’un métier pour demain, dans l’univers digital. Pour les organisateurs, le contexte social et les difficultés de circulation associées ainsi que le Black Friday ont peut-être eu raison de cette rencontre.

Même constat pour la Boutique Connectée, positionnée sur le parvis de la gare en raison des préparatifs du marché de Noël sur le Ralliement, n’a pas attiré aussi fortement qu’en 2017. Par contre le Digital Track qui permettait de voir les boutiques du centre-ville sous un autre angle et notamment celui du monde connecté, a connue un grand succès. Il démontre, si besoin était que mes commerçants ne sont pas en marge de la mutation numérique qui s’opère.

L’ESA Connect ainsi que l’IOT colloque de l’ESEO devenus des rendez-vous incontournables l’écosystème numérique angevin, désormais inclus dans le programme de la Connected Week, ont bien fonctionné, chacun ayant désormais acquis son public. Parmi les nouveautés, le lancement, le 21 novembre à Angers, du réseau régional AgriFoodTech en présence du conseil régional et à l’occasion du passage de l’Agri Startup Summit organisé par les Chambres d’Agriculture, a été particulièrement remarqué.

Mais la Connected Week, ne se résumait pas ces événements déjà bien implantés, d’autres structures locales et régionales ont pris une part active dans le déroulement de cette semaine connectée. C’est le cas notamment du CHU d’Angers, du cluster WE Network, d’Angers Technopole, d’ADN’Ouest, Terre des Sciences, Cap’tronic, Le Chabada, AtlanGames, les Musées d’Angers, WeForge & Village By CA, les Startup Weekend, les femmes Digital de l’Ouest, pour ne citer que les plus importantes.

Après avoir tiré un bilan plutôt satisfaisant, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine-et-Loire (CCI), coordinateur de l’événement et ses partenaires, Aldev, Angers Loire Métropole, Angers French Tech assurent qu’une troisième édition est déjà sur les rails pour 2019.
 



Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Administration | In the world | En France | Villes Smart | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Les rendez-vous de l'innovation | Droit du numérique


PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire