Ville Intelligente Mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

En Mode Senior, un premier rendez-vous réussi à Angers


Rédigé par le Lundi 7 Octobre 2019 à 13:42 | Lu 925 fois


Les seniors, de plus en plus nombreux, font partie d’une Smart City qui se veut inclusive. Le salon « en Mode Senior », organisée dernièrement à Angers (49) a démontré si besoin était que la Silver Économie est un marché sur lequel se penche désormais les collectivités et entreprises, la révolution numérique apportant des solutions pour maintenir les plus vieux à domicile tout en apportant le confort de vie dont ils ont inévitablement besoin.


Les allées du salon pendant les journées professionnelles.
Les allées du salon pendant les journées professionnelles.
L’enjeu est énorme », appuie Jawad HAJJAM, Directeur du développent au CENTICH, le Centre d'Expertise National des Technologies de l'Information et de la Communication pour l'autonomie, basé à Angers (49) et co-organisateur de « En Mode Senior » . « Demain, c’est dans 25 – 30 ans, nous aurons, en France plus de 5 millions de personnes qui auront plus de 85 ans. Mathématiquement ça veut dire que l’on va doubler le nombre de personnes qui seront en perte d’autonomie et pour lesquels nous n’aurons pas assez de place dans les établissements spécialisés » (voir vidéo).
 
Les seniors dont l’âge commence le plus souvent « à la soixantaine, au moment du départ à la retraite » comme le précise Valérie MATHIEU-FICHOT, directrice de la Convention Bureau développement et partenariats de Destination Angers, co-organisateur du premier « En Mode Senior », un événement qui se veut un des grands rendez-vous français de la Silver Economie. 
 
Inutile de se voiler la face, l’hygiène de vie et les progrès de la science aidant, nos « cheveux gris », voient leur espérance de vie augmenter, tenant une place de plus en plus importante dans la cité, avec bien sûr des problèmes de mobilité, de santé, d’autonomie, liés à leur âge. La ville d’Angers qui, par le biais de son CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) et les structures d’accueil des personnes âgées dépendantes (Ehpad) dont elle assure la gestion, connait le sujet, comme toutes les villes. Sans être une ville vieillissante, - les jeunes, notamment dans le secteur universitaire, sont très nombreux -, pas question pour les élus locaux de laisser les seniors sur le bord du chemin. D’autant que cette ville de taille moyenne, 16e de France qui cultive l’art de vivre s’intéresse aussi depuis plusieurs années, - héritage d’un passé industriel de l’informatique -, aux nouvelles technologies. De là il n’y avait qu’un pas que la ville et les structures locales, concernées par le sujet, ont facilement franchi et montré lors de ce premier salon dédié aux seniors.
 
« En Mode Senior », premier du genre en matière d’événements de la Silver Économie, s’est achevé le 4 octobre dernier avec 4 jours de forums, congrès, salon et visites « hors murs », avec deux jours ouverts au grand public (seniors, aidants, usagers…) et deux jours pour les professionnels de la recherche, de l’industrie numérique, du matériel, de l’aide à domicile…, autour des besoins des seniors à l’ère du numérique. 
 
« Un carrefour de rencontres et d’échanges entre la recherche, les entreprises, les décideurs politiques et les usagers autour des besoins et enjeux d’une ville smart et inclusive pour les seniors ». 

 Cette première faisait bien sûr la part belle à l’intelligence artificielle et aux objets et matériels connectés, dont les bénéfices sont désormais avérés pour les seniors dans le cadre de l’amélioration de leur vie quotidienne. A ce titre le Centich proposait un appartement répondant au nom de Philemon, entièrement connecté, qui permet par un système de location, aux personnes qui souhaitent rester à domicile, de bénéficier des derniers équipements technologiques qui leurs permettent, par un système locatif et sans connaissance particulière, de pouvoir rester en contact avec la ville et leurs proches. « Une démarche d’économie circulaire », pour Jawad HAJJAM, puisque ces dispositifs peuvent être relouée par les personnes suivantes quand la précédente n’est plus en état de se maintenir à domicile. « Mais l’idée c’est bien le maintien le plus longtemps possible, parce que les personnes âgées le souhaitent, parce que le coût en Ephad est souvent élevé par rapport aux ressources, et parce que ça fait réaliser des économies ».   
 
Salon international, plusieurs conférenciers, intervenants et visiteurs ayant fait le déplacement, cette première édition a accueilli 2700 participants, directement concernés, ce qui satisfait pleinement les organisateurs. 
 
Angers qui se modifie pour devenir la ville de « Haute Qualité Humaine et Urbaine, accessible, inclusive et attractive, respectueuse et riche de ses aînés » a trouvé dans ce salon professionnel, l’un des premiers organisés dans le Centre de Congrès Jean Monnier, tout juste rénové, une véritable opportunité pour montrer son savoir-faire en matière d’aménagement de la ville, pour les ainés bien sûr, mais aussi pour les plus jeunes qui le deviendront inévitablement.
 
« Il s’agit de proposer un carrefour de rencontres et d’échanges entre la recherche, les entreprises, les décideurs politiques et les usagers autour des besoins et enjeux d’une ville smart et inclusive pour les seniors », expliquait Valérie MATHIEU-FICHOT. Pari réussi et nul doute que ce rendez-vous indispensable pour un marché de la Silver Économie en plein essor, tant pour les chercheurs, les industriels, que les usagers, trouvera rapidement ses marques pour se rendre incontournable. 




Yannick SOURISSEAU
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Evénements | Entreprises | Startups | Technologie


PAVIC Angers Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb CCI Maine-et-Loire