smartcity-mag
Magazine de la Smart City, de l'écosystème numérique et de la e-Santé

Engie mise désormais sur l’énergie renouvelable


Rédigé par le Jeudi 9 Février 2017 à 17:59 | Lu 1076 fois


En devenant « Engie Fab », la structure innovation (OpenInnov by ENGIE) du groupe énergétique relève le défi des territoires 100% renouvelables et lance des appels à projets qui devraient lui permettre d’explorer de nouveau terrain d’investigation dans les domaines de l’énergie, la mobilité propre, l’Internet des objets ainsi que l’hydrogène.


Photo d'illustration (source Engie Innovation)
Photo d'illustration (source Engie Innovation)
Est-ce pour se donner bonne conscience ou pour prendre le virage incontournable de l’énergie renouvelable ? Penchons plutôt pour la seconde solution. Le groupe industriel énergétique français Engie (ex GDF Suez),  troisième plus grand groupe mondial dans le secteur de l'énergie, se décide à investir des terrains plus encourageants pour les générations futures en misant sur les énergies renouvelables et sur la ville intelligente. Il est vrai que se détourner de ce marché serait une grave erreur environnementale et surtout économique. Les grands de l’énergie ont enfin compris les enjeux des énergies renouvelables, sans pour autant abandonner celles qu’ils exploitent actuellement.
 
La cellule innovation du groupe qui s’appelle désormais « Engie Fab » a identifié cinq territoires dans lesquels elle compte désormais s’investir : l’approvisionnement sans limite en énergie propre ; Le stockage par batteries à bas coûts ; le basculement massif vers la mobilité électrique ; le déploiement généralisé des objets connectés et de l’Internet des Objets ; et enfin l’hydrogène comme vecteur énergétique ultime.
 
« Le monde change… notre ambition est d’être toujours au plus près du monde de l’innovation et des startups », déclare le groupe énergétique en présentant les six domaines dans lesquels le groupe s’investit désormais.
 
  • La mobilité durable , en faisant passer les transports à l'heure des énergies renouvelables.
  • L’énergie décentralisée en refondant le réseau électrique pour répondre aux défis de la nouvelle carte de l’énergie.
  • Les bâtiments connectés , en passant d’une enveloppe physique à un support de solutions digitalisées.
  • Les territoires  en tirant partie des ressources énergétiques naturelles locales.
  • En utilisant l’hydrogène, https://fab.engie.com/fr/engie-demain/hydrogene l’élément le plus abondant de l’univers,  pour stocker de l’énergie ou alimenter une mobilité propre.
  • En maîtriser le stockage d’énergie  pour garantir le développement des énergies renouvelables.
 
Dans le cadre de cette évolution, Engie Fab lance plusieurs appel à projets ( VOIR ICI  ), ainsi qu’un concours ayant pour thème Des villes plus vertes grâce aux objets connectés (IoT for greener cities).  
 
Le but de ce concours est de trouver des innovations digitales, utilisant en particulier l’Internet des objets pour réduire l'empreinte environnementale dans 3 domaines principaux : la maison et les particuliers, l'efficacité énergétique des bâtiments, les transports urbains et la mobilité. Ce concours est ouvert à des équipes motivées par l’Internet des objets. La date limite d’inscription est fixée au 22 mars 2017. Les lauréats de chaque catégorie bénéficieront de 6 mois d'incubation, d'une exposition médiatique au cours de l'ENGIE Innovation Week en juin 2017 et de prix d'une valeur totale de 10 000 €.
 
Plus d’informations et inscriptions : www.iot-greener-cities.org/en/challenges/brief



Yannick Sourisseau
- Web journaliste et rédacteur en chef de Ville Intelligente Mag - Formateur journalisme en ligne... En savoir plus sur cet auteur


              

Administration | In the world | En France | Angers FrenchTech | L'actu de la Smart City | e-Santé | Smart City Web TV | Les dossiers de la Smart City | Publi-Information | Avis d'expert











Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile
PAVIC Angers BSE Group Angers Connect Angers French Tech Ruckus Playmoweb Cité Objet Connecté