Enquête : les jeunes générations ont parlé, une ville verte... ou rien !


Rédigé par Alexandra OLLIVIER le Mardi 29 Juin 2021 à 16:48 | Lu 795 fois


Pour vous, Ville Intelligente Mag a enquêté auprès des 18/25 ans à propos de la ville de demain ! En effet, l’avenir des collectivités est entre les mains de chaque citoyen, et la population jeune est plus que jamais concernée : elle en forme les futurs habitants. Les réponses de notre étude sont unanimes, la majorité rêve de vivre dans une ville écoresponsable et verte où jardiner, jouer, se promener…


Comment les jeunes conçoivent les communes à venir ?

Les 18/25 ans souhaitent un avenir vert et durable (source : Pixabay)
Les 18/25 ans souhaitent un avenir vert et durable (source : Pixabay)
Embarcation immédiate pour la ville du futur ! Vous l’imaginiez verticale, dépourvue d’horizon et sous les klaxons incessants de voitures volantes ? Des immeubles modernes surplombants des services technologiques ? Raté : les prochains à habiter la ville de demain ne souhaitent pas de hautes tours en verre, mais de terrains en verts…

Un panorama bucolique où les éco-quartiers longent des espaces collaboratifs pour jardiner, pratiquer une activité sportive ou jouer sur des aires en bois… Avec une unique règle : voiture interdite ! Voici une représentation plus exacte des recommandations prélevées au cours de notre enquête auprès des 18/25 ans.
 
En effet, le questionnaire reposait sur une question : « Parmi ces propositions, que souhaiteriez-vous voir développer ou mis en place dans votre ville ? ». Et à celle-ci, 74,5% des réponses se concentraient sur des espaces verts et collaboratifs. En deuxième position, l’intérêt pour une consommation réduite de l’énergie urbaine montait à hauteur de 63,8%.
 

Si des doutes persistaient, la conscience écoresponsable des jeunes générations se confirme avec notre étude. Depuis 2018, les marches pour le climat s’accumulent chez les étudiants et les lycéens. Aujourd’hui, ces convictions et ces valeurs pour la planète sont clairement retranscrites dans le sondage diffusé par Ville Intelligente Mag.

Une jeunesse investie pour l'écologie et l'éco-responsabilité

D’ailleurs, nous pouvons citer certaines précisions apportées par les interrogés : Coralie Verneau, 18 ans, espère « une ville moins polluée par les déchets et les véhicules ». Une vision partagée par Thomas Supiot, 21 ans, pour qui « des aménagements cyclables et autres plus présents » sont nécessaires, car « le demain en ville ne se fera pas en voiture ».
 
Quant à Nolwenn Brosset, 20 ans, elle nous apporte des pistes alternatives et des solutions éventuelles pour respecter la volonté des jeunes habitants urbains :
 
« Proposer beaucoup plus de poubelles pour tous types de déchets (poubelle verte, jaune, ordinaire) car j'ai l'impression qu'il n'y en a pas assez. Il faudrait également une plus grosse sensibilisation à l'écologie et ses activités que l'on peut faire au quotidien (le faire maison par exemple) à travers des médiations ludiques (jeux en extérieurs, activités, mises en scènes dans les espaces publiques). Pourquoi pas organiser une journée nationale dédiée à l'environnement et au développement durable et organiser des animations dans toutes les villes de France comme à la manière de la fête de la musique ? »
Nolwenn Brosset, 20 ans 
Favoriser une transition écologique dans les agglomérations, que ce soit celle d’Angers ou d’ailleurs à l’échelle nationale, est un désir majoritairement partagé par les nouvelles générations. Et elles ne manquent pas de propositions en ce sens : réaménager des quartiers existants dans une forme écoresponsable avec des panneaux solaires et des technologies pensées pour la réduction énergétique sont des idées relevées à plusieurs reprises.
 
Dans ce cas, offrir de la visibilité à la parole citoyenne et rendre accessible la participation publique pour tous doivent être privilégiées coûte que coûte. En attendant de concrétiser les vœux de tous les citoyens, des inspirations fleurissent de plus en plus en France comme à Saint-Denis où une zone urbaine a été pollinisée. Plus qu'à suivre l'exemple, les 18/25 ans sont largement favorables à ce type d'actions ! 
Une conscience écologique est omniprésente chez les sondés de 18/25 ans (source : Pixabay)
Une conscience écologique est omniprésente chez les sondés de 18/25 ans (source : Pixabay)





              

Energie | Mobilité | Habitat | Aménagement | Environnement | e-Santé | Règlementation | Consommation | Société


vignette adhésion Banniere Don